Fidesnews-fr : Lettre d’information du 7-01-2017

À fidesnews-fr

Lettre d’information du07-01-2017

AFRIQUE/NIGERIA – Prise de position de l’Archevêque de Jos contre « la culture de la violence et de la mort »

AFRIQUE/COTE-D’IVOIRE – Révolte de militaires dans différentes villes du pays

ASIE/COREE DU SUD – Message de la Conférence épiscopale demandant la démission du Chef de l’Etat

News

AFRIQUE/NIGERIA – Prise de position de l’Archevêque de Jos contre « la culture de la violence et de la mort »

Abuja (Agence Fides) – « Sommes-nous devenus tellement sadiques que nous ne voyons plus que de telles brutalités créent une culture de l’impunité, du chaos, de l’anarchie et de la ruine ? » demande S.Exc. Mgr Ignatius Ayau Kaigama, Archevêque de Jos et Président de la Conférence épiscopale du Nigeria, dans son message de Nouvel An, dans lequel il exprime sa forte préoccupation suite aux violences qui frappent certains Etats de la Fédération, et en particulier celui de Kaduna Sud. « Pour le moindre malentendu, qu’il soit d’origine religieuse, politique ou ethnique, il existe des nigérians prêts à commettre le plus macabre homicide de leurs propres compatriotes » souligne Mgr Kaigama.
« Comme si les massacres insensés de Boko Haram ne suffisaient pas, nous développons actuellement une culture de la brutalité qui n’a pas d’équivalent dan l’histoire de la nation » poursuit l’Archevêque, rappelant les différentes crises traversées par le Nigeria depuis son indépendance : la guerre civile pour la sécession du Biafra, qualifiée de « catastrophe monumentale », laquelle a provoqué des millions de morts ; les tensions liées à l’introduction de la charia dans certains Etats du nord du pays et même celles liées à la tenue du concours de Miss Monde au Nigeria ; la guérilla existant dans la région du Delta etc.. La réponse des forces de sécurité à ces crises, souligne Mgr Kaigama, s’est souvent limitée à se livrer à des exécutions sommaires. « Même si nous sommes reconnaissants à ceux qui ont sacrifié leurs vies pour nous défendre, nous ne sommes pas inconscients de l’usage de la force brutale de la part d’agents de sécurité qui estiment que l’arme dont ils sont dotés leur confère le droit de molester ceux qu’ils devraient défendre ».
L’Archevêque affirme que le manque de respect pour la vie va au-delà des homicides, citant l’exemple des grèves sauvages dans les hôpitaux qui entraînent la mort de milliers de patients, privés des soins nécessaires. La corruption même tue – remarque Mgr Kaigama, en citant l’exemple de l’état piteux des routes nigérianes qui concourent à provoquer des accidents mortels.
« La manière délibérée et imprévisible selon laquelle les vies sont prises dans le Kaduna Sud et dans différentes autres zones bouleversées de notre nation équivaut à une déclaration de guerre contre les nigérians innocents et sans défense. Les autorités doivent arrêter de temporiser et offrir une réponse efficace contre ces actes sauvages » conclut Mgr Kaigama. (L.M.) (Agence Fides 07/01/2017)
top^

AFRIQUE/COTE-D’IVOIRE – Révolte de militaires dans différentes villes du pays

Abidjan (Agence Fides)- Une révolte militaire est en cours en Côte-d’Ivoire. Selon des nouvelles parvenues à l’Agence Fides, les rebelles auraient pris le contrôle de Bouaké, la deuxième ville du pays et épicentre de la rébellion, qui a bouleversé le pays de 2002 à 2011.
Les militaires réclament des augmentations de solde et un système d’avancement plus rapide. La révolte a éclaté à Bouaké avant de s’étendre à d’autres villes telles que Korhogo, Odienné, Daloa, Daoukro et Man.
Le Ministre de la Défense s’est rendu à Bouaké pour chercher un contact avec les militaires révoltés, dont la majeure partie seraient d’anciens membres des Forces nouvelles, la rébellion qui contrôlait le nord du pays au cours de la crise 2002-2011 et étaient favorables à l’actuelle Président, Alassane Ouattara. Ce dernier a fait retour dans le pays pour présider un Conseil des Ministres extraordinaire, alors qu’il se trouvait au Ghana au moment des faits. (L.M.) (Agence Fides 07/01/2017)

top^

ASIE/COREE DU SUD – Message de la Conférence épiscopale demandant la démission du Chef de l’Etat

Séoul (Agence Fides) – Alors que la Corée du Sud vit une crise qui a bouleversé la nation, avec la mise sous accusation du Président, Park Geun-hye, la Conférence épiscopale (catholique), désireuse de « protéger et de développer la démocratie de manière pacifique et mûre » dans le pays, a diffusé un message intitulé « La justice coule comme un torrent pérenne », dans lequel les Evêques appuient la requête populaire de démission du Chef de l’Etat.
Pendant plus de trois mois, ont eu lieu d’imposantes manifestations à Séoul et dans les autres principales villes coréennes afin de demander la démission de Park Geun-hye. Le Président, élu en 2012, est au centre d’un scandale suite à une relation controversée avec Choi Soon-sil, fille du responsable d’un culte shamanique. Park Geun-hye aurait été manipulée par Choi Soon-sil qui a usé de cette influence pour contrôler les affaires d’Etat – en ayant accès à des documents réservés – et, dans le même temps, pour s’enrichir, en pilotant des contributions de grands groupes industriels en direction de fondations qu’elle contrôle. Le Parlement coréen a autorisé la mise sous accusation de Park Geun-hye pour corruption, fraude, abus de pouvoir et violation de ses obligations constitutionnelles.
Dans le cadre du document parvenu à l’Agence Fides, l’Eglise catholique en Corée réaffirme son engagement et le « discernement visant à interpréter les signes des temps dans une attitude prophétique ». Les Evêques indiquent : « Nous désirons que la paix et la justice coulent comme un fleuve et nous prions pour que Dieu bénisse » la Corée, qui connaît une phase de crise et de grande tension politique et sociale.
En se déclarant préoccupés s’agissant de la violation de la souveraineté nationale et des principes fondateurs de l’Etat de droit, les Evêques de Corée demandent explicitement la démission de Park Geun-hye et invitent le Parlement à agir dans l’intérêt et pour le bien commun de la nation.
L’effondrement du leadership – indique le texte – risque de faire sombrer le pays dans une crise économique paralysante, avec des conséquences néfastes pour tous. C’est pourquoi, sans tarder, la classe politique est appelée à « verser des larmes de repentir » et à « rétablir la confiance et l’espérance de la population » qui a exprimé, de manière légitime, sa forte désapprobation et son amertume concernant l’ensemble de cette affaire.
Pour éviter « l’instabilité et le désordre », il suffirait d’accepter que le Président Park Geun-hye n’est plus en mesure politiquement d’exercer sa mission et qu’il démissionne, ayant perdu la confiance de la population. C’est pourquoi est invoqué « un nouveau chapitre de l’histoire de la démocratie en Corée, en conservant l’unité de tout le pays ».
Dans ce but, il existe un fort appel aux parlementaires afin qu’ils mettent de côté les logiques de parti et les calculs politiques et se livrent à « un effort transversal visant à normaliser la situation, sans se ménager », en redonnant à la nation un bon gouvernement et en répondant aux attentes de la population, qui est particulièrement indignée, le tout afin de garantir « la paix et la justice à la Corée ». (PA) (Agence Fides 07/01/2017)

Licenza Creative Commons Tout le matériel publié est concédé sous licence Creative Commons et peut être utilisé librement à condition que l’Agence Fides soit citée comme source.

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s