Newsletter Fides del 19-12-2016 EUROPE/ITALIE – Retour à la maison du Père du Supérieur des Missionnaires xavériens -et varia

] Newsletter Fides del 19-12-2016

EUROPE/ITALIE – Retour à la maison du Père du Supérieur des Missionnaires xavériens

AFRIQUE/RD CONGO – Message de la Conférence épiscopale et tension à la veille de l’échéance du mandat du Président sortant

AFRIQUE/REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE – Fin du séjour de 2.000 évacués en la Paroisse Saint Sauveur grâce à l’action de la Caritas

ASIE/CHINE – L’Immaculée Conception et Saint Ambroise, modèles d’authenticité de la recherche universitaire catholique

ASIE/SYRIE – Témoignage d’un moine syrien de la Communauté de Deir Mar Musa en marge du vote de la résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU relative au déploiement d’observateurs à Alep

ASIE/SRI LANKA – Vers une nouvelle norme modifiant l’accès à l’information dans le pays

ASIE/JORDANIE – Annulation des fêtes de Noël de la part du Vicaire patriarcal pour la Jordanie du Patriarcat latin de Jérusalem après l’attaque terroriste de Karak

AMERIQUE/VENEZUELA – Message de la Conférence épiscopale concernant les mesures adoptées et leurs effets sur la crise

AMERIQUE/COLOMBIE – Menaces à l’égard de l’Archevêque de Cali et réplique du principal intéressé

News

EUROPE/ITALIE – Retour à la maison du Père du Supérieur des Missionnaires xavériens

Rome (Agence Fides) – Hier, Dimanche 18 décembre, vers 04.30 locales, le Supérieur général des Missionnaires xavériens (Pie société de Saint François Xavier pour les Missions étrangères), le Père Luigi Menegazzo, est mort à l’hôpital du Saint Esprit de Rome, où il était hospitalisé depuis quelques temps. Au cours de ces derniers jours, son état de santé s’était aggravé et il est mort d’une crise cardio-respiratoire. Selon les informations diffusées par la Maison généralice, les obsèques se dérouleront à Rome, en la Maison généralice sise au 40 viale Vaticano le 20 décembre à 10.30. A Parme, au Sanctuaire Conforti de la Maison mère, se tiendra une Veillée de prière le 20 décembre à 20.45 et une Messe le lendemain, 21 décembre, à 10.30.
Né en 1952 à Cittadella, en province de Padoue, le Père Menegazzo était entré chez les Xavériens en 1963. Ordonné prêtre le 25 septembre 1977, il obtint un licence en Missiologie à l’Université pontificale grégorienne en 1989. Il a été missionnaire au Japon, où il s’engagea dans la Pastorale et l’approfondissement des études sur le shintoïsme. Il a enseigné Histoire et phénoménologie des religions à l’Institut théologique xavérien de Parme. En 2001, il a assumé la charge de Vicaire général de la Congrégation, le Chapitre général de 2013 l’élisant Supérieur général. (SL) (Agence Fides 19/12/2016)

top^

AFRIQUE/RD CONGO – Message de la Conférence épiscopale et tension à la veille de l’échéance du mandat du Président sortant

Kinshasa (Agence Fides) – « Le dialogue doit se poursuivre afin de trouver une solution à la crise politique ». Tel est le sens du Message des Evêques de République démocratique du Congo, parvenu à l’Agence Fides, portant sur l’état des négociations menées par la Conférence épiscopale locale (CENCO) entre la majorité présidentielle, les partis d’opposition ayant signé l’accord du 18 octobre dernier (voir Fides 18/10/2016) et Le Rassemblement, sigle de l’opposition qui, en revanche, demande des garanties précises sur le fait que le Président Joseph Kabila ne demeure pas au pouvoir après la fin de son second et dernier mandat, qui arrive à échéance aujourd’hui à minuit. Selon la CENCO, les négociations menées jusqu’à présent « démontrent l’intérêt des participants à travailler ensemble pour l’intérêt supérieur du pays » mais que « les participants se sont rendus à l’évidence qu’ils ne peuvent affronter à la hâte de s questions fondamentales qui concernent l’ensemble de la nation ».
Le Message annonce la reprise des négociations pour le 21 décembre, au retour de Rome, où ils rencontrent aujourd’hui le Pape François, de Leurs Excellences NN.SS. Marcel Utembi Tapa et Fridolin Ambongo Besungu, respectivement Archevêque de Kisangani et Président de la CENCO et Evêque de Bokungu Ikela et Vice-président de la CENCO. Au terme de l’Angelus d’hier, Dimanche 18 décembre, le Pape François a rappelé la situation difficile en RDC : « Je vous demande à tous de prier afin que le dialogue en République démocratique du Congo se déroule dans la sérénité pour éviter tout type de violence et pour le bien de tout le pays ».
En RDC, et en particulier dans la capitale, Kinshasa, les dernières heures du mandat de Joseph Kabila sont vécues dans la tension : les rues sont désertes et patrouillées par les forces de l’ordre.
Le Rassemblement a publié une déclaration dans laquelle il souligne que « de profondes divergences » demeurent concernant les points suivants, à savoir la fin du mandat du Président, le fonctionnement des institutions après le 19 décembre, l’engagement de tous les partis à ne pas réviser la Constitution et celui du Président sortant à ne pas chercher à obtenir un troisième mandat.
Le Rassemblement ajoute en outre que les colloques placés sous l’égide de la CENCO ne sont pas parvenus à aboutir à un accord sur le processus électoral (date des élections, restructuration de la Commission électorale indépendante), réaffirmant que, pour le Rassemblement, les élections présidentielles doivent se tenir d’ici 2017, alors que les accords du 18 octobre les prévoient en revanche pour le printemps 2018. (L.M.) (Agence Fides 19/12/2016)
top^

AFRIQUE/REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE – Fin du séjour de 2.000 évacués en la Paroisse Saint Sauveur grâce à l’action de la Caritas

Bangui (Agence Fides) – Quelques 2.000 évacués qui se trouvaient accueillis en la Paroisse Saint Sauveur du 2ème district de Bangui ont pu retourner chez eux après trois ans passés dans ce camp d’accueil.
Le Père Paterne Zolo, Vicaire de la Paroisse Saint Sauveur, a déclaré que le retour des évacués a été financièrement aidé par la Caritas Bangui et que chaque famille a reçu une aide proportionnelle aux dimensions du noyau familial. « S’il s’agissait d’une personne seule, la somme était de 50.000 Francs CFA, 75.000 Francs CFA pour une famille de dimensions moyennes, les plus grandes ayant reçu 150.000 Francs CFA. Il s’agit d’une somme qui permet de louer au moins une maison » a déclaré le prêtre, selon les nouvelles envoyées à Fides.
« Au cours de son séjour à Bangui, le Pape François avait promis de faire un geste pour les évacués afin de faciliter leur retour. Cette promesse s’est matérialisée et la Caritas en a assuré la gestion » a déclaré une source anonyme au Réseau des Journalistes pour le Droits de l’Homme (RJDH). (L.M.) (Agence Fides 19/12/2016)
top^

ASIE/CHINE – L’Immaculée Conception et Saint Ambroise, modèles d’authenticité de la recherche universitaire catholique

Pékin (Agence Fides) – L’Immaculée Conception et Saint Ambroise, Docteur de l’Eglise, constituent les deux modèles d’authentique pureté intérieure, de recherche de la vérité et de la recherche universitaire catholique, en tant que privée de préjudices ou d’intérêts personnels qui ont accompagné le IX° Forum d’Etudes catholiques destiné aux jeunes chercheurs chinois, forum qui s’est tenu les 7 et 8 décembre à Pékin, au cours des fêtes liturgiques de Saint Ambroise et de l’Immaculée Conception. Selon ce qui a été indiqué à Fides par le Père Peter Jianmin Zhao, Vicaire de l’Archidiocèse de Pékin et Directeur de l’Institut pékinois pour l’Etude de la Culture chrétienne, organisateur historique de ce rendez-vous académique annuel, « nous avons toujours choisi la date des 7 et 8 décembre dans le but de confier notre travail et notre étude à l’Immaculée Conception, dans la mesure où, jamais comme aujourd’hui, est nécessai re un esprit « immaculé » dans le domaine de la recherche de la foi, de la vérité et dans les études académiques. A Saint Ambroise, nous confions nos jeunes chercheurs, en invoquant l’intercession, l’accompagnement et la protection de l’Immaculée Conception et de Saint Ambroise pour notre cheminement académique et religieux ».
Les 96 spécialistes chinois de la religion, en possession des plus importants titres d’études et des plus importantes qualifications universitaires – 31 prêtres disposant d’un Doctorat et 34 autres ayant une maîtrise ou une licence, 31 professeurs ou chercheurs universitaires laïcs – ont participé au Forum, dont certains provenant de l’étranger. Au cours des travaux, ils ont traité des thèmes relevant de la Théologie dogmatique, de la Théologie morale, de l’inculturation de la Théologie, de l’écologie catholique, de l’anthropologie, de l’exégèse de l’Ecriture Sainte, de l’histoire, du dialogue entre les civilisations, du catholicisme au sein des ethnies minoritaires chinoises, des publications et de la presse catholique et de l’étude du dialogue entre religion et art.
Depuis 2008, l’Institut pékinois pour l’Etude de la Culture chrétienne organise ce Forum annuel au début du mois de décembre, caractérisé par une participation toujours plus nombreuse d’universitaires et de chercheurs renommés, y compris au niveau international, spécialisés dans l’étude du Christianisme. Au cours du débat, les participants ont présenté une série de propositions utiles en vue de la mission évangélisatrice au sein de la société chinoise. Tous les textes présentés dans le cadre du Forum sont publiés par la suite dans le Journal des Etudes catholique, volume édité périodiquement par l’Institut précité. (NZ) (Agence Fides 19/12/2016)
top^

ASIE/SYRIE – Témoignage d’un moine syrien de la Communauté de Deir Mar Musa en marge du vote de la résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU relative au déploiement d’observateurs à Alep

Alep (Agence Fides) – « Les victimes de la violence en Syrie sont tous les syriens, musulmans et chrétiens et ceux qui en souffrent le plus sont les pauvres, qui n’ont pas eu la possibilité de fuir ». Alors que se poursuit, au milieu de grandes difficultés, l’évacuation de la population des quartiers est d’Alep, contrôlés pendant des années par des milices rebelles, en grande partie djihadistes, le Père Jacques Mourad, moine syrien de la Communauté de Deir Mar Musa, souligne, dans une déclaration faite à l’Agence Fides, qu’une possible et authentique réconciliation demandera beaucoup de temps et sera envisageable seulement à condition d’éviter des interprétations et des manipulations de type sectaire des souffrances indescriptibles provoquées par cinq ans de conflit.
« Les atrocités de la guerre – remarque le Père Mourad – ont infligé des tourments à toutes les communautés, à des personnes de toutes les confessions. Les premières victimes du prétendu « Etat islamique » ont été les musulmans sunnites. En ce sens, je considère inapproprié d’affirmer qu’est en cours un génocide des chrétiens au Proche-Orient. Certes, les communautés chrétiennes qui vivent en ces terres depuis le début de l’annonce chrétiennes ont été touchées – poursuit le prêtre – mais il n’est ni juste ni convenable de présenter les chrétiens comme les seules victimes de la guerre. Cela ne ferait qu’augmenter le sectarisme ».
Selon le moine syro catholique, la réconciliation prendra du temps : « Il faut demander tout d’abord à ce que Dieu opère le miracle et guérisse des blessures mortelles. Nous, en tant que chrétiens, pouvons faire une chose importante. En ce moment, même dans les tribulations que nous connaissons, nous pouvons faire preuve de solidarité envers les frères musulmans qui ont souffert comme nous et plus que nous. Ainsi, nous aiderons également les communautés chrétiennes du Proche-Orient à demeurer sur les terres dans lesquelles elles sont enracinées depuis toujours ».
Entre temps, à News York, à 09.00 locales, le Conseil de Sécurité de l’ONU se prépare à voter le texte d’une résolution prévoyant le déploiement d’observateurs des Nations unies à Alep afin de garantir l’entrée d’aides humanitaires et les opérations d’évacuation de la population et des milices rebelles encore présentes dans les quartiers de l’est d’Alep repris par l’armée syrienne et par ses alliés. Ce matin, l’évacuation de civils et de miliciens depuis les quartiers en question s’est poursuivie et au moins 1.000 personnes ont quitté la ville au sein de convois d’autobus verts en direction des zones proches de la frontière turque.
Le Père Jacques Mourad se trouve actuellement à Souleymanieh, au Kurdistan irakien, où il exerce son ministère sacerdotal y compris au service de nombreux chrétiens évacués provenant de la plaine de Ninive ayant fui lors de l’avancée des djihadistes du prétendu « Etat islamique ». En mai 2015, les djihadistes en question l’avaient enlevé, le prélevant du Monastère Saint Elie, dans la ville syrienne de Qaryatayn, le tenant en otage pendant des mois, pour le relâcher à Quaryatayn après avoir pris la ville, en compagnie de centaines d’autres chrétiens de cette même localité pris en otages qui avaient signé avec le prétendu « Etat islamique » un « contrat de protection ».
« Au cours de la captivité – raconte à Fides le Père Mourad – chaque jour je craignais qu’il s’agisse du dernier. Lors du 8ème jour de captivité, à Raqqa, un chef djihadiste est venu dans ma cellule et m’a invité à considérer mon enlèvement comme une sorte de retraite spirituelle,. Ces paroles m’ont impressionnées : j’ai pensé que Dieu utilisait même un chef du prétendu « Etat islamique » pour me transmettre un message spirituel. Je suis certain que l’engagement de ma communauté en faveur de tous les nécessiteux de la région de Qaryatayn, tant chrétiens que musulmans, a fait en sorte que l’ensemble des 250 chrétiens de cette ville ait pu retrouver la liberté, sains et saufs, après avoir été déportés par les djihadistes ». (GV) (Agence Fides 19/12/2016)
top^

ASIE/SRI LANKA – Vers une nouvelle norme modifiant l’accès à l’information dans le pays

Colombo (Agence Fides) – Les célébrations du 69ème anniversaire de l’indépendance du Sri Lanka du 4 février prochain revêtiront une valeur particulière pour les moyens de communication de cet Etat insulaire d’Asie du sud dès lors que la nouvelle Loi sur le droit à l’information devrait entrer en vigueur à cette date. Au cours de la dernière décennie, plus de 20 journalistes et opérateurs du monde de la communication ont été assassinés dans le pays.
Selon des nouvelles parvenues à Fides, le projet de norme remonte à vingt ans en arrière et l’initiative a pris pied en 1998 au travers de la Déclaration de Colombo sur la liberté des moyens de communication et la responsabilité sociale. En 2004, fut entreprise la rédaction du projet de loi sur la Liberté de l’information. L’initiative législative fut présentée au Parlement mais il ne fut pas possible de la voter à cause d’une crise gouvernementale. Finalement cette année, le 24 juin, le Parlement a approuvé le texte. Il demeure encore beaucoup de chemin à parcourir mais, malgré les obstacles, les institutions vont de l’avant dans le but d’annoncer d’ici le 4 février que les citoyens du Sri Lanka pourront, pour la première fois, disposer de la loi sur le droit à l’information. « A cause de cette loi, les hommes politiques devront réfléchir à deux fois avant de faire quelque chose parce que maintenant la population a le droit d’avoir ac cès à l’information et le gouvernement a le devoir de la lui fournir » peut-on lire dans une déclaration des responsables des Moyens de communication. Pour que la loi puisse effectivement fonctionner, il sera cependant nécessaire une modification dans la manière de travailler des fonctionnaires ainsi que davantage de transparence. (AP) (Agence Fides 19/12/2016)
top^

ASIE/JORDANIE – Annulation des fêtes de Noël de la part du Vicaire patriarcal pour la Jordanie du Patriarcat latin de Jérusalem après l’attaque terroriste de Karak

Karak (Agence Fides) – « Après la féroce attaque terroriste de Karak, qui a provoqué tant de douleur dans toute la Jordanie, l’Eglise catholique a pris la décision d’annuler toutes les célébrations liées à la Solennité de Noël. Nous célébrerons seulement les Messes et il n’y aura ni avant ni après de moments ou d’initiatives de fête, en signe de deuil et de solidarité vis-à-vis des victimes de l’attaque terroriste ». C’est en ces termes que S.Exc. Mgr Maroun Lahham, Vicaire patriarcal pour la Jordanie du Patriarcat latin de Jérusalem, a fat part à l’Agence Fides de l’indication que les Ordinaires catholiques de Terre Sainte ont fait parvenir à l’ensemble des communautés et Paroisses du Royaume hachémite après l’assaut perpétré par un commando terroriste à Karak, localité sise à 120 Km au sud d’Amman, au cours de la journée hier, 18 décembre.
Les terroristes ont perpétré différentes actions contre des militaires et des forces de police y compris au fameux château croisé qui domine la petite ville jordanienne, provoquant la mort de 10 personnes – dont 7 membres des forces de sécurité, 2 civils jordaniens et une touriste canadienne. En fin de compte, 4 terroristes barricadés dans le château de Karak ont été tués par les forces armées jordaniennes. Une enquête est en cours afin d’identifier la provenance et l’affiliation des hommes armés responsables de cet assaut, lesquels étaient en possession d’armes automatiques alors que des ceintures explosives, des engins explosifs et d’autres armes ont été séquestrées dans une maison de Qatraneh, ville sise dans le désert, au nord de Karak, identifiée comme base logistique d’une cellule terroriste. (GV) (Agence Fides 19/12/2016)
top^

AMERIQUE/VENEZUELA – Message de la Conférence épiscopale concernant les mesures adoptées et leurs effets sur la crise

Caracas (Agence Fides) – La Conférence épiscopale du Venezuela (CEV) a publié un message adressé aux autorités du pays à propos des récentes mesures économiques imposées. En ce qui concerne les nouvelles dispositions, les Evêques dénoncent le fait qu’elles aient « aggravé la crise qui frappe notre nation et tous les citoyens, les plus frappées étant les personnes les plus défavorisées et les plus vulnérables…. Celles qui font de longues files (pour pouvoir acheter un peu de pain ou de lait NDR) et conservent un brin d’espoir dans l’attente d’une quelque résolution de la crise, se sont senties abandonnées et non protégées par l’ensemble des responsables politiques. De nombreux hommes et femmes n’hésitent pas à exprimer leurs sentiments de frustration et d’abandon de la part de ceux qui devraient parler et promouvoir des solutions équitables ».
Le communiqué envoyé à Fides signale que le retrait de la circulation en toute hâte du billet de banque le plus utilisé par la population a provoqué l’indignation, la frustration et le rejet au sein de cette dernière. « Il existe une grande incertitude chez les personnes parce qu’elles ne savent pas ce qui arrivera à leur argent et à leurs économies. Outre à frapper un grand nombre de personnes, cela peut porter à des épisodes de violence et à des désordres » écrivent les Evêques.
Le texte s’achève par trois requêtes : il faut rappeler à tous que le peuple est le véritable protagoniste de la démocratie ; les responsables politiques doivent se mettre aux côtés du peuple et écouter les graves problèmes qu’a provoqué cette mesure nocive du gouvernement ; tous les catholiques doivent faire preuve de charité et de solidarité, en ouvrant leurs portes à ceux qui souffrent afin de partager un peu de nourriture et de soutien.
Le document, portant la date du 17 décembre, est signé par S.Em. le Cardinal Jorge Urosa Savino, Archevêque de Caracas, par S.Em. le Cardinal Baltazar E. Porras Cardozo, Archevêque de Mérida, et par S.Exc. Mgr Diego Rafael Padrón Sánchez, Archevêque de Cumaná et Président de la CEV au nom de l’ensemble de la Conférence épiscopale du Venezuela. (CE) (Agence Fides 19/12/2016)
top^

AMERIQUE/COLOMBIE – Menaces à l’égard de l’Archevêque de Cali et réplique du principal intéressé

Cali (Agece Fides) – S. Exc. Mgr Dario de Jesus Monsalve Mejia, Archevêque de Cali a rendu public, devant des opérateurs des moyens de communication, le fait que vendredi dernier, 16 décembre, des inconnus ont fait parvenir à l’Archevêché, sis dans le centre de la ville, des opuscules contenant des menaces contre sa personne, menaces semble-t-il liées à l’action qu’il mène depuis plusieurs mois en faveur des accords de paix entre le gouvernement et les FARC. « Mort au FARC, à Santos et au clergé communiste » : tel est le message de l’opuscule qui comporte les images d’une corde et d’une tête de mort.
La note transmise à Fides par une source locale reprend les propos de l’Archevêque : « Ceux qui distribuent ces choses, ces messages, le font parce qu’ils ont entendu quelque chose dans les discours de nombre de nos hommes politiques et considèrent tous ceux qui se battent pour la paix en Colombie de la même manière. De sorte que, dans peu de temps, il sera impossible de prononcer le mot paix et encore plus de parvenir ou de s’approcher des groupes pour promouvoir le dialogue et la coexistence ». Dans le débat politique en effet, existent des factions qui continuent à rejeter tout accord de paix, incitant à résoudre la situation par la force.
L’Archevêque a également observé que la Colombie a besoin de surmonter la phase des menaces, des opuscules et des homicides et pour ce faire, il a fait appel aux responsables politiques. Enfin, il a déclaré ne pas avoir peur et ne pas se sentir menacé. Il fera cependant état de ces cas d’intimidation au Procureur (de la République NDT) de manière à ce que les autorités mènent une enquête quant à la provenance du message intimidateur. (CE) (Agence Fides 19/12/2016)
top^

Licenza Creative Commons Tout le matériel publié est concédé sous licence Creative Commons et peut être utilisé librement à condition que l’Agence Fides soit citée comme source.

Para cualquier notificacìon sobre la suscripcion pueden contactar con : subscriptions@fides.org
Pour ne plus recevoir la newsletter Fides News, envoyer un e-mail à l’adresse : fidesnews-fr-leave@fides.org

s

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s