Le Salon Beige: 30 nouveaux articles : Conférences de la Fondation Raoul Follereau à l’occasion de la 64ème Journée Mondiale des Lépreux-et varia

Le Salon Beige: 30 nouveaux articles

Conférences de la Fondation Raoul Follereau à l’occasion de la 64ème Journée Mondiale des Lépreux
21 janvier : rosaire pour la vie à Lyon
Florian Philippot isolé au sein du FN
C’est arrivé un 19 janvier…
Amoris laetitia : les ex-anglicans convertis voient poindre le même scénario
Sens Commun espère 8 candidats investis pour les législatives
Immigration : Dupont-Aignan en a assez « de la fausse générosité, des bons sentiments de personnes qui refusent de voir la misère sociale »
Syrie – Mhardeh, une ville qui se bat contre les djihadistes depuis 5 ans
Les évêques de France soutiennent la Marche pour la vie
Nicolas Sevillia, porte parole de la Marche Pour La Vie, dans le JT de TV Libertés
Répétez après moi : « Le grand remplacement n’existe pas »
Porteurs de handicap, vous êtes les bienvenus à la Marche Pour La Vie !
Un pro-famille à la tête du Parlement européen
Un gendarme poursuivi pour avoir gazé des manifestants pacifiques
Pas de politique familiale, pas d’enfant
PCD : Marie de Blic et Xavier Lemoine seront à la Marche pour la vie
La fébrilité des pro-avortement est l’aveu qu’au fond, ils pensent l’inverse
Affaire Paradiso sur la « vente d’enfant par GPA » : la Grande Chambre de la CEDH va se prononcer
L’avortement est toujours un enjeu politique
Manuel Valls se prend une 2e gifle
Sens Commun appelle à marcher pour la vie
Marche pour la vie : Attention ! pas de train entre Versailles-Chantiers et Montparnasse
François Fillon détaille son équipe projet
Avortement : même l’Humanité en parle
Bourgogne-Franche-Comté : le groupe FN de Sophie Montel au bord de l’implosion
L’icône ou l’écran : « Parents Pour l’Ecole » s’interroge quant à l’adhésion de l’enseignement catholique au tout numérique
Mgr Athanasius Schneider demande que l’on prie pour le Pape François (Add)
Primaire du PS : Blanche-Neige et les 7 nains
Le HCE ignore la pression abortive qui pèse sur les femmes
Législatives : LR ne présentera pas de candidats contre Nicolas Dupont-Aignan ni Véronique Besse [Add]

Conférences de la Fondation Raoul Follereau à l’occasion de la 64ème Journée Mondiale des Lépreux

Posted:

12973_FRF_TRACT_A5_ASILAGE

21 janvier : rosaire pour la vie à Lyon

Posted:

Capture d’écran 2017-01-18 à 21.43.44

Florian Philippot isolé au sein du FN

Posted:

Dans un sondage Ifop, réalisé pour Le Figaro, 52% des sympathisants du Front national se disent plus proches des idées portées par Marion Maréchal Le Pen que de celles soutenues par Florian Philippot (29 %). Et l’avance est encore plus marquée chez les jeunes de 18 à 24 ans: 66 % contre seulement 8 %, soit une différence de 58 points.
Etude Ifop FN Philippot-MMLP publié par LeFigaro

C’est arrivé un 19 janvier…

Posted:

« A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines. » Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

le 19 janvier 638 ou 639 : décès de Dagobert Ier, Roi de France.

Arrière-petit-fils de Clovis, il règne sur l’Austrasie de 622 à 632 et est Roi des Francs de 629 à 639, c’est un des derniers grands Rois mérovingiens. Il est inhumé dans la basilique de Saint-Denis qu’il a fait agrandir en prévision de ses obsèques. Son règne, long de 10 ans, a été marqué par l’unification du Royaume franc auquel il a donné Paris pour capitale.

Tombeau de Dagobert Ier, basilique Saint-Denis, réalisé au XIIIe siècle.

le 19 janvier 973 : décès du pape Benoit VI.
le 19 janvier 1144 : Geoffroy Plantagenêt prend Rouen.

Geoffroy V d’Anjou, dit le Bel ou Plantagenêt est comte d’Anjou et du Maine puis, plus tard, duc de Normandie.

Il est surnommé Plantagenêt à cause du brin de genêt qu’il a l’habitude de porter à son chapeau. Il est le fils de Foulque V, comte d’Anjou et Roi de Jérusalem, et d’Erembourge du Maine. Son fils Henri II d’Angleterre est le fondateur de la dynastie Plantagenêt d’Angleterre.

le 19 janvier 1343 : la Trêve de Malestroit entre la France et l’Angleterre est conclue pour une durée de trois ans grâce à l’intervention du pape Clément VI.

le 19 janvier 1344 : décision de créer la compagnie des Chevaliers de la Table ronde.

Édouard III, roi d’Angleterre organise à Windsor une « fête de la Table ronde », où il fait le vœu public de créer la compagnie des Chevaliers de la Table ronde. C’est l’origine de l’ordre de la Jarretière en 1349.

Durant le bal, la Comtesse de Salisbury, maîtresse du roi d’Angleterre Edouard III, perd lors d’une danse la jarretière bleue, qui maintenait son bas. Edouard III s’empresse de la ramasser et de la lui rendre. Devant les sourires railleurs de l’assemblée, le roi se serait écrié en français, alors langue officielle de la cour d’Angleterre :

« Messieurs, honni soit qui mal y pense ! Ceux qui rient en ce moment seront un jour très honorés d’en porter une semblable, car ce ruban sera mis en tel honneur que les railleurs eux-mêmes le rechercheront avec empressement. »

le 19 janvier 1419 : Rouen se rend au roi d’Angleterre, Henri V de Lancastre, après six mois de siège.

Toute la Normandie est aux mains des Anglais, qui profitent de la guerre entre Bourguignons et Armagnac, toute sauf le Mont Saint Michel, terre française sur laquelle le flotta jamais jusqu’à nos jours un drapeau étranger.

le 19 janvier 1544 : naissance de François II, futur Roi de France.

Voir les chroniques du 18 septembre, du 24 avril et du 05 décembre.

le 19 janvier 1591 : les troupes d’Henri IV, déguisés en meuniers, échouent à prendre Paris.

Cet épisode est appelé « la journée des farines ». Henri de Navarre est l’héritier du trône selon la loi salique. Mais les lois fondamentales du Royaume interdisent à un prince non catholique d’accéder à ce trône. Paris, profondément catholique est aux mains de la Sainte Ligue. En ce début d’année elle résiste donc au prétendant légitime. La ville s’ouvrira avec faste et avec joie après la conversion du Roi et son sacre à Chartres (voir les chroniques du 27 février pour le sacre et du 22 mars pour l’entrée à Paris avec surtout la messe d’action de grâce du Roi à Notre Dame, où l’archange Saint Michel se rend visible aux yeux de toute l’assistance au côté du Roi.)

le 19 janvier 1544 : naissance de François II, Roi de France.

(Portrait fait par François Clouet)

François II est le fils aîné d’Henri II, Roi de France et de Catherine de Médicis. Fiancé dès l’âge de cinq ans à Marie Stuart, reine d’Écosse, il l’épouse en 1558 à 14 ans et devient roi d’Écosse. Il succède à l’âge de 15 ans à son père Henri II, mort accidentellement, le 10 juillet 1559. Après seulement quelques mois de règne, François II meurt le 5 décembre 1560 d’une otite devenue un abcès.

le 19 janvier 1660 : réconciliation de Louis XIV et du prince de Condé.
le 19 janvier 1668 : traité secret entre la France et l’Autriche.

Un traité secret est négocié à Vienne par l’envoyé français, Grémonville, et prévoit le partage de la succession d’Espagne entre Louis XIV (Pays-Bas, Franche-Comté, Navarre, Naples, Sicile) et l’empereur Léopold Ier (Milanais, Espagne, Indes).

le 19 janvier 1813 : Napoléon visite son plus célèbre prisonnier : le pape Pie VII.

Napoléon se rend à Fontainebleau, où le pape est retenu depuis mai 1812, et sollicite une audience : l’appui de l’épiscopat lui est indispensable pour apaiser l’opinion catholique, troublée depuis sa défaite devant le tsar. Pour obtenir son appui il restitue au Souverain Pontife les Etats pontificaux, avant de lui rendre sa liberté 4 jours plus tard.

le 19 janvier 1899 : condominium égypto-anglais au Soudan.

A la suite de la prise de contrôle britannique sur Fachoda, et malgré l’exploit de la colonne Marchand, l’Égypte et la Grande-Bretagne établissent un condominium commun sur le Soudan. La France, définitivement évincée de la vallée du Nil, par l’accord de mars, avec l’Angleterre, reçoit en compensation la région de l’Ouaddaï et quelques territoires du Soudan tchadien.

le 19 janvier 2000 : adoption des 35 heures.

La loi Aubry réduit le temps de travail de 39 à 35 heures par semaine.

le 19 janvier 2001 : rappel à Dieu de Gustave Thibon.

Philosophe catholique français, grand ami de Simone Weil et de Charles Maurras.

Amoris laetitia : les ex-anglicans convertis voient poindre le même scénario

Posted:

Capture d’écran 2017-01-18 à 21.26.34
Évêque de l’Ordinariat personnel de la Chaire-de-Saint-Pierre, constitué aux États-Unis pour les épiscopaliens en application de la constitution apostolique Anglicanorum cœtibus de Benoît XVI, Mgr Steven Lopes a, dans une lettre pastorale consacrée à l’application d’Amoris lætita, rappelé que l’exhortation postsynodale ne changeait en rien les règles en vigueur concernant les divorcés remariés civilement et qu’ils ne pouvaient recevoir la Communion que s’ils vivaient dans une « chasteté totale ».

« Un couple civilement remarié, s’il s’engage à une continence totale, peut recevoir l’Eucharistie après un discernement approprié avec l’aide de son pasteur, et avoir eu recours au sacrement de la Réconciliation […] Jusqu’à et tant que ces remariés civilement n’auront pas l’intention honnête de s’abstenir totalement de toute relations sexuelles, la discipline sacramentelle ne les autorisera pas à recevoir l’Eucharistie ».

« Alors même que le dogme peut être mieux compris et développé dans sa formulation, il ne peut ni changer ni être altéré dans sa substance, et la pratique pastorale ne peut pas non plus être en contradiction avec un enseignement immuable ».

Ces ex-épiscopaliens ont vécu l’effondrement et la dislocation de leur communauté provoqués par l’acceptation du divorce, puis de la contraception, de l’homosexualité… Les même causes produisant les mêmes effets, Mgr Lopes met en garde :

« le rejet de l’enseignement des Ecritures, de la Tradition et de la raison conduira à l’effritement de la Communion. »

Sens Commun espère 8 candidats investis pour les législatives

Posted:

Unknown-24
Il y en a pour le moment 5 d’enregistrés.

Charles d’Anjou dans la 10e circonscription de Seine-Maritime (Yvetot),
Anne Lorne dans la 2e circonscription du Rhône (Lyon),
Sébastien Pilard dans la 2e circonscription de Loire-Atlantique (Nantes)
Hayette Hamidi dans la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis (Saint-Denis).
Maxence Henry dans la 2ème circonscription du Maine et Loire.

Toutes ces circonscriptions sont aujourd’hui détenues par la gauche. Tout le monde n’a pas droit à un parachute doré comme NKM…

Selon Le Figaro, les dirigeants de Sens commun espèrent encore obtenir deux à trois circonscriptions supplémentaires lors des ultimes négociations. Christophe Billan, le président, explique :

«On a que trois ans d’existence. Entre cinq et huit circonscriptions c’est donc le reflet de la maturité de notre mouvement».

Madeleine de Jessey ne sera pas candidate. Elle vise plutôt un poste dans un cabinet ministériel et lorgne sur les élections municipales de 2020.

De son côté, le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde, a estimé qu’il serait normal que son parti récolte une petite centaine de sièges. Alors que l’UDI n’a pas soutenu François Fillon… Les Républicains ne serait prêt à en concéder qu’une cinquantaine. Actuellement, l’UDI n’en possède que 27. Il serait logique que l’UDI en ait encore moins.

Immigration : Dupont-Aignan en a assez « de la fausse générosité, des bons sentiments de personnes qui refusent de voir la misère sociale »

Posted:

Nicolas Dupont-Aignan est interrogé dans Famille chrétienne. Extrait :

Numero-2036-samedi-21-janvier-2017-est-on-victime-de-son-education_media_sidebar
« Vous êtes critique vis-à-vis des prises de position du pape François sur les migrants. Vous ne croyez pas qu’il soit possible de concilier une juste régulation des flux migratoires et une nécessaire hospitalité humaine, chrétienne dirions-nous ?

A partir du moment où l’hospitalité se fait au détriment de nos propres citoyens, nous marchons sur la tête ! Quand vous avez des gens modestes qui n’ont plus les moyens de vivre et qu’au même moment l’Etat, avec fausse générosité, donne l’argent des impôts des Français pour accueillir toujours plus d’étrangers, je dis : « folie ! ». L’hospitalité doit être raisonnable. Or le stade du raisonnable a été dépassé.

Plutôt que de faire de la charité mal comprise et contre-productive, en culpabilisant et en menaçant nos propres concitoyens qui souffrent, on ferait mieux, nous Européens, de nous projeter dans les trente prochaines années et de nous dire que la seule question importante est de savoir comment gérer le doublement de la population africaine. La banque centrale européenne donne chaque année 1000 milliards d’euros aux banques, et on n’est pas capables d’apporter 50 milliards d’euros d’aide au développement ? On n’est pas capable de développer le projet de reforestation au Sahel, et on n’est pas capable d’intervenir en Somalie ? Mais à quoi servent les dirigeants européens ?

Le rôle d’un chef d’Etat est différent de celui d’un pape. Je comprends les sentiments religieux, et les sentiments tout court. Mais il y a aussi la raison d’État qui, à un moment donné, doit dire « stop ». Je propose trois actions pour cela : contrôles aux frontières nationales, actions contre les passeurs, et développement africain.

Ce désaccord avec le pape, vous l’avez aussi avec les évêques de France. Pourquoi leur avoir adressé une lettre à l’automne dernier ?

J’ai voulu expliquer aux évêques de France, et aux chrétiens, que l’on pouvait être patriote et généreux. J’en ai assez des procès en sorcellerie. On peut aimer son pays et être ouvert au monde. On peut défendre les intérêts du peuple français, avoir des frontières nationales et porter de beaux projets pour l’Afrique. J’en ai assez de la fausse générosité, des bons sentiments de personnes qui refusent de voir la misère sociale qui progresse dans notre pays. Alors j’ai voulu dire : « alerte, danger ». Je pense que l’on peut être un bon chrétien en gouvernant et en défendant son pays. […] »

Syrie – Mhardeh, une ville qui se bat contre les djihadistes depuis 5 ans

Posted:

Un des neuf blessés de la journée du 12 janvier 2017
Cette petite ville qui surplombe la Vallée de l’Oronte est la ligne de front qui ouvre sur les régions de Hama et d’Idleb. Cela fait 5 ans que les habitants luttent seuls contre les milliers de djihadistes. Les tirs de roquettes, les missiles sont leur quotidien. Le 12 janvier des tirs de roquettes ont fait un mort et plusieurs blessés. Mardi dernier, 7 roquettes ont frappé la ville, 5 seulement ont explosé pour ne faire que de petits dégâts. Chacune a pourtant la capacité de faire plusieurs dizaines de victimes… Grâce à la générosité de ses donateurs, SOS Chrétiens d’Orient a pu leur apporter des médicaments et du matériel médical.

Un volontaire distribue le matériel apporté depuis Damas

Portons les de notre prière et continuons de les aider.

Un des premiers lieux d’explosions – La roquette a éclatée la vitrine – 4 blessés à cet endroit Les casques rouges de la brigade de secours partent en direction des premiers lieux d’explosions (tirs de roquettes)

Les évêques de France soutiennent la Marche pour la vie

Posted:

Voici ceux qui l’ont fait explicitement :

Merci-4
Mgr Marc Aillet, Évêque de Bayonne, Lescar et Oloron.
Mgr Michel Aupetit, Évêque de Nanterre.
Cardinal Philippe Barbarin, Archevêque de Lyon
Mgr Jean-Pierre Batut, Évêque de Blois.
Mgr Jacques Benoit-Gonnin, Évêque de Beauvais, Noyon et Senlis.
Mgr Alain Castet, Évêque de Luçon.
Mgr Jean-Pierre Cattenoz, Archevêque d’Avignon.
Mgr Raymond Centène, Évêque de Vannes.
Mgr, m.e.p. Georges Colomb, Évêque de La Rochelle et Saintes.
Mgr Emmanuel Delmas, Évêque d’Angers.
Mgr Vincent Dollmann, Évêque auxiliaire de Strasbourg.
Mgr Bernard Ginoux, Évêque de Montauban.
Mgr Hervé Gosselin, Évêque d’Angoulême.
Mgr Christian Kratz, Évêque auxiliaire de Strasbourg.
Mgr Dominique Lebrun, Archevêque de Rouen.
Mgr, op Jean Legrez, Archevêque d’Albi.
Mgr Philippe Mousset, Évêque de Périgueux et Sarlat.
Mgr Christian Nourrichard, Évêque d’Évreux.
Mgr Dominique Rey, Évêque de Fréjus-Toulon.
Mgr François Touvet, Évêque de Châlons
Mgr Abba Arhanasios, Évêque des Coptes Orthodoxes de France

Le Pape, dimanche dernier à Guidonia :

Cq5dam.web.800.800

Nicolas Sevillia, porte parole de la Marche Pour La Vie, dans le JT de TV Libertés

Posted:

[INTERVIEW] @NSevillia, porte parole de la Marche Pour La Vie, dans le JT de @tvlofficiel !#MPLV2017 https://t.co/KSaur5IYFk
— Marche Pour La Vie (@MarchePourLaVie) 18 janvier 2017

Répétez après moi : « Le grand remplacement n’existe pas »

Posted:

La preuve avec ces élèves de 3e du collège Thomas-Mazaryk de Châtenay-Malabry, qui ont passé la journée au ministère de l’Education nationale ou ils ont déjeuné avec Najat Vallaud-Belkacem :

6585330_c6fc5dcc-dd8d-11e6-a094-fbdec0405672-1_1000x625

Porteurs de handicap, vous êtes les bienvenus à la Marche Pour La Vie !

Posted:

Venez massivement marcher pour la Vie à Paris le 22 janvier pour que la France revienne sur sa politique d’élimination quasi systématique des plus fragiles et parmi eux les enfants trisomiques (En France, 96% des enfants détectés trisomiques avant leur naissance sont avortés, dans l’indifférence la plus totale.)!

Venez réclamer une politique d’accueil de la vie et des femmes enceintes !

Venez prendre la défense des plus fragiles !

0

Retrouvez toutes les informations ICI

R.D.V à 13h30 place Denfert-Rochereau le 22 janvier !

Un pro-famille à la tête du Parlement européen

Posted:

Antonio Tajani a été élu hier à la présidence du Parlement européen.

Pourtant, le 13 janvier, la gauche ressortait une vieille question posée au sein de ce Parlement par Tajani en … 1996 ! Suite à un bricolage entre des homosexuels, deux hommes d’un côté et 2 femmes de l’autre, une insémination artificielle avait été arrangée. Le député Tajani posait alors une question écrite, dans laquelle il déclare notamment qu’un enfant conçu ainsi « est certain d’avoir de sérieux problèmes psychologiques ».

Ajoutons pour nos amis les gauchistes libertaires que Tajani avait aussi voté contre une résolution pro-gay et anti-religieuse en 2006.

Il avait aussi signé le manifeste de la FAFCE pour les élections européennes de 2014.

Un gendarme poursuivi pour avoir gazé des manifestants pacifiques

Posted:

Le procureur a requis 6 mois de prison avec sursis car le gendarme a appliqué sa bombe lacrymogène au niveau du visage…. Voilà qui me rappelle quelque chose… mais quoi ?

Z

G

Pas de politique familiale, pas d’enfant

Posted:

Marine Le Pen s’inquiète de la baisse de la natalité et souhaite que la France se dote d’une vraie politique familiale. Mais elle n’a pas un seul mot sur l’avortement :

P
« La baisse de la natalité observée en 2016 semble poursuivre une tendance déjà relevée en 2015. Si la fécondité des femmes françaises reste plus élevée que celles de la plupart des pays d’Europe, ce mouvement inquiète légitimement.

De nombreuses raisons sont avancées pour expliquer cette diminution du nombre de naissances et en particulier la baisse de la fécondité aux âges jeunes (qui n’est pas cette année compensée par une augmentation de la fécondité des femmes plus âgées). Parmi les causes les plus fréquemment admises par les démographes, on note l’allongement de la durée des études, une insertion plus difficile sur le marché du travail, et plus généralement une situation économique défavorable. Et il est vrai que les familles françaises sont les premières à souffrir de l’absence de croissance et de l’explosion du chômage. Comment se projeter dans l’avenir pour un jeune couple quand la conjoncture est à ce point dégradée et que les perspectives financières du foyer sont plus qu’incertaines ? Pour parler plus concrètement, il est difficile d’envisager d’avoir un premier enfant, ou d’agrandir la famille, quand on n’est tout simplement pas assuré de pouvoir travailler, ou d’avoir des revenus décents, et ainsi de subvenir aux besoins de tout le foyer.

Mais il existe également en France un lien fort entre la politique familiale menée par l’Etat et le niveau de la natalité. C’est le rôle dans notre pays de la politique familiale que d’assurer aux hommes et femmes qui souhaitent avoir des enfants un soutien financier, matériel et moral. Ce soutien témoigne de la solidarité de la Nation avec ses familles et répond à un objectif politique fort auquel j’adhère totalement : pour continuer de jouer son rôle et de gagner en puissance, la France se doit d’avoir beaucoup d’enfants et de tout mettre en œuvre pour faciliter les naissances dans les familles françaises.

La politique familiale étant régulièrement convoquée pour expliquer la bonne tenue de la démographie française, il est tout à fait légitime de souligner aujourd’hui que son affaiblissement entraîne des conséquences négatives sur le taux de fécondité. De ce point de vue, un bilan s’impose.

Dès lors, je ne peux que regretter les attaques graves menées par les gouvernements français successifs depuis une dizaine d’années contre la politique familiale.

De ce point de vue, les quinquennats Sarkozy-Fillon et Hollande-Valls ont eu des conséquences dramatiques sur la vie des familles françaises. Affaiblissement des revenus des familles des classes moyennes et populaires, promesses de revalorisation des prestations non tenues, déscolarisation des enfants de l’école maternelle, réduction des avantages fiscaux liés au fait d’avoir eu un ou des enfants, baisse du plafond des allocations familiales, modulation des allocations familiales et de la prestation d’accueil du jeune enfant en fonction des revenus… : la liste est longue, et ce sont autant d’éléments incombant à ces gouvernements qui expliquent aujourd’hui la moindre fécondité des femmes françaises et qui continueront d’affecter négativement la natalité sur le moyen-terme.

Il est par ailleurs illusoire de penser que c’est par un nouveau renforcement de l’immigration que sera compensée la baisse des naissances. Les deux sujets ne sont pas du tout à mettre sur le même plan.

La politique familiale en France a toujours eu pour vocation d’aider la natalité des familles françaises. C’est à cet objectif fondamental qu’il faut revenir. Je ne surprendrai personne en réaffirmant ma volonté, dans le cadre de mon projet présidentiel pour le prochain quinquennat, de renforcer considérablement l’action de l’Etat en faveur de la politique familiale et de la réserver aux Français. »

PCD : Marie de Blic et Xavier Lemoine seront à la Marche pour la vie

Posted:

Marie de Blic, membre du bureau politique du PCD, et Xavier Lemoine, maire de Montfermeil et candidat aux prochaines élections législatives, manifesteront dimanche contre l’avortement.

.@MariedeBlic @Xavier_Lemoine seront parmi les cadres de notre parti présents #MPLV2017 @MarchePourLaVie ce dimanche 22 janvier 13h30 Paris
— PCD (@le_pcd) 18 janvier 2017

La fébrilité des pro-avortement est l’aveu qu’au fond, ils pensent l’inverse

Posted:
Émile Duport est porte-parole des Survivants. Il a bien voulu répondre aux questions du Rouge & le Noir. Extraits :

Vous êtes clairement désignés comme faisant parti des cibles à abattre par le gouvernement. Est-ce la rançon du succès d’un mouvement pourtant créé il y a à peine 6 mois ?

Le succès n’est pas tellement de susciter des réactions hostiles envers nos idées, personne ne peut le souhaiter, mais en revanche, ce qu’il y a d’ambivalent dans cette décision, et ce en quoi c’est un succès, c’est qu’elle paraît tellement disproportionnée par rapport à l’importance du sujet, ou du moins à celle qu’ils prétendent lui donner en affirmant qu’il s’agit d’un droit, de quelque chose d’admis et d’entré dans les mœurs qui ne peut plus être remis en cause aujourd’hui. Paradoxalement, la rapidité et l’ampleur de la réaction traduit bien qu’en fait, au fond d’eux-mêmes, ils pensent l’inverse. Cette fébrilité est une forme d’aveu que leurs grandes affirmations ne reposent en réalité sur rien. Leurs réactions n’atteindraient pas autrement de telles proportions. Il y a une disproportion entre la soi-disant inaltérabilité du sujet et la réaction.

Deuxièmement, il est intéressant de voir que c’est la première disposition du gouvernement envers ce qui est publié dans le web qui prend une forme légale. D’habitude, ce qui concerne la sécurité intérieure est géré de manière confidentielle par des agences, pour traquer les terroristes, mais cela ne passe peu par l’hémicycle. Il s’agit ici de la première ingérence officielle du gouvernement dans la sphère numérique sur un sujet qui ne menace pas la sécurité intérieure. C’est un point important, parce que toute personne qui n’a pas encore trop perdu le sens commun va quand même se rendre compte que soit l’on aborde le sujet (c’est-à-dire le contrôle de l’information sur le web) dans sa totalité, soit on ne le fait pas du tout, mais qu’il est incohérent de le faire sur un seul sujet en tant que tel. […]

Laurence Rossignol attaque ces sites en affirmant que l’information, à but dissuasif, qui y est présentée est partielle, ou partiale.

Deux choses nous sont reprochées. Tout d’abord d’avoir une information dissuasive, et deuxièmement de le faire en avançant « masqués », c’est-à-dire de ne pas afficher clairement qui l’on est. C’est-à-dire que pour elle, un site qui indique clairement être contre l’avortement ne pose pas de problème. Mais qu’un site, s’il se prête une vocation de neutralité ou une vocation éducative ou sociale, ne peut pas émettre de contenu dissuasif. Le délit d’entrave ne concerne que les informations dissuasives publiées par des personnes qui n’affichent pas explicitement qu’elles sont contre l’avortement. En aucun cas cette loi ne vient traquer les informations fausses, qu’elles soient dissuasives ou incitatives. C’est pour nous un délit d’opinion dans la mesure où ce qu’elle vient combattre en réalité, c’est que l’on puisse se présenter comme des gens qui peuvent conseiller la femme dans sa démarche et qu’on l’on puisse à tout moment donner une information dissuasive : un site présenté comme « neutre » ne doit pas pouvoir dissuader la femme d’avorter.

N’est-ce pas une forme d’hypocrisie quand on voit que le site du gouvernement lui, au contraire, n’est pas « neutre », mais bien plutôt incitatif ?

C’est hypocrite en effet, et puis surtout elle fait finalement tomber le masque sur sa volonté de présenter l’IVG comme un droit et comme un acquis, comme quelque chose qui serait plutôt vertueux dans la mesure où ce délit d’entrave ne désigne pas les informations qui seraient incitatives et qui ne diraient pas leur nom. Ce qui est aussi encore plus grave, c’est que c’est un délit qui ne vient pas traquer les informations fausses, mais les informations d’une certaine nature : il vient traquer la nature d’une information (dissuasive) et non pas sa véracité. Ce qui est quand même ahurissant.

Du coup, les informations incitatives, qu’elles soient fausses ou justes, ne sont pas concernées. Si cette proposition de loi déclarait — ce qui serait déjà assez inquiétant — qu’il faudrait répondre des informations fausses, ce serait au moins l’occasion pour nous d’ouvrir un débat sur le sujet. Car qui déciderait alors de ce qui serait faux ou de ce qui serait juste ? Un juriste ? Est-il vraiment habilité pour le faire ? Mettons qu’il soit habilité pour le faire et qu’il ouvre alors une commission avec des conseillers conjugaux, avec des médecins, etc… S’il s’agissait de traquer les informations fausses, nous ouvririons alors tous nos sites à l’observation de ce groupe de travail dans la mesure où, si l’on retirera évidemment toute information qui se révélerait réellement et objectivement fausse, il nous permettrait également d’avoir un échange avec des gens qui, pour nous, publient des informations incitatives fausses. Ce serait pour nous l’opportunité de mettre le Planning Familial face à ses propres contradictions. […]

N’êtes vous pas malgré tout dans le rôle de David contre Goliath, les sites visés par le gouvernement fonctionnant avec des fonds privés, avec des budgets relativement réduits, contre le gouvernement et contre des sites qui sont largement subventionnés ?

Ce n’est pas le cas. Parce que nous sommes en réalité une masse. Dans les professions d’assistance à la personne, d’éducation… les catholiques et d’une manière générale les gens qui s’intéressent à cette question ont beaucoup travaillé. Nous avons une quantité de contenus, une quantité d’informations que n’a pas le gouvernement. Et par ailleurs, j’ai une expertise digitale que n’a pas le gouvernement, donc, au contraire, c’est une énorme aubaine.

[…] Je pense qu’il va falloir qu’ils nous prouvent que reproduire la parole d’une célébrité qui dit qu’elle en a bavé concernant son avortement est une information dissuasive et trompeuse. Je ne pense pas. Ils n’arriveront jamais à le prouver. Ce serait alors une opportunité de discussion et puis bien évidemment on médiatisera les échanges que l’on pourrait avoir. Ce serait finalement une chance. […] »

Affaire Paradiso sur la « vente d’enfant par GPA » : la Grande Chambre de la CEDH va se prononcer

Posted:

Communiqué de Gregor Puppinck :

« Le 24 janvier, la Grande Chambre de la Cour européenne des droits de l’homme rendra public sa décision dans l’affaire Paradiso et Campanelli c. Italie en matière de gestation par autrui (GPA). C’est la première fois que la Grande Chambre, « formation solennelle » de la CEDH, se prononcera sur ce thème controversé ; elle posera alors les principes du régime de la GPA dans le cadre de la Convention européenne des droits de l’homme.

Est en cause dans cette affaire la décision des autorités italiennes de retirer un enfant né par GPA en Russie à un couple d’italiens âgés qui l’avait commandé et acheté (49.000 euros) auprès d’une compagnie russe. Après analyse, il était apparu que l’enfant n’avait aucun lien biologique avec les commanditaires : il a été produit sur commande par fécondation in vitro et GPA pour être vendu. Les juges italiens, constatant la violation des normes internationales et de l’ordre public italien, décidèrent – dans l’intérêt de l’enfant – de le retirer de la garde de ses acquéreurs pour le confier à l’adoption. L’enfant vécut moins de six mois avec ses commanditaires.

Dans un premier jugement rendu le 27 janvier 2015, la Cour avait condamné l’Italie à verser 30.000 euros au couple, estimant que le retrait de l’enfant avait porté atteinte au respect de leur vie privée et familiale, tout en concédant que l’Italie pouvait refuser de reconnaître la filiation établie en Russie (lire le jugement). Pour juger ainsi, la Cour avait estimé que l’achat d’un enfant peut constituer le fondement d’une vie familiale protégée par les droits de l’homme dès lors que les acquéreurs se sont comportés « comme des parents » pendant quelques mois. La Cour en déduisit que la protection de cette « vie familiale » primait le respect de l’ordre public et qu’il était dans l’intérêt de l’enfant d’être élevé par ses acquéreurs. Ce faisant la Cour entérinait une vente d’enfant, paradoxalement au nom de l’intérêt de l’enfant.

Ce premier arrêt avait choqué, et l’ECLJ n’a eu de cesse de le dénoncer, car il entérine la production sur commande et la vente d’un enfant. À aucun moment la Cour ne s’était interrogée sur la moralité de la GPA, sur l’origine de l’enfant, sur l’exploitation des vendeurs de gamètes et de la mère porteuse à l’origine de son existence. Elle ne s’était pas davantage interrogée sur la violence irrémédiable infligée aux enfants nés de GPA : condamnés « pour leur bien », selon sa logique, à vivre avec ceux-là même qui les ont fait venir à l’existence comme une marchandise (commentaire d’arrêt en Anglais).

Comme l’avaient souligné les deux juges dissidents, Guido Raimondi et Robert Spano, cet arrêt réduit à néant la liberté des États de ne pas reconnaître d’effets juridiques à la gestation pour autrui, et même la légitimité du choix de l’État en ce sens.

À la demande du Gouvernement italien, l’affaire a été renvoyée « en appel » devant la Grande Chambre. Comme nous le disions déjà après l’audience, on peut raisonnablement espérer que la Grande Chambre renverse le premier jugement et reconnaisse le bien-fondé de la décision des autorités italiennes. Si tel est le cas, cette décision préserverait la liberté des États de ne pas reconnaître d’effets juridiques à des gestations par autrui réalisées à l’étranger, au moins en l’absence de lien biologique entre enfant et commendataire, comme en l’espèce. En revanche, lorsqu’un tel lien biologique existe, il est fort probable que la Cour maintienne l’exigence de sa reconnaissance juridique, suivant sa jurisprudence antérieure dans les affaires Mennesson et Labassée contre la France du 26 juin 2014. »

L’avortement est toujours un enjeu politique

Posted:

Hier, l’anniversaire de la loi Veil a fait l’objet d’une question du député Maud Olivier, pour le groupe socialiste, écologiste et républicain :

« Madame la ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes, le 17 janvier 1975, l’interruption volontaire de grossesse a été dépénalisée. Vingt ans plus tard, Simone Veil déclarait que l’avortement ne représente plus en France un enjeu politique. On voit, hélas, qu’elle se trompait. Pourtant, en quarante-deux ans, l’avortement est devenu un droit à part entière, un droit fondamental à disposer de son corps. Il aura fallu le réaffirmer à travers une information et un accès facilités, la suppression du délai de réflexion et de la notion de détresse et l’extension de l’offre de soins.

Mais il faut en permanence être vigilant sur la persistance des résistances et la violence de ses opposants. Auparavant, les commandos anti-IVG s’interposaient physiquement. Maintenant d’autres moyens sont utilisés et nous voterons la semaine prochaine la loi relative à l’extension du délit d’entrave à l’IVG sur internet. Aujourd’hui, fleurissent de nouvelles attaques sous forme de pages de publicité dans de grands quotidiens nationaux ou d’affiches, dont on peut se demander d’où vient leur coûteux financement. Et quand certains candidats à l’élection présidentielle considèrent que l’avortement n’est pas un droit fondamental, nous avons au contraire, tout au long de ce quinquennat, clairement réaffirmé – cela a été souligné par le Haut conseil à l’égalité –, que seul un engagement politique fort était la garantie d’un accès réel, libre et gratuit pour toutes les femmes.

Ne pas le considérer comme un droit fondamental, c’est ouvrir la porte à de nombreux reculs pour les droits des femmes.Certains gouvernements en Europe ont tenté eux aussi de restreindre ce droit : il aura fallu la mobilisation de tous et, en particulier, des mouvements féministes pour les faire reculer. Une femme sur trois a recours à l’IVG au cours de sa vie. Madame la ministre, comment entendez-vous agir pour continuer à affirmer et surtout pour conforter davantage encore le droit à l’avortement ? (Applaudissements sur les bancs du groupe socialiste, écologiste et républicain.)

Réponse de Laurence Rossignol, ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes :

« Madame la députée, agir pour défendre l’IVG, c’est ce que nous faisons depuis 2012 en facilitant l’accès à l’IVG, en supprimant la condition de détresse, le délai de réflexion de sept jours, en remboursant les soins connexes à l’accès à l’IVG et en défendant l’idée collective que l’IVG est un droit pour les femmes. C’est, je le souhaite, ce que vous voterez la semaine prochaine à l’Assemblée nationale, en adoptant la proposition de loi relative à l’extension du délit d’entrave à l’IVG, qui a aussi été adoptée, d’ailleurs, par le Sénat.

Mais défendre l’IVG, c’est aussi être attentif et lucide sur les débats qui ont lieu actuellement. Le fait que la droite ait choisi de se doter d’un candidat qui déclare au nom de sa foi ne pas pouvoir être favorable à l’IVG est un élément important. D’abord, on peut s’étonner qu’un candidat à la Présidence de la République convoque aussi souvent sa foi pour justifier ses choix politiques – il l’a fait plusieurs fois. (Exclamations sur les bancs du groupe Les Républicains.) On peut aussi s’étonner que ce même candidat ait recruté récemment un prêtre mormon, prétendument pour s’occuper des questions de fiscalité, mais dont la première déclaration a été d’affirmer qu’il pensait que l’IVG devait être réservé aux cas de viol, d’inceste ou de mise en danger de la vie de la mère. On peut aussi s’inquiéter de la recrudescence de l’activisme des groupes anti-IVG et de l’écho qu’ils rencontrent bien au-delà de ces simples groupuscules, y compris sur ces bancs, comme en a témoigné le débat il y a un mois sur le délit d’entrave.

Pour lutter contre ces menaces qui pèsent sur l’IVG, il nous faut d’abord admettre que l’IVG est une question sociale, politique, une question féministe, de nouveau présente dans l’échéance présidentielle. Il nous faut être vigilants, mobilisés et savoir que quarante-deux ans après la loi de Simone Veil, que je salue, nous devons encore défendre ce droit des femmes. »

Manuel Valls se prend une 2e gifle

Posted:

Après celle d’hier, envoyée par un jeune breton, c’est un auditeur de France Inter qui assène en direct à Manuel Gaz :

« La claque, on est 66 millions à vouloir te la mettre »

Gifle à Valls : « La claque, on est 66 millions… par LePoint

Sens Commun appelle à marcher pour la vie

Posted:

Le 22 janvier, nous battrons le pavé pour dire notre attachement à la vie, depuis son commencement jusqu’à sa fin #MPLV2017 pic.twitter.com/bE9QEGM8oy
— Sens Commun (@SensCommun_) 18 janvier 2017

Marche pour la vie : Attention ! pas de train entre Versailles-Chantiers et Montparnasse

Posted:

Dans le cadre du lancement des travaux du Grand Paris Express en gare de Clamart, la ligne N est interrompue 10 week-ends en 2017 entre les gares de Paris-Montparnasse et Versailles-Chantiers.

La gare de Versailles Chantiers sera cependant desservie par les autres axes de la ligne N et les autres lignes U, C et TER :

DToutefois, les autres gares de Versailles permettront de vous rendre à Paris.

François Fillon détaille son équipe projet

Posted:

C’est par ici. On peut s’inquiéter notamment de la présence dans le pôle santé du sénateur pro-GPA Alain Milon.

Avortement : même l’Humanité en parle

Posted:

Mais pour en faire un droit constitutionnel. Ce qui est logique : en matière de légalisation de l’avortement, l’Union soviétique a été précurseur dès 1920 !

H

Bourgogne-Franche-Comté : le groupe FN de Sophie Montel au bord de l’implosion

Posted:

Selon Minute :

Unknown-23
« En septembre dernier, Ouanessa Boudra, qui avait été candidate en 6e position sur la liste FN aux élections régionales, et Brian Barbier, qui l’avait également été, ont claqué la porte du parti et rejoint le Siel présidé par Karim Ouchikh. […] Les effectifs de la fédération de Saône-et-Loire du FN sont en chute libre. La baisse du nombre d’adhérents, sensible sur toute la France, est ici de l’ordre de 40 % par rapport à 2015. […]

Au conseil régional, le groupe que préside Sophie Montel est en effet à deux doigts de l’implosion. Ce n’est même qu’une question de jours pour que deux élues en soient chassées, enclenchant un processus qui devrait conduire, selon nos informations, à la constitution d’un groupe dissident. Selon nos pointages, cinq élus seraient déjà prêts à franchir le pas et il pourrait compter jusqu’à une dizaine de membres – sur les vingt-quatre élus FN actuels – une fois les échéances électorales passées. La presse locale – « le Bien public » et « le Journal de Saône-et-Loire » – se sont déjà partiellement fait l’écho des tensions, sans toutefois prendre la pleine mesure de la fronde qui menace la principale alliée de Florian Philippot au sein du Front national, avec lequel, comme à un jeu de chaises musicales, elle se répartit les assistants de groupe, dirigeant elle aussi son groupe avec morgue et mépris, tout en veillant à ce que les partisans de Marion Maréchal-Le Pen soient cantonnés à un rôle de figurant dans un film muet. […]

Mi-décembre donc, alors que Valérie Guillarme-Redl faisait un rappel au règlement à Marie-Guite Dufay, la présidente socialiste du conseil régional, Julien Acard, élu régional du FN et homme de confiance de Sophie Montel – elle lui a confié le secrétariat général de son collectif animalier Belaud-Argos –, est venu lui taper sur l’épaule […]. « J’ai à te parler. » […] « Dorénavant, tu n’auras plus la parole » ! L’affaire ne serait peut-être pas remontée jusqu’au siège du FN si, de façon fortuite, un élu au Parlement européen, ne s’était pas trouvé là, assistant à la séance. S’avisant de sa présence, Sophie Montel s’est crue victime d’un complot et a perdu tout contrôle, diffusant des textos assassins qui resteront longtemps gravés dans les mémoires.

Autre élue régionale à avoir fait les frais du caractère de plus en plus autocratique de Sophie Montel : Karine Champy, qui, trop « marioniste » aux yeux de Montel, n’a plus non plus le droit de s’exprimer. « Et pourtant, Karine Champy faisait d’excellentes interventions », nous confie un élu du groupe […]

Jeudi dernier, dénonçant les « petites chicayas » – ça vous rappelle quelque chose ? –, Sophie Montel a engagé une manoeuvre visant à exclure du groupe FN-Les Patriotes Valérie Guillarme-Redl et Karine Champy, qui « cherchent à perturber le fonctionnement du groupe par un comportement hostile ou néfaste » (sic). Relaté par la presse locale, cela donne : « 22 des 24 élus FN ont été conviés à signer un document pour constituer un nouveau groupe. » La réalité est un peu différente. Si vingt-deux élus ont signé, c’est, de l’avis de ceux avec lesquels nous avons pu nous en entretenir, que le document qui leur a été soumis était présenté comme une simple feuille de présence. « Il s’agissait d’une feuille libre, où on devait mettre notre nom et notre signature. » « Il n’y a pas de date ? », s’est enquis l’un. « On la mettra plus tard. » Et on l’annexera plus tard à la déclaration de constitution d’un nouveau groupe ? « C’était comme si je signais un chèque en blanc », regrette un élu. […] »

L’icône ou l’écran : « Parents Pour l’Ecole » s’interroge quant à l’adhésion de l’enseignement catholique au tout numérique

Posted:

D’Olivier Gosset sur le blog de Parents Pour l’Ecole :

Logo-parents-pour-l-ecole-2
Le tout numérique imposé par l’Education nationale est accueilli sans réserve par l’enseignement privé sous contrat. Imprudente, cette docilité pose des questions quant à l’indépendance intellectuelle, technique et financière de l’école catholique. En outre, cette inflation technique entre en contradiction avec les injonctions formulées par le Pape François dans son encyclique « Laudato Si’ « .

« La technologie, liée aux secteurs financiers, est ordinairement incapable de voir le mystère des multiples relations qui existent entre les choses, et par conséquent, résout parfois un problème en en créant un autre. »

Pape François, Laudato Si’

Tablette-et-enfants2-1030×271

Lire l’article sur le blog de PPE.

Mgr Athanasius Schneider demande que l’on prie pour le Pape François (Add)

Posted:

Jeanne Smits relaie une demande pressante de l’évêque auxiliaire d’Astana Mgr Athanasius Schneider, cosignée par l’évêque actuel de l’archidiocèse d’Astana, Mgr Tomas Peta et son évêque émérite Mgr Jan Pawel Lenga, de prier pour le Pape François, afin que celui-ci apporte la nécessaire clarification dans la confusion née de l’application dans certains diocèses d’Amoris Laetitia.

Le texte intégral, transmis par Mgr Athanasius Schneider, indique les raisons de la nécessité urgente de cette prière. On peut le lire sur le blog de Jeanne Smits.

Voici la prière proposée, en latin (traduction par mes soins; je ne suis pas spécialement latiniste, si quelqu’un veut en proposer une meilleure, qu’il n’hésite pas à me contacter par mail) :

« Nous recommandons concrètement de réciter chaque jour cette ancienne prière de l’Eglise, ou une partie du saint Rosaire dans cette intention : pour que le Pape François révoque d’une manière claire et non ambiguë les directives pastorales qui permettent aux divorcés dits « remariés » de recevoir les sacrements de la Pénitence et de l’Eucharistie sans être obligés de vivre dans la continence :

« Oremus pro Pontifice nostro Francisco: Dominus conservet eum, et vivificet eum, et beatum faciat eum in terra, et non tradat eum in animam inimicorum eius. Tu es Petrus, et super hanc petram aedificabo Ecclesiam Meam, et portae inferi non praevalebunt adversus eam. »

« Prions pour notre Pape François : que le Seigneur le préserve et le vivifie, qu’il soit heureux sur la terre, et qu’il ne soit pas entraîné par l’âme de ses ennemis. Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre Elle. »

Add : L’un de nos lecteurs nous propose la traduction suivante, tirée du Missel quotidien et vespéral, par Dom Gaspar Lefebvre et le chanoine Émile Osty, avec la collaboration des moines bénédictins de l’abbaye de saint André (Société Liturgique Paris, 1961). Cette belle prière a une suite, que notre lecteur attentionné nous propose également. Je vous mets donc l’intégralité en latin, suivie de la traduction :

« Oremus pro Pontifice nostro Francisco: Dominus conservet eum, et vivificet eum, et beatum faciat eum in terra, et non tradat eum in animam inimicorum eius. Tu es Petrus, et super hanc petram aedificabo Ecclesiam Meam, et portae inferi non praevalebunt adversus eam.

Oremus: Omnipotens sempiterne Deus, miserere famulo tuo Pontifici nostro Francesco, et dirige eum secundum tuam clementiam in via salutis æternæ: ut, te donante, tibi placita cupiat, et tota virtute perficiat. Per Christum Domininum nostrum. Amen. »

« Prions pour notre saint-père le pape François. Que le Seigneur le garde, qu’il lui donne la vie, le rende heureux sur la terre et ne le livre pas au pouvoir de ses ennemis.Tu es Pierre, et c’est sur cette pierre que je bâtirai mon Église, [et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre Elle].

Prions: Dieu éternel et tout-puissant, ayez pitié de votre serviteur notre pape François, et, dans votre bonté, guidez-le dans la voie du salut éternel, en sorte que, par le don de votre grâce, il recherche ce qui vous plaît et l’accomplisse de tout son pouvoir. Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

Primaire du PS : Blanche-Neige et les 7 nains

Posted:

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s