Agence Fides] Newsletter Fides del 21-01-2017 : ALBANIE – Réflexion de l’Eglise sur l’avenir de la famille

[Agence Fides] Newsletter Fides del 21-01-2017

ALBANIE – Réflexion de l’Eglise sur l’avenir de la famille

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD – Appel de l’Evêque de Tombura-Yambio en faveur des évacués accueillis au sein de la mission de Rii-menze

AFRIQUE/GAMBIE – Attente concernant le départ du Président sortant après l’intervention militaire des pays limitrophes

ASIE/INDE – Journée de prière pour le Père Uzhunnalil enlevé au Yémen en mars dernier sur tout le territoire indien

AMERIQUE/PANAMA – Panama dans l’attente des jeunes de la JMJ du 22 au 27 janvier 2019

News

EUROPE/ALBANIE – Réflexion de l’Eglise sur l’avenir de la famille

Tirana (Agence Fides) – La fin de l’année 2016 et le début de 2017 trouvent l’Eglise en Albanie occupée à réfléchir sur la famille. Une Lettre pastorale des Evêques albanais aux familles, signée au cours des derniers jours de décembre dernier, s’adresse aux différentes catégories de fidèles, en commençant par les parents, en tant que premiers responsables de l’éducation de leurs enfants, puis aux jeunes couples, aux fiancés, aux jeunes et enfin aux grands-parents et aux opérateurs pastoraux.
Selon les communications envoyées à l’Agence Fides par le Père Gjergj Meta, Porte-parole de la Conférence épiscopale d’Albanie, l’intention des Evêques est de planter au sein de la réalité albanaise les résultats des deux Synodes des Evêques dédiés à la familles et ce que le Pape François, au travers de l’Exhortation apostolique Amoris Laetitia, a déclaré à toute l’Eglise.
Avec un ton paternel, portant l’espérance, les Evêques s’adressent aux fidèles catholiques en Albanie, où le sens de la famille est encore très fort. « Grâce au sang des martyrs, nous héritons la foi chrétienne mais nous nous demandons comment nous devons aller de l’avant à l’avenir et surtout quel type de famille nous voulons porter de l’avant ? ».
Ces jours-ci, sort également l’édition en langue albanaise de l’Exhortation apostolique Amoris Laetitia. Les Diocèses se sont engagées à faire connaître ce document au cours des prochains mois et à l’utiliser dans la préparation immédiate au mariage et dans l’éducation des jeunes. (SL) (Agence Fides 21/01/2017)
top^

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD – Appel de l’Evêque de Tombura-Yambio en faveur des évacués accueillis au sein de la mission de Rii-menze

Juba (Agence Fides) – « Je demande de l’aide pour 7 des 22 Paroisses de mon Diocèse qui ont été frappées par les violences qui son perpétrées dans la zone » écrit à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Barani Eduardo Hiiboro Kussala, Evêque de Tombura-Yambio, au Soudan du Sud, où le conflit entre le Président, Salva Kiir, et l’ancien Vice-président, Riek Machar, a fait exploser une série de conflits ethniques dans différentes zones du pays.
Parmi celles-ci se trouvent la zone de Tombura-Yambio où – comme l’explique Mgr Kussala – les violences ont explosé lorsque, aux alentours du 28 décembre dernier, des militaires du SPLA (mouvement de libération du peuple soudanais, la formation de guérilla de Salva Kiir devenue armée du Soudan du Sud après l’indépendance de 2011) ont été attaqués sur la route en direction d’Ibba par des jeunes armés. Selon des sources officieuses, au cours de l’embuscade, les militaires du SPLA auraient perdu une forte somme et des personnels clefs pour leur haut encadrement. Le fait a rendu les militaires extrêmement agressifs et pleins de rage. La population déclare qu’un hélicoptère spécial a été envoyé depuis Juba pour recueillir les morts.
« Ce qui s’est passé par après a constitué une véritable catastrophe humanitaire – affirme Mgr Kussala. Les militaires du SPLA ont poursuivi ceux qui les avaient assaillis autour de Yambio sur la route de Maridi, raison pour laquelle de nombreux civils ont été impliqués dans la fusillade ou volontairement tués par les militaires. Il n’est pas possible de savoir le nombre exact des morts au travers des organisations humanitaires et nous-mêmes, au Diocèse, nous ne disposons pas de données sures en ce qu’il est très difficile de parvenir sur les zones intéressées ».
« Notre Diocèse, en collaboration avec des agences humanitaires coordonnées par la Commission municipale s’occupant des aides, enregistre actuellement les évacués dans les camps se trouvant près la Yambio Primary School où certains ont été accueillis ». raconte l’Evêque. La majorité des évacués a perdu toutes les provisions de nourriture alors que leurs maisons ont été incendiées ou saccagées.
Au sein de la station missionnaire de Rii-menze, Notre-Dame de l’Assomption, des milliers d’évacués ont trouvé refuge au sein du complexe de la mission. Les femmes, les enfants et les personnes âgées dorment dans l’église et dans les salles de classe de l’école. Leur nombre augmente chaque jour parce que ceux qui peuvent le faire sortent du bois et rejoignent la mission.
Mgr Kussala demande l’envoi d’aides afin d’assister ces personnes. « Tout don permettant de soutenir la population de Rii-menze sera reçue avec reconnaissance et gratitude. J’ai vécu moi-même pendant deux ans dans cette Paroisse et je connais donc par suite personnellement nombre d’entre eux. La situation est véritablement douloureuse et j’éprouve une profonde tristesse dans mon cœur à voir tant de violence et de souffrance imposée aux innocents » conclut l’Evêque. (L.M.) (Agence Fides 21/01/2017)
top^

AFRIQUE/GAMBIE – Attente concernant le départ du Président sortant après l’intervention militaire des pays limitrophes

Banjul (Agence Fides) – « Nous ne désirons pas d’effusion de sang » a déclaré hier, 20 janvier à la télévision le Président sortant de la Gambie, Yahya Jammeh, promettant qu’il aurait quitté le pouvoir aujourd’hui, après que le nouveau Président, élu au travers du scrutin du 1er décembre dernier, Adama Barrow (voir Fides 05/12/2016), ait prêté serment à l’Ambassade de Gambie au Sénégal. Immédiatement après, le Conseil de Sécurité de l’ONU a donné son accord à l’entrée sur le territoire gambien des troupes des Etats de la Communauté économique des Etats d’Afrique occidentale (CEDEAO) pour procéder, si nécessaire, à la déposition de Yahya Jammeh par la force.
Hier, les Présidents de Guinée, Alpha Conde, et de Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, se sont rendus à Banjul afin de convaincre Yahya Jammeh à céder le pouvoir de manière pacifique.
Yahya Jammeh semble par suite avoir obtenu des garanties concernant son avenir en échange d’une transition pacifique des pouvoirs. Initialement, le Président sortant avait reconnu la victoire de son adversaire, Adama Barrow, promettant de lui remettre le pouvoir le 20 janvier. Ensuite, après que des activistes des droits fondamentaux aient demandé son inculpation pour les délits lui étant attribués au titre de ses 22 années d’exercice du pouvoir, Yahya Jammeh avait affirmé que le scrutin avait été marqué par des irrégularités. Le 18 janvier, le Parlement de Gambie avait voté la prorogation de trois mois du mandat présidentiel de Yahya Jammeh alors que ce dernier proclamait l’Etat d’urgence pour cette même durée.
Maintenant, le tournant semble acquis. Dans l’attente que Yahya Jammeh respecte sa promesse, la situation demeure calme dans la capitale (L.M.) (Agence Fides 21/01/2017)
top^

ASIE/INDE – Journée de prière pour le Père Uzhunnalil enlevé au Yémen en mars dernier sur tout le territoire indien

New Delhi (Agence Fides) – Une journée de prière pour le salut et la libération du Père Tom Uzhunnalil, le salésien indien enlevé le 4 mars dernier à Aden, au Yémen, après le massacre dans le cadre duquel ont été tuées quatre religieuses et une douzaine de personnes, a été proclamée pour les 21 et 22 janvier par l’Episcopat en Inde.
S.Em. le Cardinal Baselios Cleemis, Archevêque majeur de Trivandrum des syro malankares et Président de la Conférence épiscopale indienne (CBCI), dans un message parvenu à Fides appelle « l’ensemble de l’Eglise en Inde et tous les hommes et les femmes de bonne volonté à prier pour le salut et la liberté du Père Tom [Uzhunnalil] » et invite également à prier « pour la conversion de ceux qui le tiennent prisonnier » afin que Dieu « leur concède la grâce de comprendre l’injustice de leurs actes ».
A l’occasion de cette Journée de prière particulière, qui devra se tenir le 21 ou le 22 janvier, selon les différentes exigences pastorales, le Cardinal Cleemis demande « à tous nos Evêques, prêtres, religieux et responsables laïcs de faire des prières spéciales pour le Père Tom [Uzhunnalil] » et invite « tous nos compatriotes, hommes et femmes de bonne volonté, à s’unir à nous dans la prière pour le Père Tom [Uzhunnalil]. Puissent tous les lieux de culte et toutes nos maisons être bondés de personnes en prière pour notre bien-aimé Père Tom [Uzhunnalil] ».
Dans sa lettre, le Cardinal souligne également que, depuis 10 mois, la libération du Père Tom Uzhunnalil est attendue « avec une grande angoisse, des supplications et des prières ». Il relance dans ce cadre l’appel fait aux autorités afin qu’elles « fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour obtenir la libération de ce prêtre catholique, généreux et altruiste ». (SL) (Agence Fides 21/01/2017)
top^

AMERIQUE/PANAMA – Panama dans l’attente des jeunes de la JMJ du 22 au 27 janvier 2019

Panama (Agence Fides) – La célébration internationale de la prochaine Journée mondiale de la Jeunesse (JMJ) qui se tiendra à Panama sur le thème « Je suis la servante du Seigneur ; qu’il m’advienne selon ta parole » (Lc 1, 38), ainsi que l’a indiqué le Saint-Père François, aura lieu du 22 au 27 janvier 2019. L’annonce de la date a été faite hier par l’Archevêque de Panama, S.Exc. Mgr José Domingo Ulloa Mendieta, durant une rencontre avec les journalistes organisée dans la capitale panaméenne.
« Pour établir la date de la JMJ différentes options ont été prises en considérations mais sans doute ce qui a prévalu ont été les facteurs climatiques – a déclaré l’Archevêque selon le communiqué parvenu à Fides. Nous sommes conscient que, dans certains pays, il ne s’agit pas d’une période de vacances mais nous sommes convaincus que cela ne représentera pas un obstacle à ce que des milliers de jeunes des autres continents puissent venir à Panama ». Mgr Ulloa Mendieta a souligné que les jeunes de tous les continents sont les protagonistes de cette Journée, poursuivant : « Nous savons que, lorsque l’on se fixe des objectifs, et surtout lorsque l’on a affaire à leur foi, les jeunes sont créatifs et s’adaptent aux réalités afin de les atteindre ».
« Panama vous attend avec le cœur et les bras ouverts – a déclaré l’Archevêque – pour partager la foi, pour nous sentir Eglise, en portant chacun la contribution de notre richesse ethnique et culturelle à cette grande fête spirituelle, où nous montrerons au monde le visage jeune d’une Eglise catholique en sortie, prête à annoncer la joie de l’Evangile aux lointains, aux exclus, à ceux qui se trouvent dans les périphéries existentielles et géographiques ». (SL) (Agence Fides 21/01/2017)
top^

Licenza Creative Commons Tout le matériel publié est concédé sous licence Creative Commons et peut être utilisé librement à condition que l’Agence Fides soit citée comme source.

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s