Newsletter Fides del 23-01-2017: VATICAN – Vœux du Pape pour le nouvel An lunaire-Bergoglio est devenu bouddhiste-et varia

Newsletter Fides del 23-01-2017

VATICAN – Vœux du Pape pour le nouvel An lunaire

AFRIQUE/RD CONGO – Ultimatum du Conseiller militaire du Président aux anciens du M23 revenus d’Ouganda

ASIE/SYRIE – La Fondation Hatune désavouée par le Patriarcat syro-orthodoxe

ASIE/INDE – Jeunes catholiques en marche pour la paix et la construction du bien commun

ASIE/IRAQ – Prise de position du Patriarche de Babylone des Chaldéens à propos de la situation actuelle en Irak

AMERIQUE/MEXIQUE – Prise de position de l’Evêque de Zacatecas à propos de la violence à l’école

AMERIQUE/SALVADOR – Préoccupation de l’Evêque auxiliaire de San Salvador à propos de la lutte contre les bandes

AMERIQUE/PEROU – Surmonter la pauvreté juvénile au travers de l’instruction

AMERIQUE/ARGENTINE – Festival international dédié au travail des mineurs

News

VATICAN – Vœux du Pape pour le nouvel An lunaire

Cité du Vatican (Agence Fides) – Après avoir récité la prière mariale de l’Angelus avec les fidèles réunis Place Saint-Pierre, le Pape François a tourné sa pensée vers les peuples qui célébreront ces prochains jours le nouvel An lunaire, au travers de ces paroles : « En Extrême-Orient et dans différentes parties du monde, des millions d’hommes et de femmes se préparent à célébrer le nouvel an lunaire le 28 janvier. Que mon cordial salut parvienne à toutes leurs familles avec le souhait qu’elles deviennent toujours davantage une école à laquelle on apprend à respecter l’autre, à communiquer et à prendre soin les uns des autres de manière désintéressée. Puisse la joie de l’amour se propager à l’intérieur des familles et s’irradier à partir d’elles dans toute la société ».
Auparavant, le Pape avait également rappelé la Semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens dédiée cette année au thème « Nous réconcilier. L’amour du Christ nous y presse » (cf 2Co 5, 14), qui s’achèvera le 25 janvier au travers de la célébration des Vêpres en la Basilique papale de Saint Paul hors les murs. « Je vous invite à persévérer dans la prière – a déclaré le Souverain Pontife – afin que s’accomplisse le désir de Jésus : « Que tous soient uns » (Jn 17, 21) ». (SL) (Agence Fides 23/01/2017)

top^

AFRIQUE/RD CONGO – Ultimatum du Conseiller militaire du Président aux anciens du M23 revenus d’Ouganda

Kinshasa (Agence Fides) – « Le CEPADHO apprécie la fermeté et le caractère opportun du message du Général Olenga » contenant un ultimatum en direction des anciens membres du M23 leur intimant de se rendre aux forces armées congolaises (FARDC). C’est ce qu’affirme un communiqué envoyé à l’Agence Fides par le CEPADHO (Centres d’Etudes pour la Promotion de la Paix, de la Démocratie et des Droits fondamentaux), ONG du Nord Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo.
Le Général François Olenga, Conseiller militaire du Président de la RDC, au cours de sa récente visite à Goma, chef-lieu du Nord Kivu, a intimé aux anciens guérilleros du M23 ayant quitté l’Ouganda de se rendre, sachant que leur retour en RDC pourrait signifier leur volonté de déclencher un nouveau conflit.
« Notre organisation – affirme le communiqué du CEPADHO – espère que ce message très rassurant constituera le dernier avertissement aux anciens membres du M23 dont la récidive est flagrante ».
« Le CEPADHO rappelle la nécessité du fait que la CIRGL (Conférence internationale pour les grands lacs), la SADC (Communauté de développement de l’Afrique du sud) et l’ONU prennent des mesures contraignantes à l’égard de l’Ouganda et du Rwanda qui continuent à accueillir sur leurs territoires les anciens du M23 en violation de l’Accord cadre d’Addis Abeba, menaçant ainsi la paix et la sécurité de la RDC ».
Les accords d’Addis Abeba ont été signés le 24 février 2013 dans le but de mettre fin à la sanglante guérilla du M23, un mouvement qui se réfère à de précédents accords selon lui, non respectés par le gouvernement de Kinshasa. A ceux-ci ont fait suite les ententes de Nairobi du 12 décembre de la même année, qui prévoyaient le démantèlement du M23 en tant que mouvement de guérilla et sa transformation en parti politique (voir Fides 13/12/2013). (L.M.) (Agence Fides 23/01/2017)
top^

ASIE/SYRIE – La Fondation Hatune désavouée par le Patriarcat syro-orthodoxe

Damas (Agence Fides) – Le Patriarche syro-orthodoxe d’Antioche a pris ses distances d’avec la Fondation Hatune, organisation dépendant de la religieuse syro-orthodoxe Hatune Dogan. La fondation en question se présente comme un organisme de bienfaisance, engagé dans l’aide aux pauvres et aux nécessiteux dans différentes parties du monde, avec une attention particulière à des initiatives en faveur des chrétiens et autres groupes minoritaires soumis à violences et persécutions au Proche-Orient.
Un communiqué du Bureau patriarcal déclare que la Fondation Hatune « n’est pas affiliée à l’Eglise syro orthodoxe et qu’elle ne représente en aucune manière le Patriarcat syro-orthodoxe lui-même ». L’organisation – remarque le communiqué parvenu à l’Agence Fides – opère « de manière totalement indépendante, sans la reconnaissance ou l’accord de l’Eglise orthodoxe syriaque et de ses hiérarques en Europe et dans le monde entier. Dès lors, le Patriarcat syro-orthodoxe confirme ne pas soutenir directement ou indirectement cette organisation pas plus que promouvoir activement ses collectes de fonds ou autres activités ».
La religieuse syro-orthodoxe Hatune Dogan, principale inspiratrice de la fondation qui porte son nom, œuvre actuellement en Allemagne. Dans de nombreux entretiens circulant sur Internet, elle fait référence aux vicissitudes de sa famille, contrainte par le passé à fuir la Turquie. Dans nombre de ses déclarations, est proposée une totale identification entre le djihadisme sanguinaire du prétendu « Etat islamique » et l’islam tout court. « L’islam, c’est l’ISIS. Quiconque déclare quelque chose de différent est un menteur » affirmait Sœur Hatune dans un entretien accordé voici près d’un an à CBNNews, liée au réseau médiatique Christian Broadcasting Network fondé par le télévangéliste américain Pat Robertson. « L’islam et la démocratie – indiquait entre autre Sœur Hatune dans cet entretien – sont opposés comme le blanc et le noir et j’espère que l’Amérique le comprendra ».
Ce n’est pas la première fois que le Patriarcat syro orthodoxe prend ses distances d’avec des organisations qui justifient leurs initiatives et leurs collectes de fonds en Occident par le fait d’offrir un soutien aux chrétiens persécutés. (GV) (Agence Fides 23/01/2017)
top^

ASIE/INDE – Jeunes catholiques en marche pour la paix et la construction du bien commun

Mangalore (Agence Fides) – Un grand rassemblement de jeunes catholiques a prié, réfléchi et manifesté en faveur de la paix au Karnataka, Etat indien parcouru par des violences antichrétiennes à cause de la présence de groupes et mouvements extrémistes. Ainsi que l’a appris Fides, la manifestation pour la paix, qui rassemblait plus de 10.000 jeunes catholiques provenant de toute la nation, a traversé hier, 22 janvier, la ville de Mangalore au terme de l’Assemblée de l’India Catholic Youth Movement, lequel a voulu, de cette manière, lancer un message de paix et d’harmonie au milieu de la diversité ethnique et religieuse de la nation. « L’Inde est une nation qui accueille des cultures et des identités diverses – a remarqué pour Fides le Père Asis Parichha, prêtre de l’Archidiocèse de Cuttack-Bhubaneswar, en Orissa, qui a participé à la marche.
Au sein de la manifestation, se trouvait S.Exc. Mgr Bernard Moras, Archevêque de Bangalore, capitale de l’Etat de Karnataka, lequel a lancé la marche, qui a débuté à la Cathédrale de Notre-Dame du Rosaire. La manifestation clôturait le X° Congrès national des jeunes dans le cadre duquel les jeunes catholiques se sont rencontrés pour se confronter sur des thèmes d’actualité grâce à la participation de responsables ecclésiaux et civils.
A cette édition 2017, ont participé un certain nombre de responsables politiques du Karnataka ainsi que le juge catholique Joseph Kurian, de la Cour Suprême de l’Inde, hôte d’honneur de la cérémonie de clôture du colloque. Le magistrat a noté l’importance de défendre « les droits et les valeurs constitutionnels qui appartiennent à tout citoyen de l’Inde ». « Nous sommes nés sur cette terre et nous sommes donc indiens, ensuite de quoi nous sommes chrétiens catholiques. Tous les indiens, quelque soit leur credo, sont dépositaires de droits constitutionnels et ont également le devoir de respecter la Constitution » a-t-il affirmé. Le juge Joseph Kurian a invité par ailleurs les jeunes à participer à la construction de la nation « pour établir le royaume de Dieu sur la terre », les exhortant à être « des citoyens responsables » et « des promoteurs et protagonistes d’un changement ».
L’Archevêque de Bangalore a rappelé aux jeunes que « nous avons le droit fondamental de professer notre foi et personne ne peut nous en priver », affirmant que « il faut être unis, promouvoir la justice et défendre les valeurs chrétiennes ». De son côté, l’Evêque de Mangalore, S.Exc. Mgr Aloysius Paul D’Souza, a conseillé aux jeunes de suivre la voie de Jésus : « Portez la lumière du Christ dans votre région et faites-la briller avec votre vie » a-t-il déclaré.
Les représentants politiques se sont félicités de la discipline démontrée par les jeunes catholiques, remerciant les chrétiens pour la formation de haute qualité qu’ils assurent aux jeunes indiens au sein des écoles catholiques de tout niveau existant en Inde. « Servir Dieu et servir la nation sont complémentaires. Les jeunes utilisent les talents reçus pour servir l’humanité » a déclaré Oscar Fernandes, homme politique local. (PA-SD) (Agence Fides 23/01/2017)
top^

ASIE/IRAQ – Prise de position du Patriarche de Babylone des Chaldéens à propos de la situation actuelle en Irak

Bagdad (Agence Fides) – La défaite attendue des miliciens djihadistes et de leurs campagnes de terreur fournit l’occasion d’un changement effectif au sein de la politique irakienne, visant à construire un Etat démocratique fondé sur le principe de citoyenneté. Pour atteindre cet objectif, il sera nécessaire de lancer un processus de « réconciliation nationale » sur le modèle de ce qui a été fait en Afrique du Sud lorsque le système de l’Apartheid a cessé d’exister. Cependant, des « signaux positifs » s’enregistrent au sein de la communauté musulmane en ce qui concerne sa volonté de s’émanciper des conditionnements de l’extrémisme. C’est ainsi que le Patriarche de Babylone des Chaldéens, S.B. Louis Raphaël I Sako, a tracé les grands lignes de la phase historique cruciale que traverse actuellement l’Irak dans une intervention tenue au Colloque sur la défense de la liberté religieuse organisé le 21 janvier à Bagdad par la Fondation Massarat.
Parmi les plus récents de ces signaux positifs provenant des autorités civiles musulmanes et des institutions islamiques, le Patriarche a cité une déclaration des autorités locales de Najaf invitant les musulmans à participer à la joie des chrétiens à l’occasion des fêtes de Noël ; le contrôle intensifié du Ministère pour les affaires et les dotations religieuses dans le but d’identifier et de lutter contre les prédicateurs incitant à la haine sectaire ainsi que les mesures adoptées par le ministère pour les affaires religieuses de la Région autonome du Kurdistan irakien pour interdire tout discours ou expressions offensifs vis-à-vis d’autres communautés de foi. (GV) (Agence Fides 23/01/2017)
top^

AMERIQUE/MEXIQUE – Prise de position de l’Evêque de Zacatecas à propos de la violence à l’école

Zacatecas (Agence Fides) – Après le cas tragique de violence survenu à Monterrey, dans le cadre duquel un jeune de 15 ans s’est suicidé après avoir ouvert le feu à l’intérieur d’une école sur un enseignant et trois élèves, les Evêques des Diocèses de la région se sont prononcés pour inviter la communauté mexicaine à réfléchir, alors qu’elle est encore choquée par l’événement.
A propos de l’opération « Cartable sûr » qui permet, depuis 2004, à la police de contrôler les sacs des élèves, l’Evêque de Zacatecas, S.Exc. Mgr Sifgifredo Noriega Barceló, a souligné, au cours de la Messe d’hier, que « la campagne « cartable sûr » aide mais ne résout pas le problème de la violence en ce que devrait être mise en œuvre l’opération « famille sûre » ». « Nous sommes remplis de tristesse par ce qui s’est passé à Monterrey, mais cela peut arriver également ailleurs et nous fait réfléchir sur ce qui se vit dans les écoles, à l’intérieur des familles et de la société. Nous devons penser à la manière dont nous éduquons les nouvelles générations » a réaffirmé l’Evêque.
L’opération « Cartable sûr » fait l’objet de nombreuses discussions en ce qu’il n’est pas toujours possible de l’appliquer et en ce qu’elle requiert l’accord des parents. De plus, il existe une différence de traitement entre les écoles publiques et privées. Dans le cas intervenu le 18 janvier, le jeune avait introduit un pistolet au Collège américain du nord-est, au sud de la ville de Monterrey, Nuevo León, et une enquête est actuellement en cours, laquelle porte sur trois points : la manière dont l’arme a été introduite, le fait que l’élève ait ou non été dépressif et la diffusion de vidéos reprenant les faits. En outre, les autorités ont informé que les forces de l’ordre sont déjà intervenues à de nombreuses autres reprises mais que la nouvelle n’a pas été diffusée pour ne pas susciter l’alarmisme.
Selon Mgr Noriega Barceló, ce sont les parents qui devraient être in primis proches de leurs enfants afin de prévenir les cas de violence. « Il ne s’agit pas de contrôler les sacs de leurs enfants mais de bien les connaître. Il faut unir les efforts de tous : autorités, enseignants, Eglise et parents ». (CE) (Agence Fides 23/01/2017)
top^

AMERIQUE/SALVADOR – Préoccupation de l’Evêque auxiliaire de San Salvador à propos de la lutte contre les bandes

San Salvador (Agence Fides) – L’Evêque auxiliaire de San Salvador, S.Exc. Mgr Gregorio Rosa Chavez, a exprimé hier, au cours de l’habituelle conférence de presse du Dimanche, sa préoccupation suite aux controverses en cours entre les principales forces politiques du Salvador, après que le parti ARENA ait décidé d’abandonner les négociations avec le gouvernement. La décision en question avait été annoncée depuis longtemps. ARENA avait en effet prévenu que, si le budget pour 2017 avait été faiblement financé, le parti aurait quitté le dialogue proposé dans le but de parvenir à des accords avec le gouvernement.
Mgr Rosa Chavez est revenu également sur le besoin de solutions concernant le thème des bandes présentes dans le pays : « La violence ne constitue pas la solution. Le feu ne s’éteint pas en l’alimentant avec de l’essence » a déclaré l’Evêque. « Le problème des bandes est réel. La méfiance est normale mais il faut faire quelque chose parce que le problème cause tous les jours angoisse et victimes parmi la population » a-t-il déclaré. « Ces jours-ci, on entend parler le langage des armes, voila pourquoi nous comptons les morts chaque jour » a-t-il souligné. Selon la presse locale, les membres des bandes sont au nombre de quelques 70.000 et environ 16.000 se trouvent en détention, soumis à des mesures de sécurité extrêmes afin d’éviter qu’ils ne continuent à hourdir d’autres crimes. (CE) (Agence Fides 23/01/2017)
top^

AMERIQUE/PEROU – Surmonter la pauvreté juvénile au travers de l’instruction

Manchay (Agence Fides) – « Nous sommes las de pleurer sur nous-mêmes » a déclaré le Père José Chuquillanqui, Curé de Manchay, district de Pachacamác, au cours du programme péruvien Dialogue de Foi. Une note parvenue à Fides indique que le Curé a évoqué le grand engagement de l’Eglise de Manchay, au sein de laquelle il dirige le programme « formation au travail des jeunes en danger », expliquant que son institution ne veut pas « pleurer sur la pauvreté » et cherche en revanche à fournir des instruments aux plus nécessiteux afin qu’ils puissent atteindre leurs propres objectifs par un travail autonome. « Nous cherchons à travailler sur leur estime de soi ». Le Père Chuquillanqui a également expliqué comment fonctionne son projet et quel en est l’objectif : « Le projet social de Manchay est réparti entre l’instruction, la santé et les droits fondamentaux, avec un fort engagement concernant la lutte contre la violence sexuelle et familiale. Nous soutenons l’entreprenariat en faveur des jeunes afin qu’ils disposent des instruments permettant de sortir des conditions de pauvreté au travers de l’instruction ». (AP) (Agence Fides 23/01/2017)
top^

AMERIQUE/ARGENTINE – Festival international dédié au travail des mineurs

Mar de Plata (Agence Fides) – L’initiative « construire le cinéma : festival international du cinéma dédié au travail » a annoncé l’ouverture des inscriptions à la IV° édition du concours international de courts-métrages et des concours nationaux et internationaux de long-métrages dédiés au monde du travail et des travailleurs. L’objectif du concours est d’alimenter la créativité et d’appuyer la diffusion d’œuvres audiovisuelles contenant des histoires liées au travail et aux travailleurs. Selon la note parvenue à Fides, les inscriptions seront ouvertes à tous jusqu’au 15 mars prochain, pour des initiatives basées sur quatre points principaux : les personnes, l’instruction, la dimension sociale et l’industrie. Les participants devront être majeurs, sachant que le thème de l’édition 2017 est : « Travail des enfants ? Travail forcé ? ». (AP) (Agence Fides 23/01/2017)
LINK
Pour de plus amples informations -> http://www.construircine.com
top^

Licenza Creative Commons Tout le matériel publié est concédé sous licence Creative Commons et peut être utilisé librement à condition que l’Agence Fides soit citée comme source.

Para cualquier notificacìon sobre la suscripcion pueden contactar con : subscriptions@fides.org
Pour ne plus recevoir la newsletter Fides News, envoyer un e-mail à l’adresse : fidesnews-fr-leave@fides.org

activité sur le compte : Il y a 2 heures
Détails

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s