Newsletter Fides del 02-02-2017 : AFRIQUE/RD CONGO – Mort de l’opposant historique Etienne Tshisekedi à un moment crucial de la vie politique congolaise-et varia

Newsletter Fides del 02-02-2017

AFRIQUE/RD CONGO – Mort de l’opposant historique Etienne Tshisekedi à un moment crucial de la vie politique congolaise

AFRIQUE/SOMALIE – Deux attaques des Shabaabs en quelques jours contre les forces de sécurité kenyanes

ASIE/TERRE SAINTE – Commentaires du Directeur de la Caritas Jérusalem sur les nouvelles colonies dans les territoires occupés

ASIE/INDE – Réflexion d’un responsable chrétien concernant des ressemblances entre les politiques migratoires du gouvernement indien et de la nouvelle administration américaine

AMERIQUE/ETATS UNIS – Revoir la norme SB4 transformant l’Etat en persécuter d’immigrés

AMERIQUE/CHILI – Solidarité provenant également des détenus envers les familles victimes des incendies

AMERIQUE/COLOMBIE – Des fruits missionnaires pour célébrer le Centenaire du Diocèse de Santa Rosa de Osos

ASIE/BANGLADESH – Erection de la Province ecclésiastique de Chittagong et nomination de son Archevêque métropolitain

ASIE/LAOS – Démission du Vicaire apostolique de Vientiane et nomination d’un Administrateur apostolique

News

AFRIQUE/RD CONGO – Mort de l’opposant historique Etienne Tshisekedi à un moment crucial de la vie politique congolaise

Kinshasa (Agence Fides) – Etienne Tshisekedi, opposant historique congolais depuis l’époque du Zaïre de Joseph-Désiré Mobutu, est mort hier dans un hôpital de Bruxelles à l’âge de 84 ans. Il était Président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS), la principale composante du Rassemblement, coalition de l’opposition qui n’avait pas signé les accords du 18 octobre avec le Président Joseph Kabila, accords qui prévoyaient notamment le déroulement des élections présidentielles en 2018 (voir Fides 18/10/2016). Face aux manifestations organisées par Le Rassemblement pour contraindre Joseph Kabila à quitter le pouvoir à l’échéance de son mandat, le 20 décembre 2016, le Président sortant avait accepté de s’asseoir à une table avec l’opposition conduite par Etienne Tshisekedi, dans le cadre de négociations bénéficiant de la médiation des Evêques locaux, ayant elles-mêmes débouchées sur les accords de la Saint Sylvestre (voir Fides 03/01/2017) qui prévoient la tenue des élections, présidentielles et législatives, d’ici décembre 2017, sachant que leur application fait encore l’objet d’une discussion.
La mort d’Etienne Tshisekedi intervient donc à un moment crucial pour l’histoire de la République démocratique du Congo. Les négociations portant sur l’application des accords de la Saint Sylvestre sont bloquées sur la nomination du Premier Ministre du gouvernement de transition, qui doit être un représentant de l’opposition. La disparition du plus haut représentant de l’opposition ouvre maintenant la place à d’autres candidats mais également à des ruptures et des divisions à l’intérieur du front anti-Kabila. (L.M.) (Agence Fides 02/02/2017)
top^

AFRIQUE/SOMALIE – Deux attaques des Shabaabs en quelques jours contre les forces de sécurité kenyanes

Mogadiscio (Agence Fides) – Les miliciens somaliens d’al-Shabaab ont attaqué le 31 janvier un commissariat de police dans la petite ville de Mandera, non loin de la frontière entre les deux pays, tuant un nombre non mieux précisé d’agents de police kenyans. Le 27 janvier, les Shabaabs avaient attaqué également un camp fortifié de l’armée kenyane sis à Kulbiyow, en territoire somalien à la frontière entre les deux pays. Selon les autorités de Nairobi, l’attaque a provoqué la mort de neuf militaires kenyans et d’un nombre non précisé d’assaillants.
Le camp était défendu par 120 militaires alors que le groupe assaillant était composé de plus de 500 personnes. L’assaut a été conduit en trois vagues successives, la première formée par des recrues sans expérience, de jeunes somaliens recrutés de force et peut-être quelques kenyans, lesquels ont attaqué les militaires immédiatement après l’explosion de deux voitures piégées à l’entrée du camp. A cette première vague, qui enregistré les pertes les plus graves chez les attaquants, ont fait suite deux vagues de combattants expérimentés, somaliens et étrangers, sachant que la troisième vague était accompagnée de photographes chargés de documenter la prise de moyens cuirassés en dotation dans les forces armées kenyanes. Après avoir fait main basse sur quelques dotations militaires, les Shabaabs se sont retirés avant l’arrivée des renforts. (L.M.) (Agence Fides 02/02/2017)
top^

ASIE/TERRE SAINTE – Commentaires du Directeur de la Caritas Jérusalem sur les nouvelles colonies dans les territoires occupés

Jérusalem (Agence Fides) – Le gouvernement israélien a depuis peu rendu public les plans de construction de 3.000 nouveaux logements destinés à des colons juifs dans les territoires de Cisjordanie occupés par l’armée israélienne. Au cours de ces deux dernières semaines, et précisément depuis le jour de la prestation de serment du nouveau Président américain, Donald J. Trump, c’est la quatrième fois que le gouvernement de l’Etat d’Israël annonce des programmes de construction de nouvelles colonies destinées aux colons dans les territoires palestiniens occupés, alors qu’il procède à l’expulsion d’une vingtaine de familles de la colonie « spontanée » d’Amona, non loin de Ramallah, imposée aux autorités politiques israéliennes par une décision de la Haute Cour de Justice.
Depuis le 20 janvier, Israël a approuvé la construction de 566 logements pour les colons en trois zones du territoire de Jérusalem et de 5.502 nouveaux logements répartis entre différentes zones de Cisjordanie. Le Ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, a annoncé le début d’une « nouvelle ère dans le cadre de laquelle la vie en Judée Samarie reprend son cours normal ».
« De cette manière – déclare à l’Agence Fides le Père Raed Abusahliah, Directeur de Caritas Jérusalem – la politique des faits accomplis se poursuit, politique qui a de facto saboté les accords de paix d’Oslo. Le slogan de ces accords était la terre en échange de la paix. En 1993, la signature des accords prévoyait le retrait d’Israël des territoires palestiniens dans les trois ans. Vingt-trois ans plus tard, ils continuent à construire. Les colonies construites dans les territoires palestiniens sont plus de 400. Elles ont entouré Jérusalem et sont construites autour de Bethléem, à Hébron, à Ramallah, à quelques kilomètres de la maison d’Abu Mazen. Y habitent 650.000 colons orientés idéologiquement pour lesquels la Samarie et la Judée sont la Terre que Dieu leur a promis, à eux qui sont le Peuple élu. Tout cela veut dire simplement que la proposition de deux Etats pour deux peuples est déjà morte. Cela est la réalité face à laquelle n ous nous trouvons ».
Le Père Abusahliah commente également les indiscrétions selon lesquelles la nouvelle administration américaine se préparerait à réduire ses contributions à l’ensemble des organismes internationaux reconnaissant comme membre à part entière l’Autorité palestinienne ou l’Organisation de libération de la Palestine (OLP). « Si cela devait arriver – soutient le Père Abusahliah – ce sera le signe que l’on félicite l’agresseur et que l’on punit l’agressé ». (GV) (Agence Fides 02/02/2017)
top^

ASIE/INDE – Réflexion d’un responsable chrétien concernant des ressemblances entre les politiques migratoires du gouvernement indien et de la nouvelle administration américaine

New Delhi (Agence Fides) – « Si Donald Trump interdit l’entrée de citoyens provenant de sept pays à majorité musulmane dans le but apparent de protéger la sécurité nationale, il faut remarquer que le gouvernement fédéral de Narendra Modi promeut des dispositions législatives analogues ». C’est ce qu’affirme à l’Agence Fides Sajan George, responsable du Conseil global des chrétiens indiens (GCIC).
Sajan George remarque que les amendements à la loi sur la citoyenneté (Citizenship Amendament Bill 2016) proposés par le gouvernement, un court texte de trois pages, visent à modifier les critères permettant d’acquérir ou de perdre la nationalité indienne. Le texte affirme que « les personnes appartenant à des communautés minoritaires, à savoir des hindous, des sikhs, des bouddhistes, des jaïnistes, des farsis et des chrétiens provenant d’Afghanistan, du Bangladesh et du Pakistan, résidant en Inde, ne doivent pas être traités comme des migrants irréguliers ».
Le responsable du GCIC remarque que « il est clair que cette amendement s’adresse seulement aux non musulmans. Le projet de loi ne concerne pas toutes les minorités religieuses présentes dans les pays limitrophes mais exclut clairement de nombreuses communautés qui pourraient subir des formes de persécution horribles, comme les Rohingyas musulmans au Myanmar ou les ouigours musulmans en Chine ».
Pour expliquer cette position, qui discrimine clairement les musulmans, Sajan George reprend le programme électoral du Bharatiya Janata Party – le parti nationaliste auquel appartient le Premier Ministre, Narendra Modi – lorsqu’il affirme que « l’Inde doit rester un siège naturel pour les hindous persécutés et ils seront invités à chercher refuge ici », remarquant une discrimination religieuse. « Pourquoi l’Inde devrait-elle un siège naturel seulement pour les hindous persécutés et non pas pour les musulmans ou les chrétiens persécutés ? On confirme ainsi l’idée selon laquelle l’Inde serait une nation hindoue sous le prétexte de la menace à la sécurité nationale ».
« Si le gouvernement veut garantir une protection aux minorités religieuses présentes dans les pays voisins, alors il sera nécessaire de se référer aux traités internationaux et non pas de faire des distinctions de religion, de race, de nationalité, d’appartenance à un groupe social déterminé ou à une opinion politique » conclut l’activiste chrétien. (PA) (Agence Fides 02/02/2017)
top^

AMERIQUE/ETATS UNIS – Revoir la norme SB4 transformant l’Etat en persécuter d’immigrés

Texas (Agence Fides) – Aujourd’hui, 2 février, la Commission d’Etat du Sénat du Texas devrait examiner une mesure dénommée Senate Bill 4 (SB4), qui transforme les agents de la police locale en agents d’expulsion, les prisons locales en centre de détention des immigrés et fait payer les contribuables pour les dépenses relatives à ces transformations.
Les texans de tous les secteurs élèvent leur voix contre les divisions, la haine et la séparation des familles que le SB4 comporterait. En particulier, la Reform Immigration for Texas Alliance (RITA) invite à rejeter les agressions contre les familles, les communautés et les valeurs et à promouvoir la vision d’un Texas uni.
L’Agence Fides a reçu du Border Network for Human Rights une longue liste de déclarations de personnalités du Texas de différents milieux exprimant leur désaccord concernant le SB4, dont celles du chérif Sheriff Richard D. Wiles (El Paso), du pasteur Pastor Lynn Godsey de la Coalition of Evangelical Alliances of Texas, de Fernando Garcia, Executive Director du Border Network for Human Rights (El Paso) et de Juanita Valdez-Cox, Executive Director de La Union del Pueblo Entero (Rio Grande Valley). (CE) (Agence Fides 02/02/2017)
top^

AMERIQUE/CHILI – Solidarité provenant également des détenus envers les familles victimes des incendies

Rancagua (Agence Fides) – La solidarité envers les familles victimes des incendies ayant eu lieu dans le centre et le sud du pays qui ont fait 11 morts et 3.782 sans-abri se renforce. Ces derniers jours, un groupe de prêtres de la région d’O’Higgins a rencontré l’Evêque de Rancagua, S.Exc. Mgr Alejandro Goic, et les représentants de Caritas Chili afin de coordonner les aides et d’organiser une campagne similaire à celle réalisée après le séisme qui avait récemment touché le pays.
Selon les informations parvenues à Fides, Mgr Goic a qualifié les incendies de « tragédie nationale » et a demandé la solidarité de tous les chiliens en ce qu’il s’agit d’une situation d’urgence. Le Père Andrés Moro, responsable général de la Pastorale sociale – Caritas, a rappelé que « dans tout le Chili, il existe plus de 1.000 Paroisses et nous pouvons donc apporter une aide à nos frères qui ont souffert ».
La mobilisation provient de nombreux groupe dont la prison de Rancangua où, sous la houlette du responsable de l’église évangélique, un groupe de détenus exerçant un travail social, est parvenu à faire don d’un semi-remorque de bouteilles d’eau destiné aux familles victimes des incendies, action que l’église évangélique de Rancagua a demandé d’imiter à d’autres centres évangéliques du pays. (CE) (Agence Fides 02/02/2017)
top^

AMERIQUE/COLOMBIE – Des fruits missionnaires pour célébrer le Centenaire du Diocèse de Santa Rosa de Osos

Santa Rosa de Osos (Agence Fides) – Le 5 février prochain, sera célébré, au travers de l’ordination de cinq nouveaux prêtres, de la création de quatre nouvelles Paroisses et de la présence de l’ensemble de la famille diocésaine de Santa Rosa de Osos, le centenaire de la création de la juridiction ecclésiastique de Santa Rosa de Osos (Colombie).
L’Evêque du Diocèse, S.Exc. Mgr Jorge Alberto Ossa Soto, a déclaré à ce propos : « Ce sont cent ans de grâce. L’Eglise a été ici enrichie par la présence d’Evêques, de prêtres, de diacres et de laïcs généreux, qui se sont engagés en faveur de l’annonce de l’Evangile et de la promotion humaine ».
La célébration de ce centenaire débutera le 4 février par l’ordination de cinq prêtres et se poursuivra le lendemain au travers de la lecture de la Bulle Quod Catholicae portant création de quatre nouvelles Paroisses et de centres pastoraux.
Les 100 ans du Diocèse offrent la possibilité de dresser un bilan, surtout du point de vue de l’héritage missionnaire. A Santa Rosa de Osos sont nés des instituts missionnaires tels que Yarumal, les Sœurs thérésiennes missionnaires, les Filles de la Miséricorde, des catéchistes et des Evêques, des prêtres, des religieux et des laïcs missionnaires.
« Nous recueillons actuellement le fruit de nos prédécesseurs, et par suite il nous revient de faire revivre l’esprit et le zèle missionnaire parce que si nous sommes missionnaires, nous ne pouvons pas le rester seulement de nom mais nous devons vivre l’essence de l’Eglise, qui est missionnaire » a déclaré l’Evêque dans la note envoyée à Fides.
Santa Rosa de Osos a constitué l’une des zones du pays ayant subi la frénésie de la violence. L’affrontement armé, le trafic de drogue, les cultures illicites, le mouvement paramilitaire et la persécution ont représenté quelques-uns des fléaux qui l’ont affligé. Dans ce contexte, l’Evêque souligne que ces maux sont causés par l’avidité et l’égoïsme et que, par suite, est nécessaire « un cœur nouveau » pour réparer et reconstruire la société. (CE) (Agence Fides 02/02/2017)
top^

ASIE/BANGLADESH – Erection de la Province ecclésiastique de Chittagong et nomination de son Archevêque métropolitain

Cité du Vatican (Agence Fides) – Le Saint-Père François, en date de ce jour, a érigé la Province ecclésiastique de Chittagong (Bangladesh), élevant au rang d’Eglise métropolitaine le siège épiscopal homonyme, et lui assignant comme Eglises suffragantes les Diocèses de Khulna et Barisal. Le Saint-Père a nommé premier Archevêque métropolitain de Chittagong S.Exc. Mgr Moses Costa, C.S.C., jusqu’ici Evêque du Diocèse de Chittagong. (SL) (Agence Fides 02/02/2017)

LINK
Données statistiques relatives à la nouvelle Province ecclésiastique -> http://www.fides.org/it/attachments/view/file/Erezione_pr_Chittagong_02022017.doc
top^

ASIE/LAOS – Démission du Vicaire apostolique de Vientiane et nomination d’un Administrateur apostolique

Cité du Vatican (Agence Fides) – Le Saint-Père François, en date de ce jour, a accepté la renonciation au gouvernement pastoral du Vicariat apostolique de Vientiane (Laos) présentée par S.Exc. Mgr Jean Khamsé Vithavong, O.M.I., et a nommé Administrateur apostolique sede vacante et ad nutum Sanctae Sedis du Vicariat apostolique de Vientiane S.Exc. Mgr Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun, Vicaire apostolique de Paksé (Laos). (SL) (Agence Fides 02/02/2017)
top^

Licenza Creative Commons Tout le matériel publié est concédé sous licence Creative Commons et peut être utilisé librement à condition que l’Agence Fides soit citée comme source.

Para cualquier notificacìon sobre la suscripcion pueden contactar con : subscriptions@fides.org
Pour ne plus recevoir la newsletter Fides News, envoyer un e-mail à l’adresse : fidesnews-fr-leave@fides.org

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s