Newsletter Fides del 04-02-2017 : AFRIQUE/CONGO – Signature par le Secrétaire d’Etat de Sa Sainteté de l’Accord cadre entre le Saint-Siège et la République du Congo-et varia

Newsletter Fides del 04-02-2017

AFRIQUE/CONGO – Signature par le Secrétaire d’Etat de Sa Sainteté de l’Accord cadre entre le Saint-Siège et la République du Congo

AFRIQUE/KENYA – Campagne de la Conférence épiscopale en vue des élections d’août prochain

ASIE/INDE – Cities4kids, une ville à taille d’enfant

ASIE/SYRIE – Réouverture de 23 écoles au profit de 6.500 enfants d’Alep

AMERIQUE/COLOMBIE – Forte préoccupation de l’Evêque d’Apartado pour la situation de l’ordre public dans la région de Cordoba et Uraba

AMERIQUE/MEXIQUE – Nomination de l’Evêque de Taraumara

News

AFRIQUE/CONGO – Signature par le Secrétaire d’Etat de Sa Sainteté de l’Accord cadre entre le Saint-Siège et la République du Congo

Brazzaville (Agenzia Fides) – “Il messaggio che vogliamo dare alla popolazione è che la firma dell’accordo dimostra che siamo pronti a continuare la collaborazione sul piano materiale e spirituale con il Congo” ha dichiarato il Card. Pietro Parolin, Segretario di Stato della Santa Sede, a Brazzaville dove ieri, 3 febbraio, è stato firmato l’accordo quadro tra Santa Sede e Repubblica del Congo. La firma, alla presenza del Presidente Denis Sassou N’Guesso, è stata apposta da parte vaticana dal Card. Parolin, e da parte congolese dal Primo Ministro, Clément Mouamba.
Il Card. Parolin, che si trova nel Paese africano per celebrare i 40 anni dello stabilimento delle relazioni diplomatiche tra il Congo e la Santa Sede, ha sottolineato che l’accordo “non va solo a beneficio della Chiesa cattolica ma andrà a vantaggio di tutta la popolazione” di qualsiasi confessione religiosa, perché la Santa Sede sostiene il principio della libertà di religione.
Con questo accordo le attività della Chiesa sono inquadrate in un piano giuridico, contribuendo, ha detto il Cardinale, “al loro sviluppo fruttuoso”.
L’accordo quadro fissa alcuni principi, in particolare il rispetto della libertà di religione, che permette alla Chiesa di esercitare la sua missione in maniera libera, e la collaborazione tra Stato e Chiesa, in materia come educazione e sanità. Alla locale Conferenza Episcopale sarà delegato il compito di raggiungere accordi specifici con i diversi Ministeri di competenza. (L.M.) (Agence Fides 04/02/2017)
top^

AFRIQUE/KENYA – Campagne de la Conférence épiscopale en vue des élections d’août prochain

Nairobi (Agence Fides) – Garantir des informations crédibles et privées d’incitation à la haine afin de contribuer au déroulement pacifique des élections générales d’août prochain : tel est l’engagement pris par la Conférence épiscopale du Kenya au travers de ses Commissions Justice et Paix et pour les Communications sociales, en collaboration avec le réseau des radio catholiques.
Afin de définir la stratégie de communication, ainsi que l’indique la note parvenue à Fides, un séminaire de trois jours a eu lieu au Centre Emmaüs de Nairobi, auquel ont participé les membres des deux Commissions épiscopales, de Caritas Kenya et des différentes radio catholiques, qui ont ainsi pu se confronter avec un certain nombre d’experts.
L’un d’entre eux, Cyprian Nyamwamu, de la Future of Kenya Foundation, a souligné qu’il « faut faire face à des discours incitant à la haine, à des préjudices basés sur l’appartenance ethnique et de clan qui, probablement, susciteront des conflits dangereux et de possibles violences dans les comtés et même au niveau national ».
« La balkanisation ethnique de notre nation et la tendance à réduire les élections à un recensement ethnique doivent être bloquées par un groupe de kenyans courageux et responsables qui présentent des arguments différents basés sur les personnes » a-t-il ajouté.
La campagne de l’Eglise catholique en vue du déroulement d’élections crédibles et pacifiques débutera le 25 février à l’occasion de la présentation de la campagne de Carême. (L.M.) (Agence Fides 04/02/2017)
top^

ASIE/INDE – Cities4kids, une ville à taille d’enfant

New Delhi (Agence Fides) – Un Pérou propre, avec des villes libérées de la violence et de la pollution, dans lesquelles pouvoir jouer et grandir en toute sécurité constitue le rêve des enfants qui ont participé au « Cities4kids – Urban 95 » qui vient de s’achever en Inde. Au cours de la conférence, des délégations d’enfants péruviens et indiens ont interagi en s’échangeant des opinions et des expériences dans le but de créer des villes-amies, favorisant leur croissance. « Nous avons partagé les expériences de notre organisation et appris de nouvelles modalités permettant d’améliorer et de sauvegarder l’environnement qui nous entoure » a déclaré un enfant représentant le Collectif des Enfants et Adolescents unis pour l’Enfance (CONNAUPI) au cours du forum La Voix des Enfants. L’événement, qui a eu lieu à Pragati Maidan (New Delhi), a été organisé par la Fondation Bernard Van Leer et par Confindustria Inde sous le slogan « Petits enfants, grandes villes ».
L’objectif de Cities4kids, selon les informations parvenues à Fides, a été celui de faire se rencontrer des enfants, des urbanistes, des ingénieurs et des architectes ainsi que des responsables des politiques publiques afin qu’ils comprennent que le développement urbain durable inclut l’enfance et par conséquent le droit à la santé, à l’instruction, la protection par rapport à la violence et à l’exploitation ainsi qu’un environnement libre de la pollution. (AP) (Agence Fides 04/02/2017)
top^

ASIE/SYRIE – Réouverture de 23 écoles au profit de 6.500 enfants d’Alep

Alep (Agence Fides) – L’intensité réduite de la violence dans la zone est d’Alep a permis la réouverture de 23 écoles primaires et la reprise des cours pour 6.500 enfants. « L’école offre aux enfants ce sens de routine dont ils ont besoin et leur donne un lieu où apprendre, jouer, se retrouver et rétablir le contact avec leur enfance » peut-on lire dans une déclaration de la représentante de l’UNICEF en Syrie parvenue à Fides.
L’UNICEF a développé un programme d’apprentissage intensif, fourni du matériel scolaire, formé des enseignants en mesure de permettre aux enfants, longuement évacués à cause de la guerre, de récupérer le programme d’études. Dans la ville d’Idlib et dans les zones rurales de l’ouest d’Alep, l’organisation a également distribué ce qu’il est convenu d’appeler les « écoles portables » et des kits récréatifs pour 90.000 enfants. Outre la réouverture des écoles, elle a lancé une campagne urgente visant à mettre les enfants et leurs familles au courant des dangers que comportent les munitions et engins explosifs demeurés sur le terrain. Malgré tout, cependant, environ 1,7 millions d’enfants demeurent privés d’école. (AP) (Agence Fides 04/02/2017)

top^

AMERIQUE/COLOMBIE – Forte préoccupation de l’Evêque d’Apartado pour la situation de l’ordre public dans la région de Cordoba et Uraba

Apartadò (Agence Fides) – L’Evêque d’Apartado, S.Exc. Mgr Hugo Alberto Torres Marin, a exprimé sa profonde préoccupation suite à la situation actuelle de l’ordre public dans la région de Cordoba et Uraba, et en particulier à cause de la formation de nouveaux groupes aux marges de la loi. Au travers d’un communiqué parvenu à l’Agence Fides, l’Evêque dresse la liste des motifs de cette préoccupation : augmentation du nombre des assassinats de responsables sociaux et politiques ; formation rapide de nouveaux groupes paramilitaires qui occupent les terres laissées libres par les FARC dans le cadre du processus de démobilisation par les accords de paix de La Havane ; manière atroce dont sont éliminés ceux qui réclament les terres dont ils ont été privés de manière frauduleuse ; contrôle paramilitaire des terres marquées le trafic de drogue et un système de criminalité organisée ; exploitation minière illégale et dommages à l’écosystèm e.
En outre, Mgr Torres Marin déplore « l’augmentation du nombre des bandes de jeunes qui envahissent actuellement les grands centres urbains d’Uraba tels que Turbo, Apartadò, Nueva Colonia et Currulao, indice net que nous entrons maintenant dans une dynamique macabre de criminalité organisée tournant autour du micro trafic et de l’extorsion ».
Face à ce panorama dramatique, l’Eglise se pose un certain nombre de questions sur l’avenir des communautés paysannes de la région, lesquelles continuent à souffrir en permanence du fléau que constitue le conflit armé ; sur l’absence des autorités étatiques qui devraient assurer le contrôle du territoire et sur ce qu’il est nécessaire de faire dans le cadre d’une situation toujours plus déconcertante. Mgr Torres Marin conclut en rappelant qu’il est « du devoir de tous les responsables de la région de prendre conscience de ces situations et de chercher ensemble des solutions ». (SL) (Agence Fides 04/02/2017)
top^

AMERIQUE/MEXIQUE – Nomination de l’Evêque de Taraumara

Cité du Vatican (Agence Fides) – Le Saint-Père François, en date de ce jour, a nommé Evêque du Diocèse de Tarahumara (Mexique) le Père Juan Manuel González Sandoval, des Missionnaires de la Nativité de Marie (M.N.M.), Curé de la Paroisse du Sacré-Cœur de Tarahumara.
Le Père Juan Manuel González Sandoval, M.N.M. est né le 20 février 1964 à Guáscuaro, dans l’Etat du Michoacán. Après sa scolarité primaire et secondaire à Mexico, il a suivi les cours de Philosophie au Séminaire de l’Archidiocèse de León. Il a ensuite fait son Noviciat à Santa Ana del Conde, à Guanajuato (1985-1986). Une fois achevées les études de Théologie au Grand Séminaire de l’Archidiocèse de León, il a obtenu une Maîtrise en Sciences de l’Education avec spécialisation en Pédagogie pour la formation des Vocations à l’Université pontificale salésienne de Rome. Il a émis sa profession perpétuelle le 7 septembre 1990.
Il a été ordonné prêtre Missionnaire de la Nativité de Marie le 2 juillet 1991.
Après son ordination sacerdotale, il a exercé les ministères suivants : 1991-1992 : Aumônier à Montana de Cristo Rey, Cubilete, 1992-1993 : formateur au Petit et au Grand Séminaire de Santa Ana del Conde, Guanajuato, 1993-1998 : Coordinateur de la Pastorale des Vocations de la Congrégation Missionnaire de la Nativité de Marie, 1998-2001 : études à Rome avec Doctorat près l’Université pontificale salésienne, 2001-2008 : Enseignant et formateur d’Ethique et pédagogie au Séminaire de la Congrégation et Aumônier de différentes Maisons religieuses de León, depuis 2008 : Curé de la Paroisse du Sacré-Cœur de Sanjuanito, Chihuahua à Tarahumara, Coordinateur de la Formation continue des Missionnaires de la Nativité de Marie, Coordinateur diocésain de la Catéchèse, Membre du Conseil presbytéral, Coordinateur de la Commission pour la Pastorale prophétique de la Province ecclésiastique de Chihuahua.
Le Diocèse de Tarahumara, érigé en1993, est suffragant de Chihuahua. Son territoire a une superficie de 31.353 Km2 pour une population de 385.030 dont 335.847 catholiques. Il compte 16 Paroisses, 43 prêtres dont 21 religieux, 143 religieuses et 18 grands séminaristes. (SL) (Agence Fides 04/02/2017)
top^

Licenza Creative Commons Tout le matériel publié est concédé sous licence Creative Commons et peut être utilisé librement à condition que l’Agence Fides soit citée comme source.

Para cualquier notificacìon sobre la suscripcion pueden contactar con : subscriptions@fides.org
Pour ne plus recevoir la newsletter Fides News, envoyer un e-mail à l’adresse : fidesnews-fr-leave@fides.org

s

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s