Le Salon Beige: 20 nouveaux articles : Donald Trump : « La France à nouveau sous tension. Ouvrez les yeux”-et varia

.
Le Salon Beige: 20 nouveaux articles

Donald Trump : « La France à nouveau sous tension. Ouvrez les yeux”.
Elections TPE : la seule des grandes confédérations historiques à progresser est la CFTC
L’Arkansas interdit l’avortement par démembrement (oui ça existe)
L’opération Sentinelle est devenue un «aimant à terroristes»
L’Institut du Pays libre et l’élection présidentielle
L’auteur de l’attentat venait d’arriver en France
La Fraternité Saint-Pierre en France ouvre sa page Facebook
Carole Delga (PS) tente de retirer le micro à un élu FN du Conseil régional d’Occitanie
Contraception : L’assemblée veut rendre hommage à Lucien Neuwirth
L’homme qui met 700 000 signatures à la poubelle rejoint Emmanuel Macron
Un militaire agressé à la machette à Paris par un assaillant au cri de « Allah Akbar »
4 février : rosaire pour la France à Toulouse
La région Centre finance la franc-maçonnerie
Education : le monopole crée l’échec scolaire
Juvisy-sur-Orge : 2e messe de la dévotion des cinq premiers samedi du mois
Le jacobinisme scolaire français handicape clairement notre pays
« De bonne foi », il tue sa patiente
Dans un lycée catholique, on explique que la chrétienté « impose ses croyances »
La statue de la Vierge à Publier a été déplacée

C’est arrivé un 4 février…

Posted:

« A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines. » Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

le 4 février 708 : décès de Sisinnius, pape.
le 4 février 1536 : François Ier s’empare de la Savoie et occupe Turin.

Le Roi de France signe également une alliance avec le sultan turc Soliman le Magnifique avec le traité dit « des capitulations » Il espère prendre ainsi son rival Autrichien à revers et assure la sécurité des pèlerins chrétiens en Terre Sainte. Ce traité comporte aussi des échanges d’ambassades et des avantages commerciaux.

le 4 février 1575 : naissance de Pierre de Bérulle, religieux français, théologien catholique, cardinal, fondateur des Oratoriens.

Représentant très important de l’Ecole française de spiritualité, Pierre de Bérulle nait le 4 février 1575, à Cérilly. Ce théologien est le fondateur de la Société de l’oratoire de Jésus, conçue sur le modèle de l’Oratoire de l’amour divin, créé en Italie par Philippe Néri. Homme politique et homme d’Etat sous Marie de Médicis, il est écarté par Richelieu qui le juge trop proche de l’Autriche. En 1627, il est élu cardinal. Il meurt en 1629.

le 4 février 1695 : Fénelon est fait archevêque de Cambrai par Louis XIV.
le 4 février 1776 : abolition de l’esclavage en France.

L’esclavage en France métropolitaine n’a jamais existé! Dans Institutions coutumières, (ed Loysel, livre I, art. 6), il est rappelé qu’un édit du 3 juillet 1315, de Louis X le Hutin, stipule que :

«le sol de France affranchit l’homme qui le touche ».

Encore un mensonge de l’histoire officielle, car ce n’est pas la Convention, qui en 1792 abolit l’esclavage en décidant d’accorder la citoyenneté aux hommes libres de couleur, mais bien le Roi Louis XVI qui promulgue, dès 1776, un édit condamnant fermement la possession d’esclaves sur le territoire français. Et la République se garde bien de nous rappeler que trois ans plus tard, le Roi va plus loin, puisque le 8 Mai 1779, Louis XVI abolit par ordonnance, le servage, le droit de suite et affranchit tous les « mains mortables » [les serfs] des domaines royaux, ainsi que les hommes de corps, les « mortaillables » et les « taillables ».

Encore un mythe mensonger destiné à draper la république d’habits respectables qu’elle ne mérite pas. Où sont la liberté, l’égalité et la fraternité quand on justifie l’esclavage ?

En effet, l’Assemblée Nationale de 1790 réaffirme par deux décrets, du 8 Mars et du 12 Octobre 1790, que l’esclavage est légal ; abolissant une liberté de plus en supprimant ainsi la réforme royale. L’Assemblée rejette ainsi la publication de Brissot Adresse à l’Assemblée Nationale pour l’abolition de la traite des Noirs.

Ce n’est que devant son impuissance face aux révoltes des esclaves des colonies qu’elle finit par abolir l’esclavage en 1794 et, comme par hasard, le 4 février ! La France est par l’action réformatrice de son Roi l’une des premières nations du monde à abolir l’esclavage et le servage.

Mais qui sait encore qu’à l’époque un esclave qui met le pied sur le sol du royaume devient automatiquement libre, ou « franc ». Le serf dépend du seigneur, qui en échange de son travail, lui doit protection ; il est attaché à sa terre, mais on ne peut la lui retirer. Avec le temps, le servage disparaît, ne subsistant que sous des aspects secondaires, variant selon les endroits. Quant aux corvées, elles sont un impôt en nature et n’ont rien à voir avec l’esclavage. L’esclave est une « chose », un « bien meuble » (conception du droit romain reprise à la Renaissance), tandis que le serf n’a jamais cessé d’être une « personne », possédant la personnalité juridique. Tempéré par le Code noir de 1685, qui est un progrès pour l’époque, l’esclavage demeure aux colonies, et est effectivement confirmé en 1790. Ce qui est moins connu, c’est l’esclavage des Blancs aux Antilles, par d’autres Blancs, sous la forme de « l’engagement ». Il existe tout au long du XVIIe siècle.

le 14 septembre 1791 : le Roi, devant l’Assemblée nationale, jure fidélité à la Constitution qui est la première de l’Histoire de France.

Par cet acte, le Roi Louis XVI avalise le coup d’état politique des Etats généraux qui n’avaient aucun mandat pour rédiger une constitution. Les députés de l’Assemblée prêtent le serment civique, en présence du Roi.

le 4 février 1794 : les massacres des colonnes infernales se multiplient.

Ce jour là, quatre-vingts hommes et femmes se réfugient dans le clocher de l’église de La Gaubretière. Boucret ordonne d’y mettre le feu. Au bout de huit heures de siège et de feu, une cinquantaine de rescapés se livrent et sont fusillés.

Le 1er février avec sa colonne il fait sabrer et empaler deux religieuses de la Sagesse, trois frères coadjuteurs de la Compagnie de Marie, puis fait fusiller quinze hommes du village de Saint Laurent sur Sèvre. Il tue ensuite sur les bords de la Sèvre et envoie trente cinq religieuses enchaînées vers Cholet. L’argenterie de l’église est volée. Enfin le village est incendié.

le 4 février 1805 : décret instituant la numérotation des maisons parisiennes.
le 4 février 1834 : conquête de l’Algérie.

Le général Desmichel signe, sans l’avis du gouvernement français, un traité avec le chef berbère Abd El-Kader qui reconnaît à ce dernier le titre de commandeur des croyants et la souveraineté sur le beylik d’Oran, à l’exclusion des villes d’Oran, d’Arzew et de Mostaganem.

le 4 février 2002 : grandeur et médiocrité de la technologie française…

Lors d’une présentation à la presse, Louis Schweitzer, patron du groupe automobile Renault, essaie la nouvelle berline Vel Satis, équipée du premier système de navigation GPS Carminat, développé par la marque … et se perd en forêt de Rambouillet!

Donald Trump : « La France à nouveau sous tension. Ouvrez les yeux”.

Posted:

Suite à l’attentat de ce jour, le président américain a twitté :

A new radical Islamic terrorist has just attacked in Louvre Museum in Paris. Tourists were locked down. France on edge again. GET SMART U.S.
— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 3 février 2017

“Un nouveau terroriste islamique radical vient d’attaquer le musée du Louvre à Paris. Des touristes ont été enfermés. La France à nouveau sous tension. Ouvrez les yeux”.

Elections TPE : la seule des grandes confédérations historiques à progresser est la CFTC

Posted:

Le vainqueur du scrutin reste l’abstention : sur 4,6 millions d’inscrits, 330 000 ont voté, soit 7,35% !

La CGT, en baisse de 4 points, reste le premier syndicat dans les TPE avec 25,12% des suffrages exprimés, 10 points devant la CFDT, également en recul de 4 points.

FO (13%) recule de 2 points et est désormais talonnée par l’UNSA. Ce syndicat passe de 7,35% en 2012 à 12,49%, soit plus de 5 points de mieux en 4 ans.

La seule des grandes confédérations historiques à afficher une progression est la CFTC, dernière, qui passe de 6,53% en 2012 à 7,44% aujourd’hui.

L’Arkansas interdit l’avortement par démembrement (oui ça existe)

Posted:

Lu sur le blog d’Yves Daoudal :

Unknown-13
« Le gouverneur de l’Arkansas, Asa Hutchinson, a signé mercredi une loi votée par les deux chambres, qui interdit l’avortement par démembrement (officiellement appelé « par dilatation et évacuation », pour ne pas choquer…). Ce n’est que le 7e Etat à interdire cette horreur (mais dans deux d’entre eux elle est attaquée en justice et donc bloquée). L’avortement par démembrement pourra être puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 10.000 $ ou six mois de prison.

L’avortement devient ainsi de facto impossible après 14 semaines.

La quasi totalité des médias hurle contre cette loi qui viole la liberté des femmes en leur interdisant la méthode d’avortement la plus sûre, et le Planning familial souligne que cette méthode est la plus utilisée au troisième trimestre de grossesse « aux Etats-Unis et dans le monde ». Fantasme d’avortueurs : il y a très peu de pays où les avortements tardifs soient permis (hors raison médicale).

Et les hurlements redoublent parce que la même loi permet aussi au conjoint de poursuivre le fournisseur d’avortement pour obtenir des dommages civils ou pour une injonction à empêcher l’avortement. Comme le texte ne stipule pas d’exceptions (viol ou inceste), de nombreux médias titrent sans vergogne que la loi permet aux violeurs de poursuivre leurs victimes… »

L’opération Sentinelle est devenue un «aimant à terroristes»

Posted:

Selon Bénédicte Chéron, interrogée dans Le Figaro :

Unknown-12
« Après l’agression d’un militaire au Louvre, François Hollande a dit ce matin que «le Plan Sentinelle avait prouvé son efficacité». Qu’en pensez-vous?

Les déclarations politiques de tout bord affirmant que l’attaque du Louvre est la démonstration de l’efficacité de la force Sentinelle me semblent surréalistes. En l’état actuel des informations, et si effectivement les militaires étaient bien la cible avérée, cette attaque démontre simplement que la force Sentinelle est devenue une cible. L’agresseur a pris pour cible des soldats, pas le Louvre lui-même ni des touristes ou des civils. L’opération Sentinelle est devenue un «aimant à terroristes», qui multiplie les cibles au lieu de répondre à la menace.

Il y a eu quatre agressions de militaires en deux ans… N’exagérez-vous pas?

De nombreux actes malveillants envers les militaires de Sentinelle sont répertoriés, même si les armées ne veulent pas communiquer dessus. Dans son rapport La Sentinelle égarée Elie Tenenbaum évoquait le chiffre de 1300 incidents pour la seule région Ile-de-France entre janvier et septembre 2015, dont 70 % d’actes malveillants, provocations, insultes, menaces, voire, dans certains cas isolés, agressions. La nature de ces actes est difficilement analysable mais ils existent. Par ailleurs, il n’y a pas d’éléments très probants de l’efficacité de la fonction dissuasive du plan Sentinelle.

Mais tout de même, les patrouilles Sentinelle ont une fonction rassurante…

Certes, mais on ne peut pas déployer 8500 militaires sur le territoire juste pour une mission psychologique! On maintient les Français dans un état de mensonge «On vous protège» alors qu’il n’en est rien. […] »

L’Institut du Pays libre et l’élection présidentielle

Posted:

Bernard Antony écrit :

Unknown-11
« La campagne pour les élections présidentielles sera sans doute encore très fertile en rebondissements. Mais voilà qu’avec la présentation demain à Lyon du programme du Front National on rentrera enfin dans le débat sur les idées et propositions. Et naturellement, nous les étudierons et les commenterons. […] Nous commenterons aussi, bien sûr, après lecture attentive, ce qui a trait à ce que l’on appelle les lois sociétales. Sans doute, beaucoup de nos amis se détermineront sur cela pour opter entre l’abstention et un vote pour Marine.

Comme je l’ai déjà écrit précédemment, alors que l’affaire Fillon n’était pas encore déclenchée, celle-ci peut en effet être élue et désormais la « pénélopade » joue en sa faveur. N’étant pas de ceux qui tirent sur les ambulances, je n’ai pas trop envie désormais de dénigrer Fillon et encore moins sa Pénélope. La malheureuse file depuis des jours du bien mauvais coton alors qu’il me paraît évident qu’elle n’a fait que se soumettre à une mauvaise manière de son mari pour améliorer leurs revenus, plaidant sans doute qu’il n’était pas payé à la hauteur de son travail et de son talent.

Mais ce dernier, pour l’heure, est encore candidat et n’ayant pas attendu l’éclatement de la saga pénélopienne pour exprimer mon affliction quant à sa contradiction sur l’IVG, sur laquelle je reviendrai un instant, je crois devoir encore manifester mon irritation sur sa référence au général de Gaulle car elle est désormais un lieu commun incantatoirement repris de la gauche chevènementiste au Front National marino-philippotard.

Fillon, rappelons-le, a d’abord manifesté d’une manière très sotte son opposition à l’IVG, à titre personnel, mais combien il ne remettrait jamais en cause le droit et la pratique. Au lieu de dire pour le moins qu’il était partisan de favoriser les mesures alternatives à un acte de mise à mort et pour favoriser l’accueil de la vie. Et sur ce point, il n’est pas nécessaire d’être chrétien pour dire non à la loi Veil mais simplement partisan du respect de la vie innocente, ce qui est le fondement de toute écologie authentique.

Il a été bien maladroit aussi dans sa manière d’invoquer son christianisme sur la question de la sécurité sociale. Il eût été en effet plus intelligent de rappeler que l’institution de la Sécurité Sociale avait pour origine la pensée et l’œuvre des catholiques sociaux sur les XIX° ET XX° siècles et non des socialistes qui ne formulaient alors que des utopies ou des désirs révolutionnaires de grand soir, façon Lénine. Mais aujourd’hui, ce n’est pas parce qu’on est chrétien que l’on doit affirmer vouloir ou ne pas vouloir toucher à notre système de sécurité sociale largement sclérosé et plus encore, détourné de sa finalité. […] »

Comme le répétait le grand Richelieu, « la politique est l’art de rendre possible ce qui est nécessaire ». C’est à ce que nous croirons percevoir de sa conception du nécessaire – selon ses « dits » et ses « non-dits » – que nous dirons notre choix pour l’échéance du mois d’avril. »

L’auteur de l’attentat venait d’arriver en France

Posted:

Abdallah E-H. était arrivé à Paris le 26 janvier via l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle grâce à un vol en provenance de Dubaï, aux Emirats arabes unis, pays depuis lequel il avait fait à l’automne 2016 une demande de visa – acceptée – pour la France.

Il avait réservé un vol retour au départ de Roissy direction Dubaï pour ce dimanche 5 février.

Le suspect avait par ailleurs réservé et payé une chambre d’hôtel située rue de Ponthieu, dans le VIIIème arrondissement de la capitale.

Il est totalement inconnu des services de renseignement français. Des vérifications sont faites en ce moment-même auprès des autorités égyptiennes pour déterminer si cet homme était ou non fiché par leurs services anti-terroristes.

La Fraternité Saint-Pierre en France ouvre sa page Facebook

Posted:

Le District de France de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre vient de lancer sa page Facebook.

Cette communauté de prêtres au service de l’Église et attachée à la forme extraordinaire du rite romain ne cesse de se développer depuis sa fondation en 1988. À ce jour, elle est présente dans une quarantaine de diocèses français. Parallèlement à l’ouverture d’une page Facebook officielle, un tout nouveau site internet a également été mis en ligne : http://www.fssp.fr.

Capture d’écran 2017-02-03 à 13.08.23

Carole Delga (PS) tente de retirer le micro à un élu FN du Conseil régional d’Occitanie

Posted:

D
Scène incroyable : la présidente PS du Conseil Régional Carole Delga s’oppose physiquement aux propos tenus par un élu du Front National.

A ce moment, la présidente était sortie de la salle de réunion pour raisons personnelles. La séance était alors présidée par la première vice-présidente Sylvia Pinel. Les échanges sont alors houleux entre la gauche et la droite. A son retour dans la salle, la présidente Delga entend un élu FN, Emmanuel Crenne, dire que les socialistes qui « ont voté les pleins pouvoirs à Pétain en 1940 », n’ont pas de leçon de démocratie à donner aux élus FN. Elle passe près de lui, puis revient sur ses pas et tente de lui arracher son micro.

La séance a ensuite été suspendue et une réunion d’urgence organisée avec les présidents de groupe.

Carole Delga arrache le micro d’un élu FN au Conseil régional d’Occitanie

Contraception : L’assemblée veut rendre hommage à Lucien Neuwirth

Posted:

NRappelons que, contrairement à une idée répandue, la contraception génère l’avortement :

Le taux d’avortement augmente proportionnellement au taux de contraception
La mentalité contraceptive à la base de l’avortement
Avortement ou contraception? Ni la peste, ni le choléra
« Les prophéties d’Humanæ Vitæ » sur la contraception

L’homme qui met 700 000 signatures à la poubelle rejoint Emmanuel Macron

Posted:

Jean-Paul Delevoye, ancien président du CESE, devrait prendre la présidence de la commission d’investiture du parti d’Emmanuel Macron pour les législatives :

D

Un militaire agressé à la machette à Paris par un assaillant au cri de « Allah Akbar »

Posted:

Un militaire de l’opération Sentinelle a ouvert le feu après qu’un autre militaire du premier régiment de chasseurs parachutistes se soit fait agresser à la machette près du Louvre à Paris. En proférant des menaces et en criant « Allah Akbar », l’assaillant aurait tenté de s’introduire dans le carroussel du Louvre, avec deux sacs à dos.

Les services de déminage ont été appelés. L’agresseur serait blessé au ventre.

Evénement grave de #sécurité publique en cours à #Paris quartier du #Louvre, priorité à l’intervention des forces de sécurité et de secours pic.twitter.com/PxTLacJk7a
— Ministère Intérieur (@Place_Beauvau) 3 février 2017

4 février : rosaire pour la France à Toulouse

Posted:

Le Groupe de Prière Toulousain “ Saint Louis de France” vous invite à un ROSAIRE pour la FRANCE le Samedi 04 Février 2017 de 14h00 à 16h00, en l’église Notre-Dame de La Dalbade de Toulouse.

« France ! Qu’as-tu fait des promesses de ton baptême ? » Saint Jean-Paul II, au Bourget-Paris en 1980.

La région Centre finance la franc-maçonnerie

Posted:

En participant à un évènement de propagande en faveur de la secte républicaine :

Capture d’écran 2017-02-03 à 07.10.20

Education : le monopole crée l’échec scolaire

Posted:

Dans La Nef, Jean-Baptiste Noe évoque la liberté scolaire. Extraits :

FIC128219HAB33
« Au sein de la société française s’affrontent deux visions de l’école qui sont antagonistes entre elles. La première pense que c’est à l’État seul que revient la tâche éducative, la seconde estime que ce rôle revient en premier aux parents, avec l’aide de la société. Un débat résumé par ces propos de Danton et Robespierre lors des conflits scolaires de 1794. Pour le premier, « il est temps de rétablir ce grand principe qu’on semble méconnaître : que les enfants appartiennent à la république avant d’appartenir à leurs parents ». Ce sur quoi renchérissait Robespierre : « La patrie a seule le droit d’élever ses enfants ; elle ne peut confier ce dépôt à l’orgueil des familles ni aux préjugés des particuliers. » Nous sommes là très loin de la vision chrétienne de l’éducation, maintes fois répétée par les papes et résumée dans le Compendium de la doctrine sociale de l’Église : « Les parents sont les premiers éducateurs de leurs enfants, mais pas les seuls. Il leur revient donc d’exercer avec responsabilité l’œuvre éducative, en collaboration étroite et vigilante avec les organismes civils et ecclésiaux » (n.& 8200;240).

1815-1880 : DES ÉCOLES LIBRES AU MONOPOLE

Après les heurts révolutionnaires, la France se couvre de nouveau d’un manteau d’écoles. Celles-ci sont la plupart du temps portées par des congrégations et des ordres enseignants et financées par des dons de particuliers et d’entreprises. À côté de ces écoles libres, l’État développe aussi ses propres écoles. Cette concurrence permet la confrontation de nombreuses méthodes pédagogiques et assure l’alphabétisation de l’ensemble de la population française. Quand Jules Ferry prend la direction des affaires scolaires, quasiment tous les jeunes Français passent par les bancs de l’école, presque tous savent lire et l’école est gratuite pour les plus pauvres (avec notamment la loi Guizot de 1833). Ferry n’a donc ni créé l’école gratuite, ni assuré l’alphabétisation des masses. Ce qui change, à partir des années 1880, c’est la mise en place d’un monopole scolaire. Tout à sa lutte contre l’Église, le nouveau régime expulse des milliers d’enseignants et ferme presque toutes les écoles confessionnelles. En 1914, le monopole est quasiment assuré. Parallèlement à cela, on constate une remontée de l’illettrisme dès les années 1890 et des rapports parlementaires de plus en plus nombreux pointent les scléroses et les ratés d’un système scolaire monopolistique et unifié. De réforme en réforme, là où il aurait fallu plus de liberté on met sans cesse plus de contraintes et d’étatisme. L’école monopolistique, ce que Charles de Montalembert appelait « le communisme intellectuel », ne s’est jamais fixée pour but l’instruction des masses, mais leur formatage. À ce titre les manuels scolaires de la IIIe République, avec leurs caricatures grossières de l’Ancien Régime et leur enrôlement belliciste, n’ont pas grand-chose à envier aux actuels programmes qui déroulent idéologie du genre et sexualité débridée. Là où le combat était autrefois politique, il est désormais anthropologique, mais avec toujours l’idée qu’il faut transformer la société en s’appuyant sur la jeunesse. [Lire la suite] »

Juvisy-sur-Orge : 2e messe de la dévotion des cinq premiers samedi du mois

Posted:

Capture d’écran 2017-02-02 à 09.07.11

Le jacobinisme scolaire français handicape clairement notre pays

Posted:

Selon Anne Coffinier, interrogée dans L’Homme Nouveau :

Une-1631-2
« […] Le jacobinisme scolaire français handicape clairement notre pays, alors que chez nos voisins, les écoles indépendantes sont perçues comme un atout pour le pays et des mécanismes financiers permettant aux plus pauvres d’y accéder sont mis en place. En Grande-Bretagne, les familles font des sacrifices financiers inouïs et considèrent que c’est le premier de leurs devoirs. En Angleterre, l’impressionnante réforme des free schools s’in­spire clairement des écoles indépendantes. Aux États-Unis, c’est la passionaria du chèque éducation, Betsy DeVos, qui a été nommée ministre de l’Éducation par le Président Trump.

Concrètement, quelle est aujourd’hui la situation des écoles libres en France ?

Il y a 886 groupes scolaires indépendants ou, comptés autrement, 1 408 écoles primaires, collèges et lycées aujourd’hui, qui scolarisent plus de 60 000 élèves. 93 nouveaux établissements ont ouvert à la rentrée. L’essor des écoles indépendantes s’amplifie ; le rythme d’ouverture s’accélère. Ces écoles sont surtout des écoles Montessori ou éco-citoyennes mais aussi, pour un quart, des écoles catholiques de pédagogie explicite (c’est-à-dire progressive, rigoureuse, structurée). Un véritable pluralisme pédagogique et éducatif s’est développé au sein des écoles de confession catholique. Je pense à des ouvertures récentes d’établissements originaux comme l’Académie musicale de Liesse ou Puy du Fou Académie ou l’école bénédictine de l’abbaye de Frigolet.

« De bonne foi », il tue sa patiente

Posted:

Au Pays-Bas, un médecin sera jugé pour avoir réalisé une « euthanasie à l’encontre de la volonté de la patiente ». Le pire, c’est que le Comité régional d’examen a estimé que

« le médecin avait agi de bonne foi ».

Par conséquent, il demande à la Cour de ne pas le condamner mais de clarifier les faits et de

« confirmer qu’un médecin agissant de bonne foi ne peut être poursuivi s’il ‘euthanasie’ une personne atteinte de démence ».

La patiente était âgée de plus de 80 ans et souffrait de démence. Placée dans une maison de soins par son mari, elle y montrait des signes de « peur et de colère ». Le médecin a estimé qu’ « elle souffrait intolérablement », mais « qu’elle n’était plus en mesure d’exprimer son souhait d’euthanasie ».

Malgré tout, il reconnait qu’elle a tout de même répété à plusieurs reprises dans les jours précédant sa « mise à mort » : « Je ne veux pas mourir ».

A son insu, il a versé un sédatif dans son café puis commencé les injections létales. La patiente a réagi et « lutté désespérément pour ne pas être tuée » ; le médecin a alors

« demandé aux parents de la patiente de la tenir pour achever son geste ». Sic.

Je pense que ce médecin, atteint visiblement de démence, doit être euthanasié au plus vite…

-_La-Voie

Dans un lycée catholique, on explique que la chrétienté « impose ses croyances »

Posted:

Dans un devoir d’histoire de seconde à Saint Jean Hulst à Versailles :

Capture d’écran 2017-02-03 à 08.17.12Les parents d’élèves sont un peu désabusés par l’honnêteté intellectuelle des professeurs de cette école catholique.

La statue de la Vierge à Publier a été déplacée

Posted:

895670829_B9711001815Z.1_20170202103922_000_G318EVQP0.1-0.jpg
Lu sur l’Observatoire de la christianophobie :

« Tous les recours judiciaires ayant été épuisés, la mairie de Publier (Haute-Savoie) n’avait plus d’autre choix que de se soumettre aux décisions de justice. C’est l’épilogue (provisoire ?) d’une bien triste affaire (voir ici et là). La Libre Pensée doit éprouver de la jubilation. Elle ne l’emportera pas au Paradis… »

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s