DOMTOM NEWS (Global): 50 entreprises se partagent la moitié du marché local-et varia

DOMTOM NEWS (Global)

Tsar, un bébé ligre qui fait le roi dans un zoo de Russie
Indonésie : Un avion de ligne sort de piste en atterrissant, pas de victime
Le risque de formation d’une tempête tropicale modérée augmente ce week-end
Accusations de fraude à la CCI : Le rapporteur public en faveur d’Ibrahim Patel
Grève illimitée à la SARA ?
Meurtre du couple Aho-Nienne : Le récit de l’horreur
Sans permis, sans ceinture et alcoolisé : Le multirécidiviste écope de 6 mois ferme
Haïti – Actualité : Zapping politique…
50 entreprises se partagent la moitié du marché local
JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDE : LE PARC NATUREL DE MARTINIQUE SENSIBILISE LES SCOLAIRES

Tsar, un bébé ligre qui fait le roi dans un zoo de Russie

Posted: 02 Feb 2017 08:46 AM PST
Tsar, un bébé ligre qui fait le roi dans un zoo de Russie
Rostov-sur-le-Don, Russie | AFP | jeudi 01/02/2017 – Il a tout d’un roi et son prénom même renvoie à l’époque impériale russe : Tsar, un bébé ligre né d’une passion extrêmement rare entre une tigresse et un lion, fait un tabac dans un zoo itinérant dans le sud de la Russie.

Allongé sur un canapé dans le fourgon du directeur du zoo, ce petit animal au poil beige propre aux lions mais couvert de rayures de tigre attend avec impatience son biberon de lait.

« Nous ne le laissons pas dans une cage, il fait trop froid à l’extérieur. On le garde ici, avec nous, il dort même dans notre lit », raconte à l’AFP le directeur, Erik Aïrapetian.

Né le 11 novembre lors d’une tournée du zoo dans la région de Rostov-sur-le-Don (sud), Tsar est nourri avec du lait de chèvre et en boit environ 1 litre par jour.

Sa mère, Princesse, l’unique tigresse du zoo, a mal supporté l’accouchement et ne peut pas allaiter. Elle a donné naissance à trois ligres, mais seul Tsar a survécu, selon M. Aïrapetian.

« Des hybrides comme ça sont extrêmement rares, et généralement, ils sont plus faibles que des lionceaux ou de jeunes tigres ordinaires », alors que leurs mâles sont « stériles », explique à l’AFP Dmitri Milosserdov, chercheur au Musée Darwin de Moscou.

« Mais si on prend bien soin d’eux, ils peuvent grandir et vivre longtemps », précise-t-il.

L’administration du zoo en est bien consciente : Tsar obtient toujours du lait quand il a faim, dort 16 heures par jour et joue autant qu’il veut.

« Nous nous occupons tous de lui, nous sommes très fiers d’avoir ce petit trésor. Il est unique, notre lion à rayures ! », s’enthousiasme M. Aïrapetian.

La tigresse n’a pas pour l’heure accès à son bébé, tout comme son père, le lion César.

Le ligre, qui pèse à ses deux mois et demi quelques 5 kilos, est « encore trop petit et fragile » pour faire connaissance avec ses parents, insiste M. Aïrapetian.

– Amour improbable –

Princesse et César occupaient depuis des années des cages voisines et étaient « habitués l’un à l’autre », explique le directeur du zoo.

Lorsque le temps du rut est venu pour la tigresse, l’administration a fait face à un dilemme : proposer César comme fiancé, faute de tigre, ou se confronter à la colère tellement redoutée de Princesse.

« Nous avons alors osé entrouvrir la cloison entre les deux cages, puis en voyant que tout se passait bien, nous avons pris le risque de les laisser en tête-à-tête », dit M. Aïrapetian.

Quand il est devenu clair que la tigresse était enceinte, « nous étions tellement heureux ! », se souvient-il.

« C’est si rare, un ligre ! Il n’y en actuellement qu’une vingtaine dans le monde ! », s’exclame cet homme corpulent, avec un enthousiasme presque enfantin.

Les ligres tout comme les tigrons – bébés d’une lionne et d’un tigre — ne peuvent naître qu’en captivité, rappelle M. Milosserdov.

« Ces hybrides, on ne les trouve pas dans un environnement sauvage », avant tout parce que les lions vivent en Afrique, et les tigres dans les jungles d’Asie, précise-t-il.

« Ils ne se croisent qu’en Inde, mais même là-bas, leurs périodes de rut sont très différentes », selon la même source.

Pour l’heure, la taille de Tsar ne dépasse pas celle d’un grand chat et « il dort souvent dans mes bras », raconte M. Aïrapetian. « Mais quand notre petit roi aura grandi, il sera sûrement plus lourd que ses parents », assure-t-il.

Les ligres peuvent en effet peser plus de 400 kilos, alors que le poids maximal d’un tigre est d’environ 300 kilos et celui d’un lion est de 250 kilos.

Aux États-Unis, le ligre Hercules, qui pèse 418 kilos et mesure 3.33 mètres, est officiellement inscrit dans le Livre Guinness des records comme le félin le plus grand au monde.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Indonésie : Un avion de ligne sort de piste en atterrissant, pas de victime

Posted: 02 Feb 2017 08:38 AM PST
Indonésie: Un avion de ligne sort de piste en atterrissant, pas de victime
Jakarta, Indonésie | AFP | jeudi 01/02/2017 – Un Boeing 737-800 de la compagnie indonésienne Garuda est sorti de piste après son atterrissage sur l’aéroport de Yogyakarta, dans le centre de l’île indonésienne de Java, sans faire de victime, a annoncé jeudi la compagnie.

L’incident s’est produit mercredi soir alors que l’aéroport international Adisutjipto essuyait de très fortes pluies, selon Agoes Subagio, porte-parole du ministère indonésien des Transports.

L’avion qui transportait 123 passagers et sept membres d’équipage arrivait de Jakarta, a indiqué dans un communiqué Benny Butarbutar, porte-parole de Garuda.

Fermé à la suite de cet incident, l’aéroport ne devait pas rouvrir avant jeudi après-midi.

L’Indonésie est extrêmement dépendante des liaisons aériennes pour relier ses quelque 6.000 îles habitées, dont certaines sont couvertes de montagnes et de forêts.

Mais l’archipel a enregistré ces dernières années de nombreux accidents aériens. En 2007, 21 personnes avaient péri quand un appareil de Garuda avait dépassé la piste à l’atterrissage sur l’aéroport de Yogyakarta.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Le risque de formation d’une tempête tropicale modérée augmente ce week-end

Posted: 02 Feb 2017 07:51 AM PST
Le risque de formation d’une tempête tropicale modérée augmente ce week-end
Selon les prévisions de Météo France, le risque de formation d’un tempête tropicale modérée au nord des Mascareignes « devient important ce week-end ».

Une intensification de la zone perturbée située à 785 km au nord de La Réunion au cours des prochains jours est envisagée. Un des scénarios prévoit la descente du système vers le sud avant d’entamer « un virage vers le Sud-Ouest ». Une évolution et une trajectoire encore incertaines, rappelle Météo France qui invite à rester » informer de la situation même si la menace est encore floue pour le moment ».

A 16h, la zone perturbée se positionnait autour du point 13.8 Sud / 55.9 Est à 785 km au nord des côtes réunionnaises, indique le site Météo Réunion.

La pression en son centre estimée est à 1004 hPa avec des vents maximum de 40.7 km/h.
Elle suivait un déplacement vers l’est à la vitesse moyenne de 5.3 km/h.

Accusations de fraude à la CCI : Le rapporteur public en faveur d’Ibrahim Patel

Posted: 02 Feb 2017 07:44 AM PST
Accusations de fraude à la CCI: Le rapporteur public en faveur d’Ibrahim Patel
Suite aux accusations de fraude de colistiers et candidats à la présidence de la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) en novembre dernier, Ibrahim Patel, réélu président de la CCI, se dit satisfait de l’avis du rapporteur public.

En effet, en vue de la décision qui sera rendue le 13 février par le tribunal administratif, le rapporteur public a décidé qu’il n’y avait pas de fraude. « Nous attendons sereinement la décision du tribunal, nous n’avons rien à nous reprocher », affirme Ibrahim Patel, qui reste touché par cette affaire.

Il évoque « la traitresse » et « les mensonges » de Rico Vimbaye et Paul Caro, pourtant ses colistiers. Et il n’oublie évidemment pas le candidat Bruno Cohen, chef de file de la liste Union Péi, qui est à l’origine du recours pour annuler les élections.

Grève illimitée à la SARA ?

Posted: 02 Feb 2017 07:40 AM PST

Voici l’information qui circule depuis ce matin, jeudi 02 février sur les réseaux sociaux : Un collectif est en train d’être monté à cause du prix du carburant Lire la suite »

Meurtre du couple Aho-Nienne : Le récit de l’horreur

Posted: 02 Feb 2017 07:40 AM PST

Cet après-midi, les deux frères Aho-Nienne, rescapés du massacre de Grand-Bois sont passés à la barre. Des témoignages émouvants et dignes, à l’image de cette famille qui aura été présente lors de tout le procès.
Meurtre du couple Aho-Nienne: Le récit de l’horreur
Jean-Hugues Aho-Nienne est le premier à témoigner, suivi par Jean Luis Aho-Nienne. Ce dernier a la voix altérée par la paralysie partielle du visage due aux nombreux coups qu’il a reçus. Il livre alors à la Cour un témoignage émouvant.

« J’ai regardé ces photos terrifiantes avec beaucoup de souffrance. Elles racontent beaucoup de choses » commence-t-il, faisant allusion aux photos de la scène de crime montrées le matin-même.

Il raconte comment, ce soir du 22 janvier 2015 à Grand-Bois il a raccompagné ses parents à leur domicile en compagnie de son frère. « Ce soir-là, j’ai trouvé bizarre que les chiens n’aboient pas, la lumière de la cuisine était éteinte. Lorsque maman a ouvert la porte elle a crié au voleur. Je me suis précipité vers elle, mais elle était par terre » poursuit l’homme, la voix emplie d’émotion.

« Au bout d’un moment, je ne ressentait plus rien des coups »

Il raconte alors s’être battu avec Johnny Célina, celui-ci finissant par le mettre par terre « à coups de poings très puissants ». Il poursuit par un détail glaçant, « mon papa criait pitié ! S’il vous plait ! Pitié ! »

Ensuite, les quatre victimes se retrouvent trainées dans la cuisine, puis battues avec une barre de fer. « Un homme me demandait ou est l’argent ? Mais à chaque fois que je répondais que je ne savais pas, je recevais des coups. Au bout d’un moment, je ne ressentais plus rien des coups. J’ai dit à Jean-Hugues, donne lui l’argent ! C’était pour sauver notr…

Sans permis, sans ceinture et alcoolisé : Le multirécidiviste écope de 6 mois ferme

Posted: 02 Feb 2017 07:28 AM PST
Sans permis, sans ceinture et alcoolisé : Le multirécidiviste écope de 6 mois ferme
« Cet automobiliste de Bras-Panon aura vraiment poussé le bouchon trop loin ! » Un automobiliste au volant d’une 205 a été interpellé le 14 janvier à 12h20 à Bras-Panon. L’homme conduisait sans ceinture, avec un taux d’alcool de 0.77 mg/litre d’air et en défaut de permis de conduire. Les gendarmes de la brigade motorisée n’étaient pas au bout de leur surprise…

Après avoir procédé aux constatations et aux investigations les gendarmes ont fait apparaître le passé judiciaire du mis en cause. Le conducteur a déjà été condamné quatre fois depuis 2009 pour des faits de conduite sous l’emprise de l’alcool et sans permis. Le multirécidiviste a été présenté ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis et s’est vu condamné à 6 mois de prison ferme ainsi qu’à la confiscation de son véhicule.

Haïti – Actualité : Zapping politique…

Posted: 02 Feb 2017 07:26 AM PST
Haïti – Actualité : Zapping politique…
Guy Philippe, inscription au Sénat – Le Sénateur Wilfrid Gélin prête serment – Accord de Paris ratifié – Sénat, J-1 des résultats préliminaires – Danilo Medina à l’investiture – Participation entre 19 et 20% ? – Projet de loi sur l’identification des…

50 entreprises se partagent la moitié du marché local

Posted: 02 Feb 2017 07:01 AM PST
50 entreprises se partagent la moitié du marché local
PAPEETE, le 2 février 2017 – Une publication de l’Autorité de la concurrence sur le poids des plus grosses entreprises dans différents secteurs de notre économie montre où la concentration est la plus importante. Certains secteurs sont clairement en situation d’oligopole, mais l’Autorité considère qu’il n’y a pas toujours matière à intervenir.

Le tout premier Observatoire des concentrations a été publié hier, une photographie de la situation concurrentielle globale, qui a aussi étudié en détail 11 secteurs clés (représentant le quart de notre économie). On y apprend que 0,2% des entreprises polynésiennes réalisaient plus de la moitié de notre production de biens et services en 2014. Plus précisément, les 50 plus grosses entreprises locales ont réalisé un chiffre d’affaires cumulé de 413 milliards de francs. C’est presque cinq fois plus que les 50 entreprises suivantes.

Pourtant, l’Autorité de la concurrence qui a publié cet observatoire n’en conclut pas immédiatement que la Polynésie manque de concurrence. D’abord, certains secteurs sont particulièrement fractionnés :

– dans le petit commerce alimentaire, 285 entreprises se disputent âprement un marché de 19,6 milliards de francs ;

– dans l’hôtellerie, le plus gros groupe ne contrôlait que 21% du marché ;

– dans le commerce de gros à dominante alimentaire, les trois plus grosses entreprises ne s’approprient qu’un tiers des ventes. Bref, il y a des secteurs où la concurrence marche très bien.

Dans d’autres secteurs plus concentrés, la concurrence reste vive mais l’autorité reste vigilante sur les éventuels rapprochements entre gros acteurs :

– Dans la construction de bâtiments hors maisons individuelle, « bien que trois entreprises représentent ensemble la moitié du secteur, de nombreuses autres entreprises y sont présentes. Tout rapprochement entre des opérateurs sur ce secteur ne changerait pas notablement l’état de concentration, à l’exception d’un rapprochement entre les deux plus grosses entreprises qui ferait naître un grand opérateur au milieu d’autres moyens ou petits » ;

– dans le commerce de voitures et de véhicules automobiles légers, l’observatoire note que « toute opération de rapprochement entre l’un des quatre groupes qui ensemble représentent la quasi-totalité du secteur se traduirait par une élévation du HHI a minima à plus de 3000 (NDLR : dénotant une concentration élevée, c’est le niveau atteint par le secteur de l’importation de médicaments), et dans l’hypothèse où elle impliquerait les deux premiers groupes du secteur, à plus de 4000 (NDLR : concentration très élevée, c’est le niveau du secteur des hypermarchés et supermarchés). Quelle que soit l’hypothèse, le secteur serait presque exclusivement entre les mains de 3 entreprises. »

La moitié des secteurs étudiés sont dominés par des oligopoles

Par contre, l’Observatoire fait clairement apparaitre que sur les 11 secteurs étudiés (représentant un quart de notre économie), 6 sont confrontés à des concentrations très élevées. Cinq d’entre eux sont même dans la définition de l’oligopole restreint où les trois plus grosses entreprises du secteur contrôlent plus de 80% du marché. Les secteurs « très concentrés » sont :

– la charcuterie (seulement 3 acteurs)

– le commerce de gros de tabac (2 importateurs)

– le commerce de gros de médicament (3 importateurs)

– les supermarchés et hypermarchés (1 acteur possède 65% du marché)

– l’acconage (3 acteurs)

– les télécommunications (1 acteur possède 78% du marché)

Il faut noter que l’Autorité de la concurrence ne punit pas les entreprises qui ont une grosse part de marché. Certains secteurs, comme les télécommunications, l’acconage ou les hydrocarbures (non étudié dans ce rapport) nécessitent des investissements lourds qui limitent le nombre d’acteurs possibles. L’Autorité est seulement vigilante sur les fusions-acquisitions et réprime les abus de position dominante.

Elle dispose aussi d’outils visant à créer les conditions d’une concurrence saine, où aucune barrière n’empêche un nouvel acteur de se lancer sur un marché. Comme le notait le président de l’Autorité de la concurrence dans une interview pour Tahiti Infos en juin 2016 : « Plus on crée de dynamisme dans l’économie, plus on favorise l’innovation commerciale. La compétition fait baisser les prix ; améliore l’offre de produits. Tout cela génère un accroissement du commerce et donne lieu à de la création d’emplois. Je crois que c’est ce que recherche tout gouvernement aujourd’hui. »

Un document de veille
« L’observatoire des concentrations est un document d’information et de veille. Cette mission originale confiée à l’Autorité polynésienne de la concurrence donne une photographie de la concentration de l’économie polynésienne et, à l’avenir, montrera son évolution. L’observation de la concentration des secteurs économiques peut éclairer la mise en œuvre des autres missions de l’Autorité » explique le document publié mardi sur http://www.autorite-concurrence.pf.

Par contre, ce document se contente de compiler les déclarations de chiffre d’affaires des plus grosses entreprises dans des secteurs très vastes. Il a donc ses limites. Par exemple il ne différencie pas la situation par île ou archipel ; il n’a pas encore réussi à classifier certaines entreprises qui ont des activités très variées ; il n’est pas aussi précis que la notion de « marché » utilisée par l’Autorité dans ses interventions au contentieux contre les abus de position dominante. L’analyse est encore partielle puisque seul 25% du chiffre d’affaires total est étudié par secteur. De plus, il concerne l’année 2014. Depuis, de nombreux rachats d’hôtels (qui ont augmenté la concurrence dans le secteur), la fusion de deux concessionnaires automobiles (qui a diminué la concurrence), ou encore l’ouverture de nouvelles grandes surfaces ont fait évoluer les rapports de force. L’Observatoire de l’année 2015 sera publié en fin d’année et celui de 2016 sera dévoilé l’année prochaine. Les prochaines éditions incluront plus de secteurs de l’économie, des analyses plus fines et les premières évolutions observées.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

JOURNEE MONDIALE DES ZONES HUMIDE : LE PARC NATUREL DE MARTINIQUE SENSIBILISE LES SCOLAIRES

Posted: 02 Feb 2017 07:00 AM PST

Vendredi 3 F&eacute ;vrier 2017. Dans le cadre de Journ&eacute ;e Mondiale des Zones Humides, le Parc Naturel de Martinique (PNM) invite les scolaires &agrave ; participer &agrave ; une balade nautique dans la baie de G&eacute ;nipa.

Chaque ann&eacute ;e le 2 f&eacute ;vrier, la Journ&eacute ;e Mondiale des Zones humides est l&rsquo ;occasion d&rsquo ;&eacute ;voquer la Convention de RAMSAR, trait&eacute ; intergouvernemental qui vise &agrave ; la conservation et &agrave ; l&rsquo ;utilisation rationnelle des zones humides dot&eacute ;es de grandes richesses &eacute ;cologiques.

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s