Newsletter Fides del 07-02-2017 : AFRIQUE/RD CONGO – Communiqué de l’Archevêque de Kisangani relatif à la mort d’Etienne Tshisekedi et à ses conséquences-et varia

Newsletter Fides del 07-02-2017

AFRIQUE/RD CONGO – Communiqué de l’Archevêque de Kisangani relatif à la mort d’Etienne Tshisekedi et à ses conséquences

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD – Des centaines d’évacués en graves difficultés accueillis dans une Paroisse de Wau

AFRIQUE/EGYPTE – Opposition de l’Université d’al-Azhar aux demandes du Chef de l’Etat égyptien visant à limiter le recours au divorce verbal islamique

ASIE/PAKISTAN – Sept nouveaux prêtres pour l’Archidiocèse de Lahore en 2017

ASIE/IRAQ – Visite de l’Evêque syro orthodoxe de Mossoul à l’église Saint Ephrem, libérée de l’occupation des djihadistes

ASIE/INDONESIE – Message de l’Archevêque de Djakarta en vue des élections du 15 février

AMERIQUE/COLOMBIE – Site Internet réalisé par des paysans pour surmonter la pauvreté

AMERIQUE/SALVADOR – Appel de l’Archevêque de San Salvador en faveur d’une loi protégeant le territoire de l’exploitation minière

AMERIQUE/MEXIQUE – Prise de position de l’Evêque d’Irapuato à l’occasion du centenaire de la Constitution

News

AFRIQUE/RD CONGO – Communiqué de l’Archevêque de Kisangani relatif à la mort d’Etienne Tshisekedi et à ses conséquences

Kinshasa (Agence Fides) – « Etienne Tshisekedi incarne une bonne partie de l’histoire politique de notre pays en tant que figure emblématique de l’opposition congolaise » écrivent les Evêques de République démocratique du Congo dans un communiqué parvenu à Fides dédié à la mort à Bruxelles le 1er février du chef de file de l’opposition, âgé de 84 ans.
« Sa disparition laisse un vide politique en ce moment crucial de l’histoire de notre pays » affirme le message portant la signature de S.Exc. Mgr Marcel Utembi Tapa, Archevêque de Kisangani et Président de la Conférence épiscopale nationale du Congo, faisant référence aux négociations portant sur l’application de l’accord de la Saint Sylvestre devant permettre la mise en place d’un gouvernement d’union nationale dont la mission sera de porter le pays aux élections d’ici la fin de cette année (voir Fides 03/01/2017).
« Que la disparition de cette icône de la politique soit pour tous une occasion et un leitmotiv pour porter à terme l’accord politique » affirme Mgr Utembi Tapa, qui est l’un des médiateurs dans le cadre de ces négociations. L’engagement d’Etienne Tshisekedi dans les discussions, juste avant sa mort, doit être considéré comme « un testament politique laissé en héritage à tous les défenseurs de la démocratie » conclut l’Archevêque. (L.M.) (Agence Fides 07/02/2017)
top^

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD – Des centaines d’évacués en graves difficultés accueillis dans une Paroisse de Wau

Juba (Agence Fides) – Des centaines d’évacués ont été accueillis dans l’église de Nazareth de Wai et se trouvent en grande difficulté suite au manque de nourriture et d’espace pour s’abriter. C’est ce qu’a déclaré à Radio Tamazuj, Natalina Andrea Mambo, Directeur de la Commission Justice et Paix du Diocèse de Wau. Les évacués ont été contraints à fuir les affrontements entre agriculteurs et bergers au sein du comté de Jur River. Ils vivent actuellement en plein air dans le complexe de la Paroisse et souffrent à cause d’un grave manque de nourriture et de protection des agents atmosphériques, même s’ils ont reçu l’assistance des organisations humanitaires locales.
Malgré cela, « leur situation est encore la même. Je me suis rendue ce matin (5 février NDR) à l’église Nazareth et j’ai constaté que nombre d’entre eux vivent encore à l’air libre, sans protection » a déclaré le Directeur de la Commission Justice et Paix du Diocèse de Wau.
« Ces jours-ci, à Wau, il fait froid et les évacués reçoivent seulement quelques aides destinées aux enfants. Ils ne disposent pas de bâches de plastique pour pouvoir faire des tentes et même ceux qui se trouvent dans l’église épiscopalienne n’ont rien reçu ».
Wau se situe à 650 Km au nord-ouest de Juba, capitale du Soudan du Sud. La guerre civile qui oppose le Président Salva Kiir à l’ancien Vice-président Riek Machar a accentué les conflits de nature ethnique et tribale ainsi que ceux existant entre agriculteurs et bergers.
Une autre zone du pays des plus touchées par l’insécurité est celle de Yei où l’Evêque, S.Exc. Mgr Erkolano Lodu Tombe, a affirmé que la Paroisse du Sacré-Cœur de Lomin risque de fermer, tout comme six autres Paroisses, si l’insécurité sur zone devait persister. Le Dimanche 5 février, au cours de la Messe célébrée en la Cathédrale du Christ Roi, Mgr Lodu Tombe a invité les fidèles à prier afin que les missionnaires comboniens ne soient pas contraints à abandonner la Paroisse, à laquelle sont annexés une école et un dispensaire, structures qui, si elles étaient abandonnées, risquent d’être mises à sac, ce qui représenterait un grave dommage pour la population locale. (L.M.) (Agence Fides 07/02/2017)
top^

AFRIQUE/EGYPTE – Opposition de l’Université d’al-Azhar aux demandes du Chef de l’Etat égyptien visant à limiter le recours au divorce verbal islamique

Le Caire (Agence Fides) – Le conseil des anciens d’al-Azhar, organisme de direction de la plus importante université sunnite, a rejeté les récentes sollicitations faites par le Président Abdel Fattah al Sisi visant à lutter contre la pratique du divorce verbal islamique permettant aux hommes de rompre le lien matrimonial par le biais d’une simple déclaration orale. Dans une déclaration officielle, rendue publique le 5 février, le conseil des anciens d’al-Azhar a confirmé la validité du divorce verbal, estimant que cette pratique remplit les conditions posées par la loi islamique et qu’elle a été introduite dès l’époque du prophète Mahomet.
En exposant et motivant sa décision, l’organisme d’al-Azhar a appelé les hommes qui répudient leur épouse par le biais d’une simple déclaration orale à communiquer le divorce en question aux autorités compétentes, afin que soient protégés les droits de la femme et des enfants prévus par la loi islamique. Selon le conseil des anciens d’al-Azhar – indiquent des moyens de communication égyptiens – le phénomène préoccupant de la croissance exponentielle du nombre des divorces doit être prévenu au travers de l’éducation des jeunes par l’intermédiaire « des moyens de communication, de l’art, de la culture et de la connaissance en général ».
Le Chef de l’Etat égyptien avait exprimé le 24 janvier dernier (voir Fides 25/01/2017) sa préoccupation et proposé des contre-mesures visant à lutter contre l’expansion du recours à ce type de divorce au cours d’un discours public tenu lors d’une cérémonie des forces de police. Le Président avait fait référence aux données du Bureau national de la statistique selon lesquelles 40% des 900.000 mariages enregistrés chaque année en Egypte débouchent sur un divorce dans les cinq ans. Pour endiguer le phénomène, il avait proposé de considérer un divorce comme légal seulement s’il avait lieu en présence d’un représentant religieux autorisé par le gouvernement à sanctionner tant les mariages que les divorces.
La pratique séculaire du divorce verbal est de facto une prérogative masculine. La proposition de lier les divorces à la présence nécessaire d’un responsable religieux visait à rendre possible un changement d’avis évitant de rendre définitives les conséquences d’une décision souvent prise de manière impulsive. (GV) (Agence Fides 07/02/2017)
top^

ASIE/PAKISTAN – Sept nouveaux prêtres pour l’Archidiocèse de Lahore en 2017

Lahore (Agence Fides) – « Nous aurons en 2017 sept nouvelles ordinations sacerdotales : une bonne nouvelle pour la communauté catholique de Lahore et pour l’ensemble de l’Eglise au Pakistan ». C’est ce qu’indique à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Sebastian Shaw, Archevêque de Lahore. « L’Eglise grandit en nombre. Cette année, nous célébrerons l’ordination de sept nouveaux prêtres, qui ont achevé leurs études de Théologie. L’an dernier, nous avons eu cinq ordinations. Elles sont un signe de bénédiction pour nous. Le Seigneur nous donne de nouvelles vocations et de nouveaux prêtres et accroît la foi de notre communauté » poursuit-il.
Mgr Shaw rappelle que, « durant l’Année de la Miséricorde, au sein de l’Archidiocèse, nous avons ouvert deux nouvelles Paroisses et de nouvelles écoles catholiques, signe de la miséricorde de Dieu envers Son peuple et signe de bénédiction pour nous. Tous les fidèles rendent grâce à Dieu pour ces dons et ont dans le cœur une espérance renouvelée » observe-t-il. L’Archevêque fait mention du grand pèlerinage qui se déroule chaque année dans son Archidiocèse au Sanctuaire marial de Mariamabad, le plus grand du Pakistan. « Le 8 septembre, des milliers de fidèles accomplissent un long voyage, y compris à pieds, pour atteindre le sanctuaire et implorer des grâces de la Vierge Marie. Il s’agit d’une manifestation de foi profonde » note-t-il. « Les pèlerins arrivent de tout le pays, chrétiens ou non chrétiens » rappelle-t-il, appréciant le don de la foi au sein de sa communauté.
D’autre part, indique l’Archevêque, « les défis sont toujours nombreux. Les chrétiens connaissent des difficultés vue la présence au Pendjab de groupes militants islamiques. Notre réponse pour neutraliser la violence consiste à nous engager toujours davantage dans le dialogue interreligieux qui rapproche les croyants de fois différentes. Par le dialogue entre responsables religieux, nous apprenons les uns des autres, nous influençons de manière constructive l’homme de la rue et nous nous engageons ensemble afin de faire du Pakistan un pays meilleur ». (PA) (Agence Fides 07/02/2017)
top^

ASIE/IRAQ – Visite de l’Evêque syro orthodoxe de Mossoul à l’église Saint Ephrem, libérée de l’occupation des djihadistes

Mossoul (Agence Fides) – L’église syro orthodoxe de Mossoul dédiée à Saint Ephrem, un temps utilisée par les djihadistes du prétendu « Etat islamique » en tant que siège du « conseil d’Etat des moudjahiddines » située dans une zone de la vile déjà libérée par l’armée irakienne, a reçu la visite de l’Evêque syro orthodoxe de Mossoul, Nicodemus Daoud Matti Sharaf. Des clichés publiés par le site Internet ankawa.com montrent l’église gravement endommagée mais non détruite après plus de deux ans et demi d’occupation djihadiste et l’offensive militaire de l’armée irakienne pour la libération de Mossoul, appuyée par les opérations aériennes de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis. Les photographies publiées montrent que, sur la façade et les murs de l’édifice de culte chrétien, se trouvent encore les banderoles et les affiches noires du prétendu « Etat islamique ».
Les miliciens du prétendu « Etat islamique » avaient dès juillet 2014 choisi l’église Saint Ephrem comme siège du conseil d’Etat des moudjahiddines ». La croix se trouvant sur la coupole avait été démolie. Le 9 septembre de cette même année, les opérations aériennes lancées contre les positions djihadistes avaient endommagé gravement certains édifices adjacents à l’église Saint Ephrem et à l’église syro-catholique Saint Paul, elle aussi située dans ce qu’il est convenu d’appeler le quartier de la police. Par la suite, en novembre 2014, l’église Saint Ephrem avait été vidée de son ameublement interne et des rumeurs persistantes circulant sur Internet avaient fait penser – sans que cela soit jamais confirmé – que le lieu de culte chrétien aurait été bientôt transformé en mosquée. (GV) (Agence Fides 07/02/2017)
top^

ASIE/INDONESIE – Message de l’Archevêque de Djakarta en vue des élections du 15 février

Djakarta (Agence Fides) – Alors qu’est enregistrée dans le pays une tension et une polarisation croissante en vue de l’élection du gouverneur de Djakarta, prévue pour le 15 février, l’Archevêque de la ville, S.Exc. Mgr Julius Suharyo, a diffusé un message invitant les fidèles à affronter « avec calme et sérénité la situation actuelle, soutenant tous les efforts promus par le gouvernement pour maintenir la paix » et « exerçant le droit de vote en conscience ».
Dans le texte de la lettre parvenu à Fides, l’Archevêque souhaite que « les catholiques privilégient avant tout le sens de la nationalité » et cette « diversité » entendue comme « signification positive pour l’intégrité de la République d’Indonésie qui se base sur l’idéologie du Pancasila » (la charte des cinq principes fondamentaux NDR). Mgr Suharyo invite les fidèles à continuer à prier « afin que Dieu protège toujours notre nation et que les responsables de notre pays aient toujours la sagesse de manière à ce qu’ils puissent construire une société pacifique et prospère ».
Se référant au principe fondamental de l’Etat, à savoir « l’unité dans la diversité », l’Archevêque rappelle aux catholiques qu’ils ne doivent pas faire de l’Eglise « le lieu ou l’instrument d’une forme quelconque de campagne politique », invitant d’autre part les fidèles à prier une neuvaine et à réciter le chapelet afin que le candidat chrétien Basuki Tjahaja Purnama, connu aussi sous le surnom de Ahok, puisse sortir vainqueur du scrutin. Il est pour l’heure inculpé de présumé blasphème mais ceci ne l’empêche pas de continuer à mener sa campagne et de participer aux élections.
Ces jours derniers, dans le cadre de l’un des événements de la campagne électorale, le candidat a déclaré : « Nous croyons que Djakarta a besoin d’un responsable (gouverneur NDT) honnête. Si le responsable est honnête alors les fonctionnaires auront la même attitude. Par ailleurs, le responsable devrait être transparent et compétent ».
Maxi Paat, laïc catholique travaillant au Secrétariat de la Commission épiscopale pour les Affaires œcuméniques et interreligieuses, indique à Fides : « Les catholiques se mêlent aux autres électeurs. Je voterai pour Ahok non pas à cause de ses origines religieuses ou ethniques mais parce qu’il a fourni une excellente preuve de son travail dans le domaine du développement de Djakarta ». Félix Lengkong, Psychologue de l’Université catholique Atma Jaya de Djakarta, remarque que « Ahok est soutenu également par de nombreux musulmans, du moment que nombreux sont ceux qui croient en son honnêteté et dans sa correction ».
Aujourd’hui, 7 février, le candidat chrétien Basuki Tjahaja Purnama a été présent à la IX° audience du procès dans le cadre duquel il est inculpé de blasphème. La plainte déposée contre lui par le groupe radical Islamic Defenders Front remonte au 6 octobre dernier et a pour base son discours du 27 septembre dans lequel le candidat avait cité la sourate al maidah du coran. Après des semaines d’enquête, la police a renvoyé en jugement l’homme politique chrétien pour présumé blasphème. (PA-PP) (Agence Fides 07/02/2017)
top^

AMERIQUE/COLOMBIE – Site Internet réalisé par des paysans pour surmonter la pauvreté

Toca (Agence Fides) – Une famille de Toca, au sein de la municipalité de Boyacá, dans le centre de la Colombie, aux prises avec des pertes annuelles dans la culture de l’oignon, a exploité ses modestes connaissances informatiques pour créer une application dans le style du célèbre site de vente en ligne eBay pour vendre son produit sans intermédiaires. Il s’agit de Campoagro, application récompensée en tant qu’initiative de paix et aujourd’hui utilisée par des milliers de paysans. Toca est une terre aux sols fertiles, ce qui fait qu’une grande partie de ses habitants se dédie à l’agriculture. Toutefois, des années en arrière, ces activités ont commencé à devenir moins rentables pour les producteurs qui, bien que travaillant pendant des mois en vue de la récolte, en fin de compte voyaient leur revenu presque entièrement s’évanouir au profit des intermédiaires.
Campoagro a commencé à prendre pied voici trois ans, en parallèle avec une grève nationale des agriculteurs, lorsque des représentants du Ministère des Technologies de l’Information et des Communications présentèrent le programme Apps.co à l’intérieur des écoles dans le but de créer des activités par l’intermédiaire de l’instrumentation numérique.
Deux étudiants de Toca décidèrent alors de présenter un projet de site Internet qui aurait offert aux agriculteurs la possibilité de contacter les clients, tels que supermarchés, marchés locaux, producteurs de pomme frites ou restaurants de manière à vendre directement oignons, pommes de terre, laitue, pois, mais, mangue ou fromage. Même si Campoagro dispose de plus de 4.000 producteurs enregistrés, ceux-ci doivent faire face à un accès limité à Internet dans les zones rurales et au défi de faire connaître les nouvelles technologies aux ouvriers agricoles. Campoagro « a voulu démontrer que la technologie favorise tout un chacun et qu’avec la méthodologie adéquate, le niveau de scolarisation ne représente pas une limite » a déclaré le Ministère des Technologies de l’Information et des Communications dans un communiqué de presse parvenu à Fides. (AP) (Agence Fides 07/02/2017)
top^

AMERIQUE/SALVADOR – Appel de l’Archevêque de San Salvador en faveur d’une loi protégeant le territoire de l’exploitation minière

San Salvador (Agence Fides) – Les Evêques salvadoriens ont demandé hier, 6 février, à l’Assemblée législative d’adopter une loi visant à interdire l’extraction des métaux dans le pays, qui continue à être pris pour cible par des compagnies minières transnationales.
Au cours d’une conférence de presse, l’Archevêque de San Salvador, S.Exc. Mgr José Luis Escobar Alas, a sollicité le dépôt d’une nouvelle proposition de loi, soutenu par Caritas Salvador et par l’Université centroaméricaine Jose Simeon Canas (UCA). « La loi minière dont nous disposons est extrêmement obsolète et nous met en grave danger, faisant devenir la nation vulnérable » a déclaré l’Evêque selon les informations parvenues à Fides.
La note rappelle qu’après une longue dispute, le Salvador a remporté en octobre dernier la cause qui l’opposait à la société Oceana Gold – ayant succédé à la Pacific Rin – qui avait cité en jugement l’Etat salvadorien pour avoir refuser les permis d’extraction, réclamant un dédommagement de 250 millions d’USD pour la perte de profits potentiels.
Sur ce thème, l’Eglise locale a toujours soutenu la défense du territoire face à l’exploitation des mines de métaux précieux. « Une activité semblable est inacceptable parce qu’elle provoque un dommage irréversible aux personnes et à l’écosystème » écrivaient déjà les Evêques en 2008 (voir Fides 25/01/2008).
Selon les Nations unies, le Salvador a le plus fort taux de détérioration environnementale de la région après Haïti, avec seulement 3% de la forêt naturelle vierge et des terrains endommagés par des pratiques agricoles inappropriées. Un sondage de l’UCA remontant à 2015 a démontré que 79,5% des personnes interrogées dans les communes les plus menacées par l’extraction des métaux considère le Salvador non adapté pour ce secteur. En outre, 77% des personnes interrogées exigent du gouvernement qu’il prenne des mesures immédiates pour l’interdire. (CE) (Agence Fides 07/02/2017)
top^

AMERIQUE/MEXIQUE – Prise de position de l’Evêque d’Irapuato à l’occasion du centenaire de la Constitution

Irapuato (Agence Fides) – « La Constitution politique du Mexique devrait être plus claire et représenter les mexicains parce que, après plus de 690 réformes subies depuis son entrée en vigueur, elle ne répond pas à cette mission » a déclaré l’Evêque d’Irapuato, S.Exc. Mgr José de Jesús Martínez Zepeda.
Alors que la nation célébrait par des actes publics le Centenaire de la Constitution, le 5 février, ainsi que l’indique la note parvenue à Fides, l’Evêque a exprimé son opinion après la Messe dominicale, précisant que les révisions (constitutionnelles NDT) doivent être faites avec la rigueur de la conscience et non pas seulement pour « déformer » la Charte constitutionnelle. Il a remarqué que la propagande relative à la défense des droits faite au cours des ans sonne faux, parce qu’elle n’a jamais été ouverte à tous les citoyens mexicains. En outre la Cour suprême s’est concentrée sur des tâches qui ne sont pas de sa compétence. (CE) (Agence Fides 07/02/2017)
top^

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s