Pas de diversité sans unité, post-vérité, post-beauté, M.Bock-Côté, C.Taylor-La Lettre de L’Agora

 

 

 

 

 

 

Pas de diversité sans unité, post-vérité, post-beauté, M.Bock-Côté, C.Taylor, 16 fév. 2017

 

 

 La Lettre de L’Agora, Vol.9 no 5, 16 février 2017

Vol.9 No.5 , Pas diversité sans unité, post-vérité, post-beauté, M.Bock-Côté, C.Taylor

Notre introduction étant longue, nous l’avons divisée en quatre parties réparties sur toute la Lettre :

La tuerie de Québec et ses suites

Poste-vérité dans les sciences et les mathématiques


Santé et médicaments

Beauté et post-beauté

Campagne 2016- 2017.

Le 16 février, nous n’en sommes qu’à 33% de notre objectif. Un pari: lisez tous nos articles et votre don ne sera pas une obligation, mais un plaisir. Le coût par article vendu en ligne séparément dépasserait le plus souvent 10 $. On en compte 24 dans cette seule lettre. N’oubliez pas que votre don nous permet d’offrir des modestes honoraires à un chercheur qui mériterait bien davantage. Tous les autres collaborateurs sont bénévoles.

 Dons, par Internet ou par la poste

 

 Abonnement

 Vous avez reçu cette lettre d’un ami ?  Cliquez ici pour vous y abonner et pour trouver les archives de la lettre

 La tuerie de Québec et ses suites

Nous avons commenté la tuerie de Québec et le débat qui s’ensuivit en revisitant nos travaux sur les Arabes, sur le choc des civilisations, sur Charles Taylor, sur le don d’asile, sur la terreur souterraine. Le mot diversité employé seul, érigé en absolu par Justin Trudeau, nous a obligé à rappeler qu’il n’y a pas de diversité sans unité. Séparer ces deux choses c’est manipuler les faits, c’est entrer dans l’ère de la post-vérité, sujet principal de notre Lettre.  Simon Langlois mettrait plutôt en cause «la société liquide ». D’abord les mots corrects : voici, par Stéphane Stapinsky, l’abécédaire de la post-vérité et de la censure souterraine.

La tuerie de Québec et ses suites

La tuerie de Québec est un grand malheur auquel on ne devrait réagir qu’avec grandeur dans l’expression des sentiments et des pensées. Ce qui ne s’improvise pas. Nous puiserons donc dans nos travaux passés, sur les Arabes (Jean-Philippe Trottier) et sur le Choc des civilisations, (Marc Chevrier) pour nous rapprocher de cette grandeur.


Charles Taylor est-il toujours un homme des crêtes 
? par Jacques Dufresne

« Sur la question de l’individualisme comme sur toutes les autres questions vives, le nationalisme, la communauté, etc., la position de Taylor sera celle du juste milieu, lequel peut être la formule de la médiocrité, si l’on s’y laisse tomber nonchalamment, plutôt que de s’efforcer de s’élever avec passion jusqu’à la crête d’où l’on domine les deux excès opposés. »


Pas de diversité sans unité
, par Jacques Dufresne

Croître c’est se différencier. La diversité c’est la vie. Ce qui est vrai à cette nuance près, qui est plus qu’une nuance : non seulement la diversité est-elle toujours associée à l’unité, mais encore elle en est le fruit : tout sort d’un même œuf initial, d’un même principe génétique d’unité qui opère la différenciation des cellules tout en maintenant l’unité dans l’ensemble.[…]Première leçon à tirer de l’exemple des organismes vivants : on ne devrait jamais employer le mot diversité seul, comme si la chose était un absolu


Mathieu Bock-Côté, plus universel que nos mondialistes
, par Jacques Dufresne

On aura compris pourquoi je mets l’accent sur l’appartenance de Mathieu Bock-Côté à la grande tradition libérale dans un livre dont plusieurs chapitres ont d’abord retenu mon attention, en particulier celui qui est consacré au livre de Chantal Delsol sur le populisme. Je voulais montrer que Mathieu Bock-Côté possède tous les anticorps aptes à le protéger contre les dangers auxquels l’expose ce souci de l’enracinement à quoi on le reconnaît d’abord aujourd’hui.


Le temps d’une tarte
, par Alexandre Poulin

Mathieu Bock-Côté ne serait pas le moins du monde effaré que je le qualifie de défenseur de l’arbre. Car c’est bien à l’arbre que l’on s’en prend lorsque l’on s’en prend à ses idées. Depuis près de dix ans, l’entarté s’est illustré d’abord en tant qu’intellectuel associé au mouvement national ; depuis quelques années, il s’illustre en tant que penseur d’un Occident déliquescent qui jette le passé aux oubliettes.


Le reniement du don d’asile
, par Pierre-Jean Dessertine

La très âpre polémique provoquée par les comparutions en tribunaux correctionnels de citoyens qui ont donné asile à des exilés errant dans le plus grand dénuement ne révèle-t-elle pas un conflit de valeurs aigu dans la société ?


La terreur souterraine ou la nouvelle censure au Québec
, par Jacques Dufresne

Cet article a d’abord paru, avec un certain écho, dans le Devoir du 25 janvier 2017. On trouvera en annexe vidéo le résultat d’une enquête sur la liberté d’expression pratiquée au début de février 2017 à l’Université du Québec à Montréal.


La société devenue liquide,
par Simon Langlois

Le sociologue d’origine polonaise Zygmunt Bauman vient de mourir. Il a eu une sorte de trait de génie en soutenant que les sociétés avancées étaient devenues «liquides».

Les mots de l’actualité : tolérance,Stéphane Stapinsky

A chaque livraison de la Lettre, l’analyse d’un mot à la mode de ses ramifications dans l’actualité. Pour inaugurer cette chronique, un des termes fétiches de notre époque : la tolérance

Post-vérité dans le sciences et les mathématiques

Il faut repenser les mathématiques et leur enseignement, nous dit Chantal Missoud dans un texte fondateur. La démesure, la perte du sens de la limite est la forme la plus générale de la résistance aux faits. L’article d’Andrée Mathieu, sur Jay Forrester, l’un des penseurs de la limite dans la modernité nous le rappelle.

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s