Le Salon Beige: 21 nouveaux articles:Le Liban sera un point d’équilibre vital pour l’apaisement des tensions au Moyen-Orient-peu de chances,hélas,et Aoun risque fort d’être assassiné pour venger le père d’Harriri comme naguère Bechir Gemayel–et varia

 

 

 

Le Salon Beige: 21 nouveaux articles

 

Le Salon Beige: 21 nouveaux articles

Link to Le Salon Beige

« J’ai peur, vraiment très peur, que les dirigeants du Vatican se laissent abuser par la Chine »

Posted:

Le National Catholic Register a interrogé le cardinal Joseph Zen, 85 ans, évêque émérite de Hong Kong. Extrait :

Unknown« Ce que j’ai dit exactement c’est que si le pape signait un mauvais accord « en toute connaissance de cause » avec les communistes, cela constituerait une trahison de Jésus, et une trahison du peuple bon et fidèle de l’Eglise catholique en Chine ». « Je ne suis pas contre le dialogue, mais je redoute qu’il mène à de mauvaises conclusions. Il faudrait de la bonne volonté de part et d’autre, or je ne vois aucune bonne volonté du côté des communistes ». « Les communistes ne sont pas prêts à céder sur quoi que ce soit ; ils n’ont besoin de rien et ils maintiennent, comme ils le font pour toutes les religions, un contrôle total sur l’Association chinoise patriotique catholique ».

Pour le cardinal Zen, un accord entraînant le lâchage par Rome de l’Eglise des catacombes « trahirait » ses fidèles, eux « qui ont résisté à tant de pressions ».

« J’ai peur, vraiment très peur, que les dirigeants du Vatican se laissent abuser par la Chine ».

Les dernières informations en provenance des négociations indiquent que le Vatican pourrait se satisfaire d’un simple accord autour de la nomination des évêques, dont les candidatures seraient présentées au gouvernement par la conférence des évêques (de l’Association officielle).

« C’est une escroquerie ! » « il n’existe aucune véritable conférence des évêques, ce n’est qu’une chimère ». « Le pouvoir domine l’Eglise officielle à travers l’Association, on ne peut pas parler de deux corps distincts ; il s’agit bien d’une seule organisation, sous contrôle (…) On peut parfaitement voir sur des photos que les assemblées de l’Association sont présidées par un cadre du gouvernement. »

« Dans ce pays où le Vatican ne peut pas procéder normalement aux nominations par l’intermédiaire du nonce apostolique, ce serait les évêques nationaux qui suggéreraient les noms des candidats – j’accepterais éventuellement qu’on accorde un droit de veto au gouvernement – ce qui reviendrait à se soumettre au choix des évêques en place. Or ce type de solution reste bel et bien une tromperie, l’Association n’étant en rien une conférence épiscopale : c’est la marionnette du gouvernement. »

Le Liban sera un point d’équilibre vital pour l’apaisement des tensions au Moyen-Orient

Posted:

Intéressante analyse de Thibaut de La Tocnaye, Vice-Président de Chrétienté-Solidarité, ancien volontaire français parti combattre au Liban au début des années 1980, Membre du Bureau politique du FN, sur le voyage de Marine Le Pen au Liban :

C5GhXN2WAAEEmT2« […] Les enjeux de ce voyage sont beaucoup plus importants. […] Or, l’ex-général Aoun a justement lutté inlassablement, pendant quarante ans, pour la défense d’un Liban indépendant et souverain face aux multiples tentatives d’hégémonie extérieure. De plus, son élection quasi miraculeuse — après pratiquement deux ans de vacance du pouvoir présidentiel — consacre magistralement la formule libanaise de cohabitation islamo-chrétienne et de partage du pouvoir qui exclut et rejette par définition tout islamisme.

Cette rencontre est la préfiguration de ce qui devrait à nouveau exister entre la France et le Liban, et plus encore entre l’Occident et l’Orient pour rejeter efficacement tout terrorisme révolutionnaire islamique.

La deuxième grande thématique du voyage de Marine Le Pen au pays des Cèdres, c’est évidemment le problème des migrants. Là encore, la convergence de la France et du Liban par rapport au problème des réfugiés est claire : « leur retour obligatoire et dans la dignité dans leur pays d’origine » (pour reprendre les propos du patriarche maronite du Liban Bechara Al-Raï) est la seule possibilité envisageable. Nul doute que le nouveau président libanais va prendre à bras-le-corps le dossier explosif des 1,2 à 1,4 million de réfugiés syriens au Liban en anticipant et préparant leur retour en Syrie. Ce sera un des points capitaux de la négociation avec le nouveau pouvoir en Syrie — le régime de Bachar el-Assad ou un autre —, une fois la majorité des villes syriennes libérées de la présence des différentes milices islamistes.

Loin des discours ambiants et délétères d’un certain Occident, cette fermeté libanaise et ce patriotisme inflexible du général Aoun — ainsi que de son allié Samir Geagea, chef des FL (Forces libanaises) — sont évidemment un exemple de taille pour celle qui souhaite incarner, non seulement pour la France mais aussi pour l’Europe, le grand retour des États-nations. Le renforcement de l’armée libanaise par le développement de la coopération avec l’armée française est un des volets-clés du partenariat que compte mettre en place Marine Le Pen, une fois élue Présidente.

Plus généralement, dans l’esprit de Marine Le Pen, le Liban sera un point d’équilibre vital pour l’apaisement des tensions au Moyen-Orient. Le consensus rare existant entre toutes les communautés libanaises face à la menace islamiste doit être le point de départ de la reconstruction de la paix au Moyen-Orient. […]

C’est arrivé un 21 février…

Posted:

« A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines. » Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

  • le 21 février 1322 : Charles IV le Bel, est sacré Roi de France à Reims et devient également roi de Navarre.

Troisième et dernier fils de Philippe IV le bel à régner sur la France. Il ne répare pas les erreurs de son père et la lignée des Capétiens directs s’éteint. Selon le Testament de Saint REMI, le trône passe à un autre. Voir la chronique du 13 janvier.

Charles IV est sacré à Reims le 21 février 1322 par l’archevêque Robert de Courtenay. En tant qu’héritier de sa mère Jeanne de Navarre, il ajoute au titre de Roi de France celui de Roi de Navarre. Voir la chronique du 1er février, jour de sa mort en 1328.

Voir aussi la chronique du 18 juin.

  • le 21 février 1513 : décès du pape Jules II.

Jules II par Raphaël

Giuliano della Rovere, né le 5 décembre 1443, est élu pape de 1503 à 1513 sous le nom de Jules II. Il veut faire de l’État pontifical une grande puissance, ce qui lui vaut le surnom de Jules César II par ses admirateurs. Il rétablit son autorité sur les États de l’Église, oblige César Borgia à restituer ses forteresses, à se réfugier en France. Sous son pontificat, est convoqué le Ve concile du Latran, créée la Garde suisse en 1505, posée la première pierre de l’actuelle basilique Saint-Pierre de Rome, que commence Bramante. Le pape fait de Raphaël son peintre favori, mais apprécie également Michel-Ange, qui peint les grandes fresques de la Sixtine. (cf. la chronique du 18 avril)

  • le 21 février 1574 : Henri Ier de Pologne, futur Henri III de France, monte sur le trône de Pologne.
  • le 21 février 1578 : Louis II de Guise, archevêque-Duc de Reims depuis 1574, est créé cardinal par le Pape Grégoire XIII.
  • le 21 février 1604 : arrêt du Parlement de Paris concernant des impôts.

Le Parlement de Paris rend un arrêt au profit des habitants des villes basses et faubourgs de Bar et bourg de Longueville faisant appel d’une décision du duc de Lorraine au sujet de l’imposition de certaines taxes, qui avaient été décidées par une assemblée du clergé et de la noblesse à laquelle le tiers-état n’avait pas été convoqué.

  • le 21 février 1622 : Clérac est repris par les protestants.

Littré parle de Nérac dans son dictionnaire…

  • le 21 février 1660 : Louis XIV grimpe le Mont Verdaille jusqu’au sanctuaire de Notre Dame de Grâces à Cotignac.

A l’âge de 22 ans, en présence de sa mère Anne d’Autriche le Roi se rend sur le lieu de l’apparition de NOTRE-DAME DE GRACES ; vocable d’une des trois neuvaines faites à la demande du Ciel pour sa venue au monde.

Cotignac, est aussi le seul lieu au monde, où St Joseph et la Ste Vierge ont apparu à des dates différentes : apparition de Notre-Dame et l’Enfant Jésus dans ses bras, qu’entourent Saint Bernard de Clairvaux, Sainte Catherine martyre, et l’Archange Saint Michel, le 10 aout 1519 à Jean de la Baume, bucheron provençal à qui elle dit :

« Je suis la Vierge Marie. Allez dire au clergé et aux Consuls de Cotignac de me bâtir ici même une église, sous le vocable de NOTRE-DAME DE GRACES: et qu’on y vienne en procession pour recevoir les dons que je veux y répandre ».

Et le 7 juin 1660, à Cotignac, sur le mont Besillon, un jeune berger assoiffé de 22 ans, Gaspard Ricard qui voit apparaître devant lui un homme d’imposante stature qui lui indique un rocher en disant :

« Je suis Joseph; enlève-le et tu boiras ».

  • le 21 février 1717 : Jacques III, fils de Jacques II et prétendant au trône d’Angleterre, vient chercher refuge en France.
  • le 21février 1730 : décès de Benoît XIII, 245ème pape.

Pietro Francesco Orsini nait le 2 février 1649, et devient pape le 29 mai 1724, sous le nom de Benoît XIII, alors qu’il est évêque de Césène.

Pieux simple et humble, il lutte pour les bonnes mœurs du clergé, les pouvoirs du Saint-Siège et contre le jansénisme.

  • le 21 février 1793 : la Convention supprime la dignité de Maréchal de France.

Nivellement par le bas, même dans l’armée.

  • le 21 février 1795 : la liberté des cultes est restaurée en France.

Première conséquence du Traité de La Jaunay. Nous devons notre liberté religieuse, au sang et au sacrifice de nos ancêtres de l’ouest de la France, entre autres.

  • le 21 février 1858 : sixième apparition de Notre Dame à Lourdes.

Notre Dame se manifeste à Bernadette le matin de bonne heure. Une centaine de personnes l’accompagnent. Elle est ensuite interrogée par le commissaire de police Jacomet.

  • le 21 février 1916 : début de la bataille de Verdun.

Les Allemands pilonnent les positions françaises avec 1225 pièces d’artillerie. Le lundi 21 février 1916 vers 7 heures, un obus explose dans la cour du palais épiscopal de Verdun. C’est le début d’une bataille inhumaine, l’opération, baptisée Gericht (tribunal) par les Allemands, va durer dix mois. A 7h30 du matin, les fantassins allemands, commandés par le chef d’état-major Erich von Falkenhayn, se lancent à l’assaut des forts et des tranchées de Verdun. Les trois divisions françaises présentes sont pilonnées par l’artillerie allemande pendant neuf heures et sur près de quinze kilomètres. La puissance de feu est telle que la colline appelée « Côte 304 » perd sept mètres de hauteur. Les premières positions de la rive Sud de la Meuse sont prises par les troupes allemandes. Des déserteurs allemands ont parlé de 100 heures de bombardement. Le 3ème bureau français (conduite des opérations) se moquera éperdument des renseignements recueillis par le 2ème bureau.

Toutefois la veille, le dimanche 20, le général de Castelnau alerté par Jacquand, son ancien subordonné, suivant sa propre logique, prenant au sérieux les renseignements reçus, et à contre-courant de tous, fait prélever dans les Vosges le 20e CA pour le faire diriger sur Bar-le-Duc et promet l’arrivée du 1er en provenance de Vitry.

Adjoint de Joffre au GQG, il arrive en urgence à Verdun où l’état-major est en pleine débandade. C’est lui, et non Pétain arrivé plus tard, qui donne au nom du commandant en chef, les premiers ordres pour organiser la résistance à Verdun en février 1916. La riposte française est ensuite dirigée par le général Philippe Pétain. La bataille de Verdun prend fin 10 mois plus tard, le 15 décembre 1916. Le bilan est un des plus lourds de la Première Guerre mondiale : 700 000 morts.

  • le 21 février 1946 : la durée du travail est ramenée à 40 heures hebdomadaires, en France.
  • le 21 février 1946, encore     : De Gaulle écrit une lettre à son fils.

Il tire la morale de la crise qui l’a poussé à démissionner de la présidence :

« Il faut choisir, et l’on ne peut être à la fois l’homme des grandes tempêtes et celui des basses combinaisons ».

  • le 21 février 1966 : la France annonce qu’elle quitte le commandement intégré de l’OTAN.

 

  • le 21 février 1995 : Jeanne Calment fête ses 120 ans et devient la doyenne du monde.
  • le 21 février 1998 : Simone Veil est nommée membre du Conseil constitutionnel par le président du Sénat René Monory.

« Penser que l’électorat catholique est ferré au profit de M. Fillon est une erreur »

Posted:

Xavier Lemoine, maire de Montfermeil, dont l’investiture pourrait être remise en cause au nom d’accords passés avec l’UDI, réagit au micro de Charlotte d’Ornellas :

Pour Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien démocrate, céder à l’UDI serait, pour François Fillon, le gage d’une grande fragilité d’une éventuelle future majorité parlementaire :

Chronique des émeutes anti-policières

Posted:

Voitures-brulees-gueret_3089040Quelques vagues globalement calmes, comme dirait Bruno Le Roux, traversent la France :

  • Montigny-en-Gohelle (62) : 7 voitures incendiées la nuit dernière
  • Montpellier : un rassemblement de soutien à Théo dégénère devant plusieurs lycées
  • Alfortville (94) : trois policiers attaqués, l’un d’eux a tiré en l’air à trois reprises pour dissuader les agresseurs
  • Colmar (68) : des voitures de police caillassées, un des auteurs a 11 ans
  • Emerainville (77) : la police tombe dans un guet-apens et se fait caillasser
  • Même la si calme Creuse commence à connaître des nuits sans sommeil

Emmanuel Macron : « Homme politique né d’une PMA entre le grand capital et les Minotaures de la repentance »

Posted:

Tandis que l’association de Pieds Noirs du Cercle Algérianiste va porter plainte contre Emmanuel Macron pour “atteinte à la mémoire et à l’honneur des Français d’Algérie”, Bernard Lugan publie une lettre ouverte à l' »Homme politique né d’une PMA entre le grand capital et les Minotaures de la repentance » :

C5HtIANWIAIK0T9« Lancé sur le marché politique tel un nouveau smartphone, vous êtes, Monsieur Macron, un ignorant butor dont les propos concernant la colonisation sont doublement inadmissibles.

1-En premier lieu parce qu’ils furent tenus à Alger, devant ces rentiers de l’indépendance qui, pour tenter de cacher leurs échecs, leurs rapines et la mise en coupe réglée de leur pays, mettent sans cesse la France en accusation. Certains qui, parmi votre auditoire, applaudirent à vos propos d’homme soumis (cf. Houellebecq), et devant lesquels vous vous comportâtes effectivement en dhimmi, sont en effet ceux qui, le 1er novembre 2016, publièrent un communiqué exigeant que la France :

« (…) présente des excuses officielles au peuple algérien pour les crimes commis durant les 132 ans de colonisation et pour les crimes coloniaux perpétrés à l’encontre du peuple algérien afin de rappeler les affres de la répression, de la torture, de l’exil, de l’extermination et de l’aliénation identitaire car l’histoire du colonialisme restera marquée par ses crimes de sang et ses pratiques inhumaines ».

Candidat à la présidence de la République française, vous avez donc donné votre caution à de telles exigences autant outrancières qu’insultantes. Ce faisant, vous vous êtes fait le complice des pressions et chantages que l’Algérie exerce à l’encontre de la France afin d’obtenir d’elle une augmentation du nombre des visas ou tel ou tel avantage diplomatique ou financier. En d’autres temps, vous auriez donc pu être poursuivi pour « Atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation ».

2-Ensuite parce que vos propos constituent non seulement un recul de l’état des connaissances, mais également le viol de ce consensus historique auquel étaient arrivés les historiens des deux rives de la Méditerranée. Or, par ignorance ou par misérable calcul électoraliste, vous les avez piétinés. Au nom de quelle légitimité scientifique avez-vous d’ailleurs pu oser les tenir ? Avez-vous seulement entendu parler des travaux de Jacques Marseille, de ceux de Daniel Lefeuvre ou encore des miens ?

Oser parler de « crime contre l’humanité », maladroitement rectifié en « crime contre l’humain », au sujet de la colonisation revient en réalité à classer cette dernière au niveau des génocides du XXe siècle, ce qui est proprement scandaleux. Sur ce terrain, vous voilà donc encore plus en pointe que Christiane Taubira, ce qui n’est pas peu dire… Pierre Vidal-Naquet, pourtant militant de la décolonisation et « porteur de valises » assumé du FLN écrivait à ce sujet :

« Assimiler peu ou prou le système colonial à une anticipation du IIIe Reich est une entreprise idéologique frauduleuse, guère moins frelatée que l’identification, à Sétif, (…) de la répression coloniale aux fours crématoires d’Auschwitz et au nazisme (…). Ou alors, si les massacres coloniaux annoncent le nazisme, on ne voit pas pourquoi la répression sanglante de la révolte de Spartacus, ou encore la Saint-Barthélemy, ne l’auraient pas tout autant annoncé… En histoire, il est dangereux de tout mélanger. Un sottisier peut-il tenir lieu d’œuvre de réflexion ? (…) L’air du temps de la dénonciation médiatique (…), le contexte social, économique et politique actuel est encore fécond qui continuera à générer de telles tonitruances idéologiques à vocation surtout médiatique ». J’ajoute électoralistes.

Vous devriez pourtant savoir, Monsieur le candidat à la présidence de la République, qu’en créant l’Algérie, la France donna un nom à une ancienne colonie ottomane, traça ses frontières, unifia ses populations, y créa une administration et toutes ses infrastructures.

Ce faisant, y aurait-elle commis un « crime contre l’humanité » ou « contre l’humain » ? Les chiffres de l’accroissement de la population ne semblent pas l’indiquer puisqu’en 1830, la population musulmane de l’Algérie n’excédait pas 1 million d’habitants alors qu’en 1962 elle avait bondi à 12 millions. […] »

Education à la perversité à l’école

Posted:

Capture d’écran 2017-02-20 à 18.10.08La Manif Pour Tous a créé un site rassemblant

  • les directives officielles sur l’éducation sexuelle à l’école
  • les différents supports de lecture
  • les interventions extérieurs (Planning familial, INPES…)
  • les travaux pratiques illustrés…

A vomir.

Pour réagir face à cette atteinte à la pureté des enfants, signez l’appel aux candidats.

Aucune leçon n’a été tirée des émeutes de 2005

Posted:

Selon Mylène Troszczynski, député FN au Parlement européen :

« « Manif pour Theo à Paris (Barbès) : vitrines brisées, voitures en feu. » Saint-Ouen-l’Aumône (95) : « Armés et cagoulés, les manifestants attaquent la police. ». Les Ulis (91) : « Le commissariat attaqué. » Dans le 93, « La manifestation vire à l’émeute à Bobigny et dans 21 communes proches. »

« Les banlieues en ébullition avant la présidentielle », conclut Le Figaro. Sebastian Roché, directeur de recherche au CNRS : « Tous les éléments sont là pour que le mouvement se diffuse. » Selon une étude menée en 2012 sur 25.000 jeunes, 65 % de ceux issus de minorités se déclaraient hostiles à la police.

Le président de la République se précipite au chevet de Theo alors qu’il ne s’était pas déplacé pour les policiers brûlés vifs dans leur voiture, et le show-biz condamne « les violences policières » dans une tribune de Libération.

Le syndicat France Police dénonce : « La présence même de François Hollande au “chevet” de “Theo” lui a de facto accordé le statut de victime de violences policières illégitimes. Le président de la République a ainsi condamné de fait les policiers dans cette affaire avant même qu’une décision de justice ne soit rendue. »

12.400 policiers blessés en opération en 2015. Pour faire respecter l’ordre.

Le show-biz et les dignitaires socialistes ne se sont pas émus. C’est le retour de « la haine anti-flic », comme écrit l’avocat Gilles-William Goldnadel : « À supposer même que le policier mis en cause pour viol soit coupable, rien ne justifie le procès général diligenté contre la police française. » Or, la police des polices et le parquet ne considèrent pas que le fait de viol est constitué. […]

Benoît Hamon : « À moi les enfants de la Veuve ! »

Posted:

Extraits d’un communiqué de Bernard Antony :

E« Ce dernier samedi, le camarade Mélenchon, après un entretien téléphonique avec Benoît Hamon venait de déclarer qu’il n’était pas d’humeur à s’accrocher au corbillard du parti socialiste.

Le camarade-frère Hamon réagit alors à cette sarcastique offense en proclamant qu’il était l’architecte et le maçon de la reconstruction de la gauche.

Il n’est pas besoin d’être un grand expert en maçonnologie ni en décodage du langage des « frères » pour comprendre ce que cela signifiait. « Architecte », « maçon », avec ces deux mots à la suite, il faudrait vraiment ne rien savoir du langage de la connivence maçonnique pour ne pas saisir !

Il s’agissait évidemment pour Hamon de signifier sa ferveur dans l’idéal maçonnique et d’en appeler à la mobilisation autour de lui des « frères » politiquement de gauche. […]

Pour revenir à Hamon l’architecte et maçon de la gauche, nul doute qu’il ait besoin du soutien du plus grand nombre possible de « frangins » (c’est ainsi que les « frères » s’appellent dans le jargon maçonnique). Et certes, les frangins sont nombreux au parti socialiste et n’ont pas manqué dans les gouvernements de Hollande (Valls, Peilhon, Taubira, Le Drian, Cazeneuve, etc, etc…).

Mais en politique, comme dans les médias et les affaires, la maçonnerie peut dire « je suis partout ». Une de ses devises n’est-elle pas : « Ne pas nous voir mais nous sentir partout ». Aussi, même à gauche, tous ne sont pas aujourd’hui chez Hamon.

Peut-être ne sont-ils toujours pas, selon l’ancienne hostilité réciproque (22° condition de Moscou), en grand nombre au parti communiste ?

Peut-être Mélenchon n’en est-il pas ? Il n’a pas selon nous un tempérament à supporter les fastidieuses réunions de loges ou d’ateliers où il faut longuement écouter « plancher » de débiles frangins. C’était d’ailleurs le cas de Jaurès ; ce dernier n’évoqua-t-ils pas à propos du philosophe allemand Lessing, qui lui était cher, que celui-ci « ne tarda pas à être rebuté par la puérilité et la stérilité des recherches de magies, des jeux de microcosmes et des spéculations sur l’embrasement universel auxquels se livraient les loges envahies d’illuminisme et d’occultisme » ?

Nous ne savons pas si c’était en pareils lieux que le banquier Macron aurait puisé à notre époque de quoi professer ses monstrueuses allégations historiques contre l’œuvre colonisatrice de la France. Toujours est-il que néanmoins nombre de frangins tels Gérard Collomb, le maire de Lyon, du Grand-Orient, l’ont rallié.

[…] Mais le frère Hamon, « architecte et maçon », ne ralliera pas non plus à son tablier blanc les frangins qui, comme au meilleur temps de la chiraquie maçonnoïde sous la houlette des grands maîtres Pierre Simon et Michel Baroin, soutiennent François Fillon avec Gérard Larcher et François Baroin, le fils du précédent. Quitte s’il le faut à ce que ce soit ce Baroin-là qui succède à un Fillon qui deviendrait insoutenable. C’est que la maçonnerie ne met jamais tous les enfants de la Veuve dans le même panier électoral.

Quoi qu’il en soit, la filière écolo socialiste maçonnique ne suffira pas à rallier toute la gauche à Hamon. […]

Transhumanisme : Nous entrons dans l’ère de l’assistanat algorithmique continu

Posted:

Le philosophe Éric Sadin, auteur d’un essai contre la Silicon Valley et son rêve transhumaniste : « La silicolonisation du monde », est interrogé dans La Tribune. Extrait :

S« […] Je ne nie pas que le numérique offre quantité d’avantages, comme réserver son train en une minute, pouvoir communiquer plus facilement, avoir accès à l’information. Mais nous sommes aveuglés par les bénéfices d’usages et nous ne nous soucions pas assez des conséquences potentiellement dévastatrices, particulièrement la marchandisation à terme intégrale de la vie et le dessaisissement de la décision humaine que vont entraîner les développements sans cesse accélérés de l’intelligence artificielle. Ce sont là des enjeux majeurs de notre temps, qui à mon sens ne font pas suffisamment l’objet de débats et de controverses publiques.

Vous parlez dans le livre de « technolibéralisme ». La silicolonisation du monde, c’est l’étape ultime du capitalisme ?

Tout à fait. Jusqu’à présent, le libéralisme rencontrait de la résistance, car il était difficile de monétiser l’intime.

Désormais, la technologie, grâce aux objets connectés, permet de franchir un nouveau seuil dans l’histoire du capitalisme, car il ne reste plus de séquences de vie rétives à une activité marchande. On peut mettre une puce connectée dans un lit et quantifier le sommeil. Ou dans la machine à laver pour lui faire commander automatiquement de la lessive sans que nous décidions de l’acte d’achat. Cela grâce au récent procédé Dash Button d’Amazon, par exemple. Nous allons vers un allégement ou une non-conscience de l’acte d’achat grâce au paiement sans contact ou au procédé de commande automatisée de produits.

Le technolibéralisme promu dans la Silicon Valley part de l’idée que Dieu n’a pas parachevé sa création, que l’homme est éminemment faillible et lacunaire, donc que l’avènement des technologies dites « de l’exponentiel » permettra de corriger cette faille. Mais dans les faits, ce sont des startuppeurs à peine sortis de l’adolescence qui créent un biberon connecté, tel Baby Gigl, pour dire aux parents comment nourrir leur bébé. Tout est à l’avenant : corriger nos supposés défauts originels et faire en sorte que des systèmes nous dictent en toute occasion la meilleure décision à prendre. Nous entrons dans l’ère de l’assistanat algorithmique continu. Dont les visées sont quasi exclusivement commerciales. […] »

Une militante féministe au CSA

Posted:

Trouvé dans La Lettre de l’Audiovisuel :

J« Fanny Jaffray vient de rejoindre le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) comme directrice adjointe des programmes. Elle état auparavant chargée de l’éducation artistique et culturelle, de la mémoire citoyenne et de l’éducation aux médias et à l’information au cabinet de Najat Vallaud-Belkacem. Cette militante féministe, doctorante en littérature à l’Université Paris-Sorbonne, ancienne productrice à France Culture, est membre de l’Observatoire de l’éducation de la Fondation Jean Jaurès. »

A l’approche des élections, on se recase… C’est avec ce type de nomination que l’on comprend mieux la discrimination exercée par le CSA contre les vidéos comme « Chère Future Maman ».

Contraception : la France première droguée

Posted:

La France est classée première sur 45 pays européens concernant l’accès à la contraception, selon l’Atlas de contraception, un projet développé par le Forum parlementaire européen sur la population et le développement (European Parliamentary Forum on Population & Development, EPF). La France, en tête, est suivie du Royaume Uni et de la Belgique.

Et ce n’est pas pour autant que la France connaît moins d’avortements. C’est même l’inverse : plus d’usage de la contraception, c’est plus d’avortements.

Brexit : on ne sait pas ce que Valérie Pécresse a bien pu voir

Posted:

Interrogée ce matin au micro de RMC, la présidente LR de la région Ile de France a déclaré :

Capture d’écran 2017-02-20 à 09.41.44

Nous ignorions que la Grande-Bretagne était dans l’euro…

Cela étant dit, sur l’apocalyptique Brexit, il faut rappeler que

  • Facebook va construire un nouveau siège à Londres : « Le Royaume-Uni est l’un des meilleurs endroits pour une entreprise technologique et est une partie importante de l’histoire de Facebook. Nous sommes venus à Londres en 2007 avec une poignée de collaborateurs et d’ici la fin de l’année prochaine nous ouvrirons un nouveau siège et prévoyons d’employer 1.500 personnes au total. »
  • Google a annoncé la construction d’un vaste bâtiment où travailleront quelque 3.000 salariés, un investissement d’un milliard de livres.
  • En septembre, Apple avait annoncé la création de son nouveau QG londonien, avec 1.400 employés.
  • Ces annonces des trois géants du numérique consacrent Londres comme capitale technologique, alors que le European Digital Forum constate dans une enquête qu’il s’agit de la meilleure ville d’Europe pour les start-up du numérique, soulignant que « malgré les craintes liées au Brexit, la ville attire encore de grands talents en provenance du monde entier ».

Ces Algériens sont sadomasochistes (selon Macron)

Posted:

Capture d’écran 2017-02-20 à 09.27.51

Attaque frontale de l’UDI contre le PCD

Posted:

Gilles Schmidt, vice-président de l’UDI des Yvelines, se présentera face au sortant, Jean-Frédéric Poisson (PCD-LR), lors des élections législatives. Bien que les instances de l’UDI ne lui ont pas encore confirmé son investiture, Gilles Schmidt a pris sa décision :

« Je suis candidat aux élections législatives dans la dixième circonscription des Yvelines (Rambouillet) ».

En effet, le candidat centriste est, pour l’instant, le second de son mouvement à entrer en campagne en France contre un sortant des Républicains. Cette décision, l’intéressé la lie à des propos que Jean-Frédéric Poisson, alors candidat à la primaire de la droite et du centre, a tenu au sujet du « lobby sioniste ». Et de citer parmi ces points de divergences :

« La défense de l’école, l’un des piliers de notre République, l’Europe dans laquelle je me reconnais, la laïcité ou bien encore le droit des femmes ».

Jean-Christophe Lagarde avait annoncé la couleur dès le 3 novembre :

Capture d’écran 2017-02-20 à 09.15.18

La bulle médiatique Macron, c’est du matraquage publicitaire massif

Posted:

Thomas Guénolé, politologue, enseignant à Sciences Po Paris et à Paris II, explique que Emmanuel Macron a bénéficié d’une « bulle » médiatique :

Macron-candidat-des-médias« Nous avons pu mesurer la bulle grâce à un indicateur fiable : nous avons comparé des données analysées via Talkwalker par Véronique Reille Soult, directrice générale de Dentsu Consulting. Durant le printemps et l’été 2016, Emmanuel Macron a recueilli 43% de part de voix dans les parutions des médias, contre 17% sur les réseaux sociaux, c’est-à-dire les contenus émis par les gens au sujet du candidat.

L’écart est si considérable qu’on peut raisonnablement qualifier cette situation de gigantesque bulle médiatique. Ceci, pour « vendre » la marque Macron par un effet bien connu des publicitaires : « l’effet de simple exposition ». En résumé, cet effet veut qu’en répétant encore, encore et encore le même item à une population, toute une partie de cette population va développer artificiellement un sentiment positif envers cet item. Bref, cette bulle médiatique Macron, c’est du matraquage publicitaire massif. Je n’ai pas le souvenir de cas aussi puissants récemment. Il faut remonter à plus de 10 ans, à l’époque de Nicolas Sarkozy ministre de l’Intérieur, pour retrouver un tsunami comparable. Emmanuel Macron est une bulle de savon gonflée à l’hélium. […] »

Au choix : on appelle cela de la propagande ou de la désinformation.

Démission de Michael Flynn : le recours au Logan Act pourrait faire comparaître les membres du groupe Bilderberg

Posted:

Intéressante analyse de Réinformation.tv :

Unknown-37« Après la démission de Michael Flynn lundi dernier, tombé sous le coup du Logan Act, une loi de 1799 à laquelle personne jusqu’ici n’avait eu recours, les Démocrates, les globalistes, les médias assermentés à l’establishment, en un mot toutes les forces d’agitation anti-Trump s’aventurent sur un terrain miné. Car nombreux sont ceux qui, parmi eux, pourraient se retrouver derrière les barreaux !

Michael Flynn poussé à la démission par l’establishment américain

Michael Flynn a été poussé à la démission de son poste de conseiller à la sécurité nationale parce qu’il aurait laissé entendre fin décembre à l’ambassadeur russe, lors d’une conversation téléphonique, que les Etats-Unis abandonneraient les sanctions d’Obama à l’égard de la Russie, une fois Trump au pouvoir. Même si le détail de cette conversation n’est pas clair, Michael Flynn a soulevé contre lui l’opposition virulente des propagandistes et du monde politique anti-Trump. Leur arme : le Logan Act, une loi qui interdit à un citoyen sans permission officielle des autorités américaines d’influencer les décisions politiques d’un pays étranger. Lundi dernier, les Démocrates demandaient au président du House Oversight and Government Reform committee, Jason Chaffetz, de poursuivre les investigations sur Flynn. Mais ont-ils choisi la bonne stratégie ? Barack Obama et Nancy Pelosi, la chef de file des Démocrates, pourraient bien en faire les frais.

Le recours au Logan Act : un jeu à double tranchant

En 2008, sous la présidence de Bush, le sénateur Obama se rendit en Irak « en privé » pour tenter de persuader les dirigeants irakiens de reporter après les élections, un accord sur le retrait de la présence militaire américaine, sans l’accord de Bush bien sûr. A l’époque, malgré la violation manifeste du Logan Act, les médias n’avaient rien dit. Dans le même ordre d’idées, Nancy Pelosi se rendit en 2007 en Israël et en Syrie. A Damas, elle aurait dit au président syrien Bashar al Assad que les dirigeants israéliens étaient prêts à engager des négociations de paix. Ces derniers restèrent abasourdis, et le département d’Etat américain dut présenter ses excuses pour cette visite, demandant à Pelosi de ne plus se mêler des affaires de la Syrie ou de tout autre pays. Beaucoup de confrères de Pelosi pourraient aussi bien être poursuivis au nom du Logan Act : « Si Flynn a eu des entretiens avec Kislyak, et par là-même, avec les Russes (…), il faut vite oublier le Logan Act parce que la moitié du Congrès depuis les années 1980 serait en prison si le Logan Act était appliqué », explique Ed Turzanski, membre du Foreign Policy Research Institute.

Le groupe Bilderberg dans le viseur du Logan Act

Et que dire du très secret groupe Bilderberg, ce puissant réseau qui rassemble des mondialistes plus ou moins connus dans les sphères diplomatiques, économiques, politiques ou médiatiques ? « C’est illégal, déclarait l’animateur de radio Alex Jones ; des représentants du gouvernement qui rencontrent des intérêts privés ou des représentants d’autres gouvernements et discutent de sujets politiques, cela constitue une violation du Logan Act ». Chaque année, de nombreux Américains éminents participent à ce sommet secret. Aucun d’entre eux n’a jamais été poursuivi. En 2014, Diederik Samson, dirigeant du parti travailliste néerlandais, invité au sommet Bilderberg à Copenhague, reconnut ouvertement que les participants cherchaient à influencer les décisions politiques, bien que le groupe le nie officiellement.

On pourrait multiplier les exemples ! David Rockefeller, une des figures en vue du Council on Foreign Relations, se vante dans son autobiographie d’être un mondialiste, conspirant, avec des complicités étrangères, en vue de la construction d’une structure politique et économique globale. Et on ne compte plus les visites de l’ancien secrétaire d’Etat, adepte du « nouvel ordre mondial », Henry Kissinger aux dirigeants étrangers, en particulier à Vladimir Poutine et au dictateur chinois.

Démission de Michael Flynn : on se trompe d’accusé

En définitive, Démocrates et médias se sont ridiculisés dans l’affaire Flynn : celui-ci n’était pas une « personne privée », mais bien un haut-fonctionnaire du président entrant. En revanche, ce récent recours au Logan Act pourrait donner des idées à l’Attorney General américain, Jeff Sessions qui, au nom de cette même loi, pourrait citer à comparaître les membres du groupe Bilderberg ! »

Un cimetière vandalisé dans le Nord

Posted:

Des dégradations sur une trentaine de tombes ont été découvertes, hier, au cimetière de Saint-Pol-sur-Mer, près de Dunkerque, dans le Nord. Des tombes ont été abîmées et dispersées sur l’ensemble du cimetière.

Le préfet de région, Michel Lalande, a condamné dans un communiqué « avec la plus grande fermeté la dégradation des tombes. Ces actes inacceptables visant des sépultures portent une atteinte intolérable aux valeurs les plus fondamentales de la République. »

Laurence Rossignol invitée des prêtres du Padreblog

Posted:

Elle « avoue sa perplexité » sur les pressions que subissent les femmes pour avorter… Elle conteste aussi les conséquences psychologiques de l’avortement. Quant à la vie de l’enfant à naître…

Surprise chez L’Obs : la laïcité serait d’origine catholique

Posted:

Sylvain Courage, scrutant les tendances catholiques de chacun des candidats, s’étonne :

« A Marine Le Pen, la conception « tradi » de l’alliance du trône et de l’autel. Dans un élan de syncrétisme, la passionaria frontiste attribue carrément l’invention de la laïcité aux catholiques. « La liberté, l’égalité, la fraternité sont des valeurs chrétiennes ! La France peut être ‘laïque’ parce qu’elle est chrétienne à l’origine », déclarait-elle à « Famille Chrétienne ». On l’aura compris, son catholicisme n’a d’égal que son rejet de l’Islam. Les églises et les processions font partie de l’héritage millénaire qu’elle revendique. »

Un élan de syncrétisme ? Quel rapport ?

Rappelons ce qu’en disait Jean-Louis Harouel, professeur d’Histoire du droit et des institutions :

« La laïcité est une invention spécifiquement chrétienne. Le christianisme a inventé la distinction du sacré et du profane, du religieux et du politique, du pouvoir spirituel et du pouvoir temporel. Cette distinction est la marque spécifique et le fondement même de la civilisation chrétienne. C’est ce qui rend celle-ci profondément différente des autres civilisations, à commencer par celle qui se pose actuellement comme sa grande rivale : la civilisation islamique.

La disjonction chrétienne du politique et du religieux constitue la source du succès de l’Occident. C’est d’elle qu’est née la liberté de l’individu, laquelle est à l’origine non seulement des libertés publiques européennes mais encore de la dynamique occidentale. C’est en effet à la désintrication du spirituel et du temporel, à la dissociation du sacré et du profane, qu’il faut rapporter l’invention par l’Europe occidentale – et non par d’autres grandes civilisations – du progrès technique et du développement économique, dont bénéficie aujourd’hui une grande partie de l’humanité. L’avènement de la science et de la technique moderne est certes un miracle européen, mais plus profondément encore un miracle chrétien. »

Et Jean-Paul II au Bourget en 1980 :

« On sait la place que l’idée de liberté, d’égalité et de fraternité tient dans votre culture, dans votre histoire. Au fond, ce sont-là des idées chrétiennes. Je le dis tout en ayant bien conscience que ceux qui ont formulé ainsi, les premiers, cet idéal, ne se référaient pas à l’alliance de l’homme avec la sagesse éternelle. Mais ils voulaient agir pour l’homme. »

Drogue et don d’organe

Posted:

Images-9Le candidat socialiste Benoît Hamon réaffirme vouloir légaliser le cannabis pour mieux l’encadrer :

« Pour lutter contre les trafics, je veux légaliser le cannabis. Nous ne pouvons pas rester passifs face aux dangers engendrés. »

La vague de décès par overdose qui frappe le Canada bénéficie aux dons d’organes. David Landsberg, directeur des services médicaux de transplantation de la province de la côte pacifique, explique :

« Il y a plus d’organes disponibles pour des transplantations et une partie de ces organes provient de victimes d’overdoses de drogue ».

Le quart des organes greffés cette année ont été prélevés sur des victimes d’overdose. La Colombie-Britannique a déploré 914 décès par overdose en 2016, 80% de plus qu’en 2015. Les prélèvements sont opérés une fois la drogue éliminée par les organes de la victime.


https://accounts.google.com/o/oauth2/postmessageRelay?parent=https%3A%2F%2Fmail.google.com&jsh=m%3B%2F_%2Fscs%2Fabc-static%2F_%2Fjs%2Fk%3Dgapi.gapi.en.uNkvfNpse-M.O%2Fm%3D__features__%2Frt%3Dj%2Fd%3D1%2Frs%3DAHpOoo-YYbqGPKhcjqbluyEsnEa5V9AYjQ#rpctoken=727905887&forcesecure=1https://clients6.google.com/static/proxy.html?jsh=m%3B%2F_%2Fscs%2Fabc-static%2F_%2Fjs%2Fk%3Dgapi.gapi.en.uNkvfNpse-M.O%2Fm%3D__features__%2Frt%3Dj%2Fd%3D1%2Frs%3DAHpOoo-YYbqGPKhcjqbluyEsnEa5V9AYjQ#parent=https%3A%2F%2Fmail.google.com&rpctoken=740131921

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s