la lettre de la fondation Napoléon N°844, 14 – 20 avril 2017

N°844, 14 – 20 avril 2017
Édito

L’histoire par l’oreille
Le 29 avril prochain, la délégation d’Italie centrale du Souvenir napoléonien organise un concert pour l’Empereur au Museo Napoleonico de Rome. Il sera orchestré par Peter Hicks, que l’on connaît comme chargé d’affaires internationales à la Fondation Napoléon mais qui est aussi musicien, chef de chœur et spécialiste de la musique des XVIIIe et XIXe s.
Au-delà de la réjouissance auditive que procurera sans nul doute ce concert, cet événement s’inscrit dans un contexte entièrement historique qui s’apparente à celui de l’archéo-musicologie, à savoir la recherche sur la pratique musicale à travers le temps.
Cette discipline récente (elle a une cinquantaine d’années) est en plein foisonnement actuellement. Elle peut prendre des formes aussi variées que la reconstitution des premiers instruments de musique dans la préhistoire, l’organisation de programmes de recherche interdisciplinaires entre organologues, acousticiens et conservateurs spécialistes de l’Antiquité, le déchiffrement et l’enregistrement de partitions médiévales, ou encore la redécouverte continuelle des grands musiciens du baroque.
Ce serait une idée fausse de croire que la musique classique (1750-1820), qui englobe celle du Premier Empire, fait moins l’objet de ce type de recherche parce qu’elle est « plus proche de nous dans le temps ». Elle a beau sembler plus naturellement nous entourer et nous émouvoir, comme la longue existence (plus de cent ans) de l’éditeur emblématique Deutsch Grammophon tend à le prouver, la musique du XVIIIe et du XIXe constitue un champ d’investigation à part entière.
Plus de 4 000 entrées sur Youtube permettent d’écouter de manière « brute » de la musique napoléonienne, et c’est tant mieux ! Mais ce que le concert pour l’Empereur du 29 avril illustrera surtout en plus, c’est la démarche scientifique qui l’a accompagné, avec ses recherches archivistiques de partitions et dans le choix du lieu de sa tenue qui correspondra à l’acoustique originelle de ses pièces. Pour les chanceux qui y seront, l’événement sera non seulement d’une grande douceur musicale mais également l’occasion de faire de l’histoire par l’oreille.

Marie de Bruchard
Web éditrice sur napoleon.org/fr

Signalons que les mélomanes historiens pourront faire la même expérience à Paris : le Souvenir napoléonien organise à l’occasion de la commémoration de la mort de Napoléon un concert-conférence « Napoléon et la musique. La vie musicale sous le Consulat et l’Empire » le 5 mai à 15h en l’église de la Madeleine.

En savoir +

Fondation Napoléon
Bourses d’études > reconduction du soutien de Me Ardavan Amir-Aslani

En 2012, la Fondation Napoléon et Me Ardavan Amir-Aslani avaient convenu que, pendant cinq ans, une bourse d’études de la Fondation Napoléon porterait le nom de Mme Minou Amir-Aslani. Me Amir-Aslani a décidé de reconduire pour cinq années, de 2017 à 2021 inclus, son soutien aux bourses d’études décernées annuellement par la Fondation Napoléon.

Découvrir les Bourses « Minou Amir-Aslani »
Cercle d’études > Germaine de Staël : la politique de l’exception

Pour la prochaine conférence du Cercle d’études de la Fondation Napoléon, ouverture des inscriptions le mercredi 19 avril 2017 : Geneviève Fraisse évoquera « Germaine de Staël : la politique de l’exception » le mardi 25 avril 2017 à 18h à la Fondation Napoléon, salle Baron Gourgaud. Partenariat Fondation Napoléon/Société des Études Staëliennes.

En savoir +
Article du mois
La création des Palmes académiques en 1808, par Éric Daubard
Éric Daubard ne se contente pas de nous expliquer la naissance de cette distinction voulue par Napoléon mais également son évolution, comment elle lui a survécu et a perduré avec éclat sous le Second Empire pour rester une masse de granit qui ne dit pas son nom.
Lire l’article
Découvrir l’Association des membres de l’ordre des Palmes académiques
Actualités
Musique > Concert pour l’Empereur à Rome

Le Museo Napoleonico de Rome accueillera un concert de musique du Premier Empire de Peter Hicks, historien, chef de chœur et chargé d’affaires internationales à la Fondation Napoléon, le 29 avril 2017 à 11h (durée approximative : 1 h).
En partenariat avec la délégation d’Italie centrale du Souvenir napoléonien.

Programme et infos pratiques
Parution > La guerre et la paix. Abd el-Kader et la France, Ahmed Bouyerdene

D’Abd el-Kader, on retient le magnétisme du chef politique, sa vision mystique et sa vie d’aventures. Ahmed Bouyerdene décortique pour nous ses relations particulières avec la France, et notamment celles qu’il entretint avec Louis-Napoléon puis Napoléon III, dans cet ouvrage de la collection « Bibliothèque du XIXe siècle », créée en partenariat par les Éditions Vendémiaire et la Fondation Napoléon.

Découvrir le livre
Expo > France-Allemagne(s) 1870-1871. La guerre, la Commune, les mémoires
jusqu’au dimanche 30 juillet 2017, le musée de l’Armée accueille une exposition consacrée à la guerre franco-prussienne et ses conséquences pour les deux belligérants : chute du Second Empire, invasion, Commune, proclamation de la Troisième République pour la France ; création de l’Empire allemand à Versailles sous la domination prussienne pour le vainqueur du conflit.
En savoir +
En marge de cette exposition, Éric Anceau donnera une conférence sur Napoléon III face à la guerre de 1870, le 20 avril 2017 à 13h45, à l’auditorium Austerlitz du musée de l’Armée. En savoir +
Musée > Le service offert par Napoléon à Catherine de Wurtemberg exposé au musée de la Légion d’honneur

Depuis le 28 mars 2017, le musée de la Légion d’honneur a reçu en dépôt d’un collectionneur privé un service à thé inspiré des fables de Jean de la Fontaine et produit par la manufacture impériale de Sèvres. Il avait été offert par Napoléon Ier en 1806 à la toute nouvelle reine Charlotte de Wurtemberg, fille de George III de Grande-Bretagne et épouse de Frédéric Ier.

Découvrir le musée de la Légion d’honneur
Jeunes Historiens
Parution > Le mystère Napoléon
Ce petit livre de 96 pages, paru dans la collection « Les grandes énigmes de l’Histoire » chez Bayard Jeunesse, évoque le rapatriement des Cendres de Napoléon sous la forme d’un journal imaginaire tenu par Arthur Bertrand, le fils d’Henri-Gatien, âgé de 23 ans en 1840. On retiendra aussi le cahier documentaire ludique et hors fiction qui suit ce journal romancé.
En savoir +

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s