LETTRE D’INFO de NAPOLEON.ORG, n. 840 : Napoléon et le droit, 17-23 mars N°840, 17-23 mars 2017-et varia

LETTRE D’INFO de NAPOLEON.ORG, n. 840 : Napoléon et le droit, 17-23 mars
N°840, 17-23 mars 2017
Édito
Napoléon et le droit
Avec un tel sujet, on pense bien évidement au code civil, l’une des œuvres majeures du régime napoléonien. Mais il y eut aussi l’exécution du duc d’Enghien, le coup d’état de Brumaire, qui n’avaient de légal qu’une bien faible apparence. Entre ces deux aspects, la raison balance. Et pourtant les manquements au droit, souvent fruits de l’impérieuse nécessité, furent moins la règle que l’exception.
Tout auditeur du colloque à la Roche-sur-Yon Napoléon et le droit, organisé par la Fondation Napoléon et l’ICES, peut facilement s’en convaincre à l’écoute des interventions appelées à faire date.
Dès les lendemains de l’installation du Consulat, les juristes sont venus en force faire triompher bien des principes hérités de la Révolution française et notamment l’égalité juridique pour chaque citoyen, ce qui explique le soutien d’hommes tels que Merlin de Douai ou encore Cambacérès. L’importance ainsi que le rayonnement du conseil d’État, devenu législateur et même juge suprême dans la période qui nous intéresse, achèveront de convaincre les plus réticents de la réalité de l’état de droit.
Loin d’être un état policier ou un régime militaire, le Consulat comme le Premier Empire privilégièrent dans une large mesure le droit à l’arbitraire. S’il n’appliqua pas toujours à la lettre la constitution, Napoléon s’en éloigna finalement très peu, ce qui obligea d’ailleurs les girouettes parlementaires d’avril 1814 à le déchoir sous de fallacieux prétextes. Avec les régimes totalitaires du XXe siècle que l’on ose parfois comparer à celui de l’empereur des Français, on est bien loin des mêmes conclusions.

Pierre Branda
Responsable du pôle Patrimoine de la Fondation Napoléon
Fondation Napoléon
Cercle d’études > Mélancolie de Germaine de Staël
Pour la prochaine conférence du Cercle d’études, ouverture des inscriptions le mercredi 22 mars 2017 : l’intervention de Michel Delon, en collaboration avec la Société des Études staëliennes et à l’occasion du bicentenaire de la mort de Mme de Staël, portera sur la « Mélancolie de Germaine de Staël » et se déroulera le mardi 28 mars 2017 à 18 h, salle Gourgaud, à la Fondation Napoléon.
En savoir +
Chaire Napoléon > Colloque 2017 : Napoléon et le droit
• Retour sur le colloque « Napoléon et le droit » proposé à La Roche-sur-Yon par l’Institut catholique d’études supérieures et la Fondation Napoléon, dans le cadre de la Chaire Napoléon, en partenariat avec le Conseil départemental de Vendée, la ville de La Roche-sur-Yon et le Centre de Recherche historique vendéen, qui s’est déroulé les 14 et 15 mars derniers.
Vidéos des trois journées
• Les interventions du colloque feront l’objet d’une publication en novembre 2017.
Article du mois
Napoléon et les protestants : l’institutionnalisation du pluralisme religieux, par Patrick Cabanel
Lorsque Bonaparte et Portalis se penchent sur le statut des protestants en France, ils ne répondent pas à une situation d’urgence car cette communauté est très limitée en nombre et par ailleurs bien intégrée malgré l’interdiction théorique de sa religion. Patrick Cabanel nous montre que l’enjeu de cet amendement a un double but politique : contre-balancer le pouvoir des catholiques en revalorisant une autre religion chrétienne et répondre à une exigence d’égalité entre les cultes, garantie par la supériorité du pouvoir consulaire.
Lire l’article
Actualités
Distinction > Le Prix Montaigne 2017 attribué à Patrice Gueniffey

Destiné à à distinguer « un essai exprimant, pour notre temps, l’ouverture et la liberté d’esprit, ainsi que l’humanisme sans frontières », le prix bordelais a retenu cette année l’ouvrage Napoléon et de Gaulle de Patrice Gueniffey, paru aux éditions Perrin en février dernier.

En savoir + sur le Prix
Résumé du livre | Interview de l’auteur
Conférence > Découvrir la salle Labrouste de la Bibliothèque nationale de France
Dans le cadre de ses « Rencontres de Gallica », la BnF propose une conférence à deux voix avec Marc Le Coeur, historien de l’art, et Marie Galvez, archiviste paléographe, sur la salle de lecture historique, tout juste rénovée, du site Richelieu le 21 mars 2017 à 17h30.
En savoir +
Journée d’études > Caroline Murat, reine de Naples et collectionneuse d’art

L’institut historique autrichien de Rome propose le 31 mars 2017, à partir de 9h30, une matinée d’études consacrée à Caroline Murat, reine et collectionneuse.

En savoir +
Rencontres internationales > De David à Delacroix
À l’occasion du 26e salon du dessin à Paris, le Palais Brongniart accueille pendant deux jours des rencontres internationales les après-midi des 22 et 23 mars 2017 autour de l’art du dessin entre la Révolution et la Monarchie de Juillet.
Programmes de la 1re journée et la 2e journée
Théâtre > Festival Madame de Staël à Coppet
Les manifestations liées au bicentenaire de la mort de Madame de Staël débutent à partir du 4 avril au château de Coppet, sa résidence suisse de longue date… Le château organise en partenariat avec l’association Pro Cultura Valdensis un festival de théâtre dont la première pièce « Voltaire Rousseau » sera jouée du 4 au 6 avril à 20h.
En savoir +
Jeunes Historiens
Quiz > Napoléon et Sainte-Hélène
Pour que les 10 ans et plus testent leurs connaissances, ce quiz sur napoleon.org porte sur le dernier voyage de l’Empereur, son dernier lieu de vie et ses dernières années sur l’île du Pacifique Sud.
Faire le quiz
Info + > Images Doc n° 339 : Comment Bonaparte est devenu Napoléon
Le magazine édité par Bayard Presse pour les 8-12 ans propose pour son numéro de mars 2017 une thématique sur la manière dont le Premier Consul Bonaparte devient Empereur. Ce numéro aborde également les savants de l’expédition d’Égypte, la bataille de Trafalgar et même… l’aigle comme animal totem de l’Empire !
En savoir + et commander

Publicités

Auteur : erlande

68 ans;45 ans d'expérience dans la communication à haut niveau;licencié en lettres classiques;catholique;gaulliste de gauche à la Malraux;libéral-étatiste à la Jacques Rueff;maître:Saint Thomas d'Aquin:pro-vie sans concession.Centres 'intérêt avec connaissances:théologie,metaphysie,philosophies particulières,morale,affectivité,esthétique,politique,économie,démographie,histoire,sciences physique:physique,astrophysique;sciences de la vie:biologie;sciences humaines:psychologie cognitive,sociologie;statistiques;beaux-arts:littérature,poésie,théâtre,essais,pamphlets;musique classique.Expériences proffessionnelles:toujours chef et responsable:chômage,jeunesse,toxicomanies,énergies,enseignant,conseil en communication:para-pubis,industrie,services;livres;expérience parallèle:campagne électorale gaulliste.Documentation:5 000 livres,plusieurs centaines d'articles.Personnalité:indifférent à l'argent et aux biens matériels;généraliste et pas spécialiste:de minimis non curat praetor;pas de loisirs,plus de vacances;mémoire d'éléphant,pessimiste actif,pas homme de ressentiment;peur de rien sauf du jugement de Dieu.Santé physique:aveugle d'un oeil,l'autre très faible;gammapathie monoclonale stable;compressions de divers nerfs mal placés et plus opérable;névralgies violentes insoignables;trous dans les poumons non cancéreux pour le moment,insomniaque.Situation matérielle:fauché comme les blés.Combatif mais sans haine.Ma devise:servir.Bref,un apax qui exaspère tout le monde mais la réciproque est vraie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s