Le Salon Beige: 19 nouveaux articles:C’est arrivé un 28 décembre…et varia

 

 

Le Salon Beige: 19 nouveaux articles

x

 

 

Le Salon Beige: 19 nouveaux articles

Link to Le Salon Beige

C’est arrivé un 28 décembre…

Posted:

« A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines. » Léon XIII, Rerum Novarum

Rappelons-nous :

  • le 28 décembre 418 : Saint Boniface Ier devient pape.

À la mort du pape Zosime, le 26 décembre 418, le parti des diacres élit pour lui succéder l’archidiacre Eulalien, le 27 décembre. Or, le 28, les prêtres choisissent l’un des leurs, qui devient Boniface Ier. Il en résulte que, le 29 décembre les deux hommes sont sacrés chacun de leur côté.

Pour trancher la question, l’empereur Honorius convoque un synode à Ravenne le 8 février 419 et interdit aux deux prétendants d’entrer dans la ville de Rome. En fait, le synode hésitant laisse la décision à l’empereur. Comme celui-ci semble prendre son temps, Eulalien s’impatiente et pénètre dans la cité de Rome pour y célébrer les cérémonies de Pâques. Les troupes d’Honorius interviennent alors pour installer Boniface, tandis qu’Eulalien se console avec un évêché en Campanie (il y meurt sans histoires en 423). Pour éviter le renouvellement du problème, Honorius promulgue une ordonnance disposant qu’en cas de double élection, aucun des deux élus ne soit pape, mais que l’on procéderait à l’élection d’un troisième

  • le 28 décembre 856 : raid des Vikings sur Paris qui incendient la ville.
  • le 28 décembre 1337 : révolution dans le Comté de Flandre.

Le comté de Flandre est alors une principauté du Royaume de France, particulièrement impliquée dans les conflits opposant la France et l’Angleterre, lors de la guerre de Cent Ans. Le roi d’Angleterre, jouant de l’arme économique, pousse les habitants de Gand, capitale du comté, à la révolution contre les Français. Le 28 décembre 1337, menés par Jacob van Artevelde, ils prônent la neutralité dans le conflit franco-anglais, et s’administrent eux-mêmes jusqu’en 1345.

  • le 28 décembre 1355 : réunion des Etats généraux à Paris.

Les États généraux réunis à Paris à la demande du Roi Jean II le Bon votent la Grande ordonnance (sur le modèle de la Grande Charte anglaise de 1215), limitant les pouvoirs royaux et marquant un renforcement du Parlement. Le prévôt des marchands Étienne Marcel et Robert Le Coq sont les chefs bourgeois de l’opposition.

  • le 28 décembre 1503 : le chevalier Bayard repousse l’ennemi, seul contre tous, au pont de Garigliano

Tandis que la France et l’Aragon se disputent le Milanais, dans la nuit du 27 au 28 décembre, 2 000 Espagnols franchissent le Garigliano. Les 300 arbalétriers français en garnison à Suio ne remarquent pas ces mouvements et Gonzalve de Cordoue fait donc traverser 2 000 hommes de plus, dont 200 cavaliers commandés par Prospero Colonna, avant de donner l’ordre d’attaquer le pont occupé par les Français. Le capitaine français en poste au pont du Garigliano décide-t-il de le détruire et de battre en retraite sur Gaète, abandonnant les malades ainsi que neuf canons. Informé de cette retraite, Gonzalve de Cordoue décide de les poursuivre, et la cavalerie de Colonna rattrape les Français. Néanmoins, grâce aux exploits du chevalier Bayard qui tient seul le pont en obligeant les Espagnols à l’affronter un contre un, les Français arrivent à s’échapper.

Bayard sur le pont du Garigliano, par Henri Félix Emmanuel Philippoteaux, palais de Versailles

  • le 28 décembre 1537 : édit de Montpellier.

Par l’ordonnance de Montpellier, François 1er introduit le dépôt légal en France. Il constitue l’obligation légale faite aux producteurs et diffuseurs de documents, de les déposer auprès des organismes dépositaires qui sont tenus de les conserver et de les signaler. Auparavant, il n’était possible de faire un dépôt légal que dans la bibliothèque du Roi, située à Blois. Le dépôt légal est, aujourd’hui, régi par le titre III du livre 1er du Code du patrimoine.

  • le 28 décembre 1622 : décès de François de Sales à Lyon, à l’âge de 55 ans.

Evêque, homme de lettres et saint, François de Sales, né le 21 août 1567 en Savoie, a été ordonné prêtre en 1593 et consacré évêque en 1602. En pleine Réforme, il a sillonné son diocèse de Genève pour présenter la foi catholique. Avec Sainte Jeanne de Chantal, il a fondé l’ordre de La Visitation Sainte-Marie en 1610. Il est le saint patron des journalistes et des écrivains et docteur de l’Église. Il a écrit Introduction à la vie dévote et le Traité de l’amour de Dieu. Il a été canonisé en 1665.

Saint François de Sales.

  • le 28 décembre 1799 : un décret autorise l’ouverture des églises le dimanche.

Ce décret n’aurait jamais été signé sans les milliers de martyrs de Vendée, de Bretagne, du Lyonnais et de tous ceux qui ont sacrifiés leur vie pour affirmer leur foi catholique aux yeux des hommes et de Dieu. Notre « liberté » religieuse d’aujourd’hui, nous la devons à ces ancêtres anonymes.

  • le 28 décembre 1857 : des troupes Franco-britanniques bombardent Canton.
  • le 28 décembre 1895 : séance publique du cinématographe.

Les frères Lumière, dans un café de Paris réalisent la première projection publique payante de cinéma. Le programme est composé de 10 films ou « vues », comme on les appelle à l’époque, de 50 secondes. Il comprend la fameuse « Sortie des usines Lumière« , le premier film tourné par les frères Lumière le 19 mars précédent, « La Voltige« , une leçon de cavalerie filmée et mise en scène par Louis Lumière, « Les Forgerons« , « Le Jardinier » (plus connu sous le nom de « L’Arroseur arrosé« ), « La Place des Cordeliers à Lyon », et « La Mer », filmé durant l’été 1895. Trente-trois spectateurs sont présents dans la salle.

  • le 28 décembre 1897 : Edmond Rostand triomphe avec Cyrano de Bergerac.

Edmond Rostand triomphe au théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris lors de la première représentation de sa comédie en 5 actes, « Cyrano de Bergerac« . Le public apprécie tout particulièrement le romantisme de la pièce qui contraste avec le réalisme l’époque.

  • le 28 décembre 1944 : défaite allemande dans les Ardennes.
  • le 28 décembre 1945 : les cartes de pain sont rétablies à cause d’une forte augmentation de la consommation.
  • le 28 décembre 1967 : légalisation de la contraception avec le vote de la loi Neuwirth.

Ce député franc-maçon et gaulliste fait voter une loi élaborée en loge dix ans auparavant. En ce jour le Martyrologe romain fête les Saints Innocents, des enfants de moins de 2 ans massacrés pour le Christ par Hérode à Bethléem (1er s.).

C’étaient des tout-petits enfants, ils avaient à peine 2 ans pour les plus âgés. L’âge de la crèche, pas même de la maternelle. Pour leurs pères et leurs mères, ils étaient des merveilles, des enfançons qu’on élève encore contre sa joue. Voulant atteindre le roi d’Israël, ce sont les petits qu’Hérode fait tuer, les premiers accueillis par le Dieu d’Amour qui vient sauver les hommes. Ils sont incapables de parler. Mais aux yeux du Christ, c’est l’existence et non l’âge qui offre la liberté d’entrer dans l’Église.

Petits enfants qui furent massacrés à Bethléem de Judée sur l’ordre du roi impie Hérode, pour que périsse avec eux l’enfant Jésus. Dès les premiers siècles de l’Église, ils ont été honorés comme martyrs, car ils sont les prémices de tous ceux qui devaient verser leur sang pour Dieu et pour l’Agneau de Dieu.

Il faut toujours avoir présent à l’esprit la foule innombrable des enfants, qui vivant encore dans le sein de leurs mères sont tués avant même de voir le jour, à cause des lois qui autorisent l’avortement, ce crime abominable.

  • le 28 décembre 1973 : L’Archipel du Goulag d’Alexandre Soljenitsyne est publié.

Faites un don à la Marche pour la vie

Posted:

Il vous reste encore 4 jours pour faire un don à la Marche Pour La Vie et obtenir un reçu fiscal sur vos revenus de l’année 2016

Pour tout don à l’association MARCHE POUR LA VIE supérieur à 10 €, vous recevrez un reçu fiscal vous permettant, si vous êtes imposable, de déduire de votre impôts sur le revenu 66% du montant de votre don (par ex : un don de 60 € ne vous coûtera que 20 €, après déduction fiscale).

Nous avons besoin de vous compter nombreux pour venir défendre la Vie à Paris le 22 janvier prochain.

Un tel évènement se prépare et nos équipes de bénévoles sont déjà au travail depuis plusieurs mois pour tout organiser. Mais vous le savez, ce type de manifestation à un coût très important : sécurité, podium, sonorisation, affiches, tracts, publipostage, …. 

Vous pouvez adresser vos dons :
– par chèque à la MARCHE POUR LA VIE, 3 rue de l’arrivée, 75014 Paris

– par carte bancaire via notre site internet ICI

Tout aide sera la bienvenue, à la mesure de vos moyens : pour 5 € nous vous dirons merci, pour 20 € nous le dirons aussi, et pour 100 € nous le dirons encore !

Merci à ceux qui nous ont déjà apporté leur soutien, et d’avance merci à ceux, nombreux nous l’espérons, qui répondront à cet appel.

La vie n’a pas de prix mais la défendre a un coût … aidez-nous !

Chronique des chrétiens d’Orient : Les vœux de la mission SOS Chrétiens d’Orient au Liban

Posted:

IMG_3790Les volontaires de la mission, basée à Beyrouth, sont heureux de vous souhaiter un joyeux Noël !

Pendant tous le mois de Décembre les activités furent nombreuses. Chacun a préparé la naissance du Christ auprès des familles et des enfants. Grâce aux dons, les volontaires ont organisé une fête de Noël rassemblant des enfants de familles libanaises mais aussi irakiennes et syriennes, une crèche vivante avec les enfants de l’école Notre-Dame des Anges , des activités de décorations de Noël partout dans le pays et , bien sûr, des distributions de cadeaux !

IMG_4223Ils souhaitent de bonnes fêtes à tous les chrétiens du Proche-Orient mais aussi à la France. Ils espèrent que ce temps sera un temps de joie pour tous et l’occasion pour chacun de renouveler et de garder sa foi malgré les difficultés. 

Joignez-vous à leurs prières, spécialement pour toutes les familles isolées rencontrées, afin qu’elles gardent l’espérance et que le Seigneur les protège. 

Mgr Schönborn : « nous ne pouvons pas accueillir tous les réfugiés »

Posted:

Lors d’un entretien croisé avec un évêque évangélique diffusée par la chaîne autrichienne ZIB 2 vendredi soir, dans la foulée de l’attentat de Berlin, le cardinal Christoph Schönborn a affirmé que l’accueil des migrants dépasse actuellement la capacité de l’Autriche et de l’Europe, reconnaissant qu’il avait changé de regard sur la crise des réfugiés :

« Nous avons connu des étapes : cela a commencé avec la mort horrible de 71 personnes dans un camion frigorifique – cela a été un énorme choc qu’une telle chose peut se produire sur une autoroute en Autriche – et s’est terminé avec le sentiment d’être submergés par le nombre incroyable de réfugiés. (…) Nous voulions simplement aider, nous voulions aller à la rencontre des gens, et je pense que c’est une réaction très spontanée, une idée très répandue dans la société civile. Beaucoup, beaucoup de gens, pas seulement ceux qui font partie des Eglises, beaucoup de gens voulaient aider. »

« Puis nous avons dû faire l’expérience nous-mêmes du fait que cela dépasse nos capacités, nos possibilités. Et nous sommes – je suis devenu plus prudent. Bien sûr, au début, j’ai dit la même chose qu’Angela Merkel : nous ferons ce que nous pouvons. En Autriche, beaucoup d’experts importants ont dit que nous pouvions le faire, comme nous l’avions fait en 1956 pour la Hongrie, ou pour Prague en 1968, ou lors de la guerre de Bosnie qui avait fait venir beaucoup de réfugiés. C’est alors que nous avons compris qu’il y a une dimension différente, il nous faut une politique européenne commune, nous avons besoin de beaucoup plus d’aide au niveau local. C’est aujourd’hui devenu, je crois, clair pour tous : nous ne pouvons pas accueillir tous les réfugiés, nous devons d’abord œuvrer pour qu’ils puissent retrouver leur maison pour vivre de nouveau chez eux. Dieu merci, il y a en Irak par exemple, l’espoir que les gens puissent rentrer chez eux. »

L’Histoire tend à montrer que ce sont rarement les créateurs des problèmes qui les résolvent

Posted:

Excellente description faite par le colonel Michel Goya du fonctionnement des armées françaises et des réformes qui ont ramené cette noble institution au principe qui existait en 1870 et qui a conduit la France à un des pires désastres de son histoire :

Goya-2« Quand un historien du futur examinera le schéma d’organisation des armées, il commencera par se demander comment cela pouvait bien fonctionner. Il lira que vers 2008 il avait été décidé de résoudre enfin le problème du financement des grands programmes d’équipements en supprimant une bonne partie de ceux qui les utilisaient. De Livre blanc en Livre blanc, visiblement plus préoccupés par la manière de faire des économies que de lutter contre qui que ce soit, et de loi de programmation non respectée en loi de programmation non respectée, il avait prévu de supprimer près de 80 000 postes au ministère de la Défense. Comme l’expliquait à l’époque une responsable des ressources humaines au ministère, il n’y avait pas de raison que l’on ne fasse pas comme dans les grandes sociétés privées et de préférer les machines aux hommes et aux femmes afin de faire monter la productivité (entendre le budget divisé par les humains). Et puis, c’était tellement facile : 70 % de CDD, pas de syndicat, discipline et dévouement (le même historien lira sans doute les déclarations de ce général de l’armée de terre se félicitant que les suppressions de régiments aillent plus vite que prévu).

Pour gérer cette ponction humaine sans trop pénaliser les engagements opérationnels, il fut décidé de se « recentrer sur le cœur de métier », autrement dit de réduire le soutien et l’administration. L’idée était de « mutualiser » les organismes chargés de l’environnement des unités opérationnelles et de revenir à la brillante organisation du Second Empire en séparant nettement ces deux structures et les plaçant sous des chaînes de commandement différentes. Les unités opérationnelles restaient sous le commandement organique des Chefs d’état-major des différentes armées et sous le commandement opérationnel du Chef d’état-major des armées (CEMA). Le soutien et l’administration, par ailleurs de plus en plus « civilianisés » relevaient désormais de leur côté du CEMA et du Secrétaire général de l’administration (SGA) par le biais d’un Commandement interarmées du soutien (CIS).

Organisation du soutienLes directions centrales des services (cinq dépendantes du CEMA et trois du SGA) allaient former des « verticalités » agissant sur les unités, soit directement sur elles, soit par le biais d’une structure intermédiaire nouvelle : la base de défense (BDD). La BDD regroupe donc les services administratifs (administration du personnel, achats, restauration, habillement) et les soutiens (santé, services d’information, infrastructures, carburant, transport et munitions non spécialisées). C’est la généralisation du système des bases aériennes et navales, avec toutefois deux innovations majeures : mélanger les armées (et parfois la Direction générale de l’armement) et ne pas fonctionner sur le principe de la colocalisation (qui aurait imposé aux unités de l’armée de terre essentiellement un regroupement coûteux sur quelques emprises). On ajoutait ainsi le désordre à l’éloignement, d’autant plus que ces BDD étaient des « patates » dessinées sur la carte et dont aucune n’avait le même volume (elles englobent des entités de 1 000 à 15 000 individus). Le commandant de la BDD (rattaché au CIS) est alors chargé de faire le lien entre les demandes d’ « en bas » et les services, en faisant appel aussi à l’externalisation. Il dispose du Groupement de soutien de la BDD dont le chef est rattaché à la direction centrale du commissariat des armées. Les services s’y déclinent (ou pas) en sigles majestueux : USID (unité du service infrastructure défense), UCIRISI (unité du centre interarmées des réseaux interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information), etc. La coordination de ces tuyaux d’orgue est assurée en haut par un CICOS (centre interarmées de conduite des opérations de soutien) et en bas par les BDD (ou non).

A ce stade, notre historien du futur se demandera comment des individus ayant réussi des concours brillants ont pu, au mépris de l’histoire et du reste du monde (à l’exception de l’Union soviétique, visiblement une source d’inspiration), créer une structure aussi manifestement débile. Toutes les tentatives précédentes et approchantes de ce type d’organisation avaient échoué (voir ici), depuis le Second Empire et la mobilisation pitoyable de 1870 jusqu’à la guerre de 2006 entre Israël et le Hezbollah. Israël avait organisé le soutien logistique de son armée de terre en bases de zone et comme pour l’armée de Napoléon III dès qu’il avait fallu monter rapidement en puissance, le système avait explosé. Alors même que les unités combattaient à quelques dizaines de kilomètres des bases plus personne ne savaient qui soutenait qui. Deux ans plus tard et sans réelle expérimentation, la France adoptait le même système mais en plus compliqué et plus rigide encore.

N’importe quel étudiant en sociologie des organisations aurait compris qu’une telle structure était en réalité à niches à coûts cachés : coûts de transaction (le temps perdu par exemple pour se déplacer ou simplement pour comprendre qui est responsable de quoi et trouver le bon interlocuteur), déshumanisation et éloignement géographique mais aussi technique de la gestion du personnel, coûts des catastrophes que l’on a laissé prospérer dans les zones grises de la non-responsabilité (accidents, adoption du désastreux logiciel  de paiement Louvois, etc.), rigidité croissante du soutien par la civilianisation, pertes de compétences internes par les externalisations, non maîtrise des contrats civils des partenariats public-privé (site de Balard : loué 17 500 euros de l’heure pendant 27 ans, 13.613 euros pour mettre en place une imprimante et un scanner dans une salle, etc.), explosion de certains délais de maintenance (un an désormais pour l’entretien programmé d’un hélicoptère Tigre), explosion des délais administratifs (il faut désormais plus de temps en 2016 qu’en 1916 pour décorer les soldats pour des actes de courage), incitation au soutien gris (c’est-à-dire payer tout de suite les choses de ses propres deniers ou par le biais de « caisses noires » plutôt que de faire une « demande Sillage » et d’attendre des mois), etc. Autrement dit, ce type de structure, et toute l’histoire des organisations le démontre, est à la fois inefficace et exaspérante dans la vie courante (voir le 8e rapport du HCECM ici ou un résumé ici) et extrêmement vulnérable à tout changement brutal.Le pire, constatera notre historien, c’est que cela n’a servi à rien, la « bosse budgétaire » (la somme totale à payer pour financer les grands programmes industriels) n’ayant quasiment pas bougé en 2015 par rapport à 2008 (35 à 40 milliards d’euros environ). Cela n’a même pas suffi à arrêter les suppressions d’effectifs et à protéger les unités de combat…jusqu’à l’action, par ailleurs totalement prévisible, de trois salopards en janvier 2015 qui, elle, va suffire à stopper l’hémorragie des effectifs et du budget.

Toute la difficulté est désormais de sortir d’un système alors que ses concepteurs sont encore largement aux affaires (et l’histoire tend aussi à montrer que ce sont rarement les créateurs des problèmes qui les résolvent). Cela passe parfois par l’arrivée d’une nouvelle génération, en espérant qu’elle ne se soit pas tellement habituée au système qu’elle ne puisse en concevoir d’autre, en espérant surtout qu’il se trouve parmi elle ou parmi des décideurs politiques éclairés quelques audacieux. Cela passe, surtout en France, le plus souvent par le choc d’un désastre. »

La Marche pour la vie cherche des bénévoles

Posted:

Sans bénévoles … pas de Marche Pour La Vie !

Venez nous aider et faites partie des 600 bénévoles de la Marche au sein des différentes équipes :

  • Accueil: pour orienter les marcheurs  (garçons / filles de plus de 16 ans)
  • Logistique: pour que la Marche puisse avoir lieu (garçons / filles de plus de 16 ans)
  • Circulation: pour accompagner les marcheurs (garçons / filles de plus de 16 ans)
  • Sécurité: pour que la Marche se déroule en toute sérénité (hommes de plus de 18 ans)

Inscrivez-vous vite sur le formulaire « Devenir bénévole » :

Ne comptez pas sur votre voisin, engagez-vous !

Les milieux de la Défense jugent le projet de François Fillon inquiétant

Posted:

Article de Jean-Dominique Merchet pour l’Opinion :

« Le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (Cema), a publié un « point de vue » dans Les Échos de mercredi pour rappeler que « le prix de la paix, c’est l’effort de guerre. » Sur le fond, rien de neuf. Depuis des mois, le Cema martèle le même thème devant tous ses auditoires : face aux menaces, il faut augmenter le budget de la défense jusqu’à 2 % du PIB, contre 1,77 % aujourd’hui – soit une augmentation d’environ 4 milliards. Et il faut le faire, selon lui, « avant la fin du prochain quinquennat ». C’est là que le bât blesse, notamment avec François Fillon.

Les deux hommes se connaissent bien et se fréquentent à titre privé. Et la semaine dernière, le Cema aurait rencontré Jean-Paul Faugère, ancien dircab de Fillon à Matignon et toujours proche de lui. Le général en est ressorti convaincu que la priorité du candidat LR serait le redressement des finances publiques… pas le budget militaire. Deux notes plaidant dans ce sens ont été transmises à François Fillon, que les milieux de la défense jugent « inquiétantes ».

Le candidat de la droite ne s’en cache d’ailleurs pas. « Mon objectif est que le budget de la défense atteigne 1,9 % du PIB en 2022 », assurait-il à l’Opinion. L’objectif des 2 % est repoussé au quinquennat suivant. Selon le rythme de progression, la différence entre les souhaits des armées et les engagements de François Fillon pourrait atteindre cinq ou six milliards sur la durée du mandat. Comme on le dit à l’état-major, l’article des Echos est « une façon de peser sur les choses. »

En attendant, François Fillon passe de la pommade aux militaires, comme il l’a fait le week-end dernier en se rendant auprès de l’opération Barkhane au Sahel. Les mots gentils ne coûtent pas cher (…) »

Les milieux de la Défense peuvent effectivement être inquiets car François Fillon fût le premier ministre ayant mené la diminution des effectifs militaires la plus importante de ces 30 dernières années (- 54 000 hommes) et la plus destructrice en termes d’efficacité (embasement).

Il était une fois : émission de Noël spéciale enfants

Posted:

Anne Brassié présente une émission spéciale de « Perles de Culture » sur TVLibertés. Caroline Gilly vous fait voyager, par ses dons de conteuses, au pays de Rois Mages, lors de leur voyage vers la crèche. Son histoire se concentre sur un quatrième Roi Mage, peu connu, mais très particulier :

Un prêtre séquestré

Posted:

Un prêtre s’est fait séquestrer pendant une heure ce matin, près de Chinon dans l’Indre-et-Loire.

L’agresseur, âgé d’une cinquantaine d’années, a menacé au couteau le prêtre et l’a contraint à monter en voiture vers 10 heures. Il aurait alors tenu des propos confus, au sujet de son père à l’hôpital, avant de relâcher le prêtre une heure plus tard environ. Le suspect a été interpellé par la gendarmerie vers 11h30.

L’homme a déjà eu affaire à la justice pour des affaires de cambriolage et dégradations.

« Demandons à ceux qui se présenteront aux élections le respect absolu des valeurs non négociables »

Posted:

Extrait de l’homélie du père Bernard Domini, modérateur de la Famille Missionnaire de Notre Dame lors de de la première journée de la fête de Notre Dame des Neiges :

Pbd_1_200« (…) Saint Jean-Paul II, dans l’Encyclique sur la vie en 1995, avait parlé du grand obscurcissement des consciences : le mal est appelé bien ! En 1975, l’avortement était un moindre mal. Il est devenu un droit ! Saint Jean-Paul II a été très énergique pour dire que l’avortement était toujours le meurtre d’un innocent. Aujourd’hui sont condamnés, non pas ceux qui recourent à ce crime, mais ceux qui veulent faire découvrir aux mamans que recourir à l’avortement, c’est tuer l’enfant qu’elles portent en elle. N’ayons pas peur de dire à toutes les mamans : on vous trompe en vous parlant du droit de disposer de votre corps et du droit à l’avortement ! L’enfant que vous portez en votre sein maternel n’est pas votre corps. Il est, certes, en votre corps, il a été conçu en votre corps à partir d’un ovule, qui a mûri en votre corps, mais il est un être distinct de vous, il est une personne, corps et âme spirituelle, à l’image et à la ressemblance de Dieu. Lorsqu’après l’avortement, la maman s’aperçoit qu’elle a tué son enfant, elle est torturée par le remords du syndrome post-avortement que, seul, le pardon de Dieu peut guérir.

Je voudrais redire aux mamans qui souffrent de ce syndrome, à la suite de Saint Jean-Paul II et de notre Pape François : ne vous découragez pas, vous qui avez recouru à l’avortement, mais venez demander le pardon de Dieu à un prêtre, ce pardon vous sera donné ! Avec vous, désirons le triomphe du Cœur Immaculé de Marie pour vivre en un monde renouvelé, transformé par la grâce de Dieu, où cessera enfin la plus grande guerre mondiale, la guerre contre l’enfant, qui a déjà tué légalement 2 milliards d’innocents. Le triomphe du Cœur Immaculé, c’est aussi votre réconciliation avec Dieu et avec vos enfants avortés qui vivent dans le Seigneur ! Désirer le triomphe du Cœur Immaculé, c’est désirer enfin ce monde où l’euthanasie et tous les attentats contre la vie seront bannis. De tels désirs sont-il réalisables ? Oui, c’est le plan de Dieu !

Il existe encore un mal plus grand que celui de tuer le corps, nous a dit Jésus : c’est le mal de celui qui peut tuer l’âme. En nos temps, les pornocrates, inspirés par Satan et les démons, sont à l’œuvre pour tuer les âmes par la pornographie et la drogue. Qui s’opposera à cette entreprise infernale ? Quel homme politique courageux s’opposera-t-il enfin aux cultures du plaisir et de la mort, à la défiguration de l’amour, à la déconstruction du mariage et de la famille, à la désacralisation de la vie ? La France ne sera vraiment convertie que lorsque seront abolies les lois civiles contraires à la Loi de Dieu. En ces temps qui nous préparent aux élections présidentielles et législatives, soyons courageux pour aller à contre-courant et pour oser demander l’abolition de la Loi Taubira, de la Loi Veil et de la Loi Neuwirth. Ces lois ont été préparées en loges maçonniques. Le docteur Pierre Simon le dit explicitement dans son livre « de la vie avant toute chose ». Ces lois, avec les lois de bioéthique n’ont pas fait progresser la France mais l’ont fait gravement régresser ! Elles contribuent à tuer son âme, mais la Fille aînée de l’Eglise n’est pas encore morte ! Désirer le triomphe du Cœur Immaculé de Marie, c’est désirer l’abolition de toutes les lois contraires à la Loi de Dieu. Au-dessus des lois de la république, se trouve la Loi naturelle dont l’uniquement fondement est Dieu ! Demandons à ceux qui se présenteront aux élections le respect absolu des valeurs non négociables. Ces valeurs devraient faire partie des valeurs de la république parce que la transgression de ces valeurs entraîne nécessairement le non respect des droits de l’homme (…) »

Message de Noël du général Tauzin

Posted:

La crèche interdite de Paray Le Monial

Posted:

Avant l’interdiction :

6a00d83451619c69e201bb09634594970d-250wi

Après :

C0mPSdBXcAAfGWx

Le nombre de chrétiens tués pour leur foi dans le monde en 2016, s’élèverait à 90 000

Posted:

Lu sur l’Observatoire de la christianophobie :

« Selon Massimo Introvigne, directeur du Centro Studi Nuove Religioni (CESNUR), le nombre de chrétiens tués pour leur foi dans le monde en 2016, s’élèverait à 90 000 – et l’année n’est pas finie –, quant aux chrétiens empêchés de professer librement leur foi, ils seraient entre 500 et 600 millions… »

Venir en car ou en covoiturage à la Marche Pour La Vie du 22 janvier

Posted:

Notre prochaine Marche Pour La Vie se déroulera le 22 janvier prochain, à quelques mois des élections présidentielles et législatives !  La France a besoin que nous venions TOUS à Paris pour défendre la Vie !

Une carte des cars organisés dans toute la France a été publiée ICI . Réservez vite votre place !

Plus de 12 cars sont déjà organisés … (nous avions 40 cars en 2015) !  Il est important et vital pour notre marche que d’autres cars soient organisés … Il n’y a pas (encore !!!) de cars au départ de Lyon, Bordeaux, Tours, ou encore Lille… MOBILISEZ VOUS et organisez un car ou un covoiturage pour votre ville via ce formulaire :

Oragniser un car pour La Marche pour La Vie
La vie a besoin de cette Marche, qui a besoin de toute la France, qui a besoin de transports pour venir à Paris…  Espérons que, grâce à vous, aucun coin de France ne soit délaissé !

Nous comptons sur vous tous pour assurer ce précieux engagement !

Les enfants d’Alep

Posted:

La paroisse latine d’Alep a réalisé une vidéo où des enfants nous souhaitent un joyeux Noël en nous faisant visiter leurs lieux de vie, qu’ils retrouvent, souvent dévastés. Les enfants s’expriment en plusieurs langues. Une petite fille nous fait visiter, en français, l’église maronite très endommagée (vers la 9e minute), et l’ont voit enfin des anciens qui étaient restés sous les bombes. Via

Benoist Apparu, porte-parole de François Fillon, a voté pour la loi Taubira

Posted:

D’Agnès Marion, Conseillère régionale FN Auvergne-Rhône-Alpes, présidente du cercle Fraternité, sur Boulevard Voltaire :

« Le président de Sens commun, Christophe Billan, affirmait dans Le Point, le 22 décembre dernier, qu’au Front national « il est difficile de savoir qui parle en son nom et quelle est précisément la ligne de cette formation politique » sur les questions de la famille. Visiblement, M. Billan voit et entend ce qu’il veut voir et entendre !

Sens commun, né du vaste mouvement de refus du mariage homosexuel, n’en finit pas de se contorsionner pour justifier son ralliement à François Fillon et, pour cela, cherche des contradictions au Front national là où, au fond, il n’y en a pas.

On aurait légitimement pu penser que le mariage pour tous et la logique libérale-libertaire qui préside à la loi Taubira étaient, pour Sens commun, centraux et dépassaient en termes d’importance politique tous les autres thèmes ! Mme Taubira elle-même, en parlant de changement de civilisation, validait ce raisonnement. Pourtant, Sens commun, en faisant le choix de soutenir une famille politique puis un candidat pour lequel la question de l’abrogation de la loi Taubira n’est ni unanime ni centrale, est, en quelque sorte, sorti de la logique de son combat initial et fondateur. À ce titre, le virage pris par M. Fillon dans le choix de son équipe de campagne est symptomatique : faut-il rappeler que M. Apparu, aujourd’hui porte-parole, a voté pour cette loi ?

En revanche, du côté du FN, pas de tergiversation : la loi sera abrogée. Parce qu’au FN, nous savons que la destruction des acquis familiaux ET sociaux voulue par l’ultra-libéralisme dont M. Fillon est le héraut précarise les Français en rognant les protections qui leur permettent de se projeter dans l’avenir. Or, la famille est, par définition, le lieu où les logiques de marché ne rentrent pas. Abîmée financièrement, dégradée symboliquement, la famille offre donc moins de résistance à l’ultralibéralisme.

C’est pourquoi la famille mérite d’être défendue économiquement mais aussi symboliquement et institutionnellement. C’est la double raison de l’opposition absolue du Front national au mariage pour tous. À l’intérêt supérieur de l’enfant d’avoir un père et une mère se lie une position antilibérale : refus du marché partout, des logiques de marché pour tous, de la marchandisation des corps où nous mènent la PMA et la GPA qui découleront, in fine, de la logique de cette loi.

Ne nous méprenons pas si le FN s’est prononcé à l’unanimité contre le mariage pour tous, c’est qu’il a pris acte de la nécessité de structurer la société autour d’une cellule familiale solide fondée sur sa forme naturelle (un père – une mère). Une famille française sûre matériellement et solide symboliquement, c’est la France qui continue ! La question de l’abrogation ne fait pas débat pour les responsables de notre mouvement. Certes, il faut reconnaître que, pour certains membres du FN, cette question n’est pas première : ils considèrent, à juste titre, que ce sujet n’est qu’un enfumage de la part des socialistes pour cacher leur médiocrité dans le gouvernement de la France et recréer artificiellement le clivage gauche/droite. D’autres y voient un vrai changement de civilisation. Mais tous sont unanimes pour demander l’abrogation de la loi Taubira.

À quelques mois de la présidentielle, il ne reste plus qu’un seul candidat qui propose, dans son programme, l’abrogation de la loi Taubira : c’est Marine Le Pen, soutenue par le Front national dans son ensemble et dans sa diversité. Et, pour abroger cette loi et remettre la France en ordre matériellement et anthropologiquement, elle doit être surtout soutenue par une majorité de Français. La ligne est claire ! »

Visages d’Orient, Lumières d’Ainay

Posted:

La basilique Saint Martin d’Ainay rayonne pour la fête de la Chandeleur les 2 et 3 février 2017 !

Venez voyager à travers le temps, en lumière et en musique, à la rencontre des visages et des terres d’Orient !

Image mail

De la naissance de l’écriture aux manuscrits, des visages d’hier à ceux d’aujourd’hui, la projection monumentale retrace l’histoire de la Mésopotamie, berceau de notre civilisation, et plonge le spectateur dans la vie de milliers d’Irakiens à travers le temps.

Les photographies, les images, les voix et les musiques, mises en scène par l’artiste Agnès Winter, emplissent cette réalité d’espérance et de poésie !

Le jumelage Lyon-Mossoul, né en juillet 2014 a pour vocation de maintenir un lien entre les chrétiens d’Irak et de Lyon et repose sur trois piliers : prier, agir, partager. Toutes les actions mises en place depuis sa création servent à améliorer le quotidien sur place et soutenir ces populations déplacées de la plaine de Ninive (Irak), chrétiennes ou non.

Ce projet est soutenu par la Fondation Saint-Irénée, l’Institut Mérieux, GL Events, l’Œuvre d’Orient et la ville de Lyon.

Lieu : Basilique Saint Martin d’Ainay – Place d’Ainay – 69002 Lyon

Dates et horaires : Jeudi 2 février et vendredi 3 février 2017 de 18h à 23h toutes les 30 mn (pile et la demi-heure)

Il y aura une « rue du Brexit » à Beaucaire

Posted:

Europe : Le conseil municipal de Beaucaire crée la « rue du Brexit » pour rendre hommage au choix du peuple Britannique souverain. pic.twitter.com/X2as1czVQO

— Julien Sanchez (@jsanchez_fn) 26 décembre 2016

« Ne laissons pas dire que la France est une terre de migrants, une terre sans culture, un pays multiculturel »

Posted:

Extrait de l’homélie de la nuit de Noël prononcée par le père Bernard Domini, modérateur de la Famille Missionnaire de Notre Dame :

Mqdefault« (…) Face à cette joyeuse nouvelle, osons poser cette question : comment se fait-il qu’en notre France, Fille aînée de l’Eglise, beaucoup de baptisés soient plus préoccupés par le réveillon de cette nuit que par la Messe de minuit ? Qui est donc pour ces baptisés, qui ne pratiquent plus, l’Enfant-Jésus qui va être porté solennellement dans la Crèche à la fin de la Messe ? Le chant du minuit chrétien que nous chanterons avec joie avant de porter l’Enfant-Jésus dans la Crèche ferait-il seulement partie d’un répertoire à jamais révolu de nos ancêtres ?

Il est temps de nous réveiller et de retrouver les racines chrétiennes de la France par la fidélité aux promesses de notre baptême. Un homme politique français vient de lancer un SOS : les cloches sonneront-elles encore en France ? Elles peuvent encore sonner. Elles ne doivent pas sonner le glas parce que la France n’est pas encore morte. Mais elles doivent sonner le tocsin parce que la Fille aînée de l’Eglise est en train de perdre son âme ! Il faut la sauver. Que s’est-il donc passé ?

Depuis 1967, nos divers gouvernements ont voté des lois contraires à la Loi de Dieu. L’amour humain a été gravement défiguré. La vie humaine est désacralisée. La famille selon le plan de Dieu a été déconstruite. Notre Pape François a déclaré qu’il y avait une guerre mondiale contre la famille. Il y a aussi une guerre mondiale contre l’enfant, guerre qui a fait dans le monde, depuis 1975, deux milliards de victimes innocentes. Pour Mère Térésa, canonisée en septembre, tant qu’un enfant pourra être tué légalement dans le sein de sa maman, il n’y aura pas la paix dans le monde. La paix est aussi gravement menacée par les pornocrates, par la pornographie, peuvent tuer l’âme des enfants, des adolescents, mais aussi des adultes.

Trouvera-t-on en France des gouvernants qui auront le courage d’abolir les lois contraires à la Loi naturelle et s’attaqueront avec décision, détermination et énergie aux narcotrafiquants et aux pornocrates ? La vraie culture élève l’âme alors que l’anti-culture qu’est la pornographie rend esclave de la loi de la chair. Ne laissons pas dire que la France est une terre de migrants, une terre sans culture, un pays multiculturel. L’Etat français est laïc – nous le respectons en acceptant la séparation du temporel et du spirituel !-, mais la France est chrétienne. Elle l’est depuis la nuit de Noël 496, nuit au cours de laquelle Clovis et ses soldats francs ont reçu le baptême. La Gaule romanisée est alors devenue la France. Voilà la vérité historique que nous devons rappeler à nos enfants.

Puisse l’année 2017 être enfin l’année du grand retour des hommes à Dieu, l’année de la conversion de la France, l’année du retour de l’Europe à ses racines chrétiennes, l’année du triomphe du Cœur Immaculé de Marie. En cette nuit de Noël, Dieu nous invite à imiter Jésus petit enfant. Prions la Vierge Marie et Saint Joseph de nous aider à comprendre le vrai message de Noël : le message de l’humilité, le message de l’Amour, le message de la joie et de la paix. Vivons un Bon et Joyeux Noël chrétien et, avec Saint Joseph, faisons partie du petit troupeau qui prie pour hâter le triomphe du Cœur Immaculé de Marie et de l’Amour de Dieu ! »


 

BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (27 décembre 2016)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE:Eux aussi ont du sang sur les mains-et varia

 

 

[Nouvel article] BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (27 décembre 2016)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

x

 

Nouvel article sur conseil dans l’espérance du roi

BULLETIN CLIMATIQUE QUOTIDIEN (27 décembre 2016)…DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE.

par conseilesperanceduroi

Eux aussi ont du sang sur les mains

mains-dans-le-sang-2674052

Par leur faute, 12 personnes ont perdu la vie et 48 ont été blessées lors de l’attentat islamiste du marché de Noël, à Berlin.

En effet, si nous avons eu souvent à nous plaindre de la médiocrité de nos services de renseignement dans la lutte contre les terroristes (et ce n’est probablement pas fini), sachez que les services allemands ne valent pas mieux. Et ne croyez pas que les fortes paroles d’Angela Merkel, jeudi 22 décembre depuis le siège de la police criminelle berlinoise puisse tromper qui que ce soit. Une brève déclaration, à peine trois minutes, durant laquelle elle s’est dite  » très fière du calme avec lequel un grand nombre de personnes ont réagi à la situation « , a salué  » le travail hautement professionnel  » des enquêteurs, confié qu’elle -espérait  » une arrestation bientôt  » et assuré que  » des efforts considérables ont été faits, ces dernières années, pour parer au mieux à la menace terroriste « …Car vous savez que tout cela n’est que de la roupie de sansonnet !

Ces paroles, prononcées cinq heures après la réouverture, en fin de matinée, du marché de Noël de Breitscheidplatz, se voulaient optimistes et rassurantes. Hélas pour elle, elles sont apparues en total décalage total avec le sentiment général qui domine en Allemagne après l’attentat le plus meurtrier commis dans le pays depuis celui perpétré par un néonazi, le 26 septembre 1980, pendant la fête de la bière de Munich (13 morts, 211 blessés).

Un sentiment à la fois de colère, d’inquiétude et d’incompréhension, après qu’il a été révélé que l’auteur de l’attentat, Anis Amri, un Tunisien de 24 ans dont les papiers d’identité et les empreintes digitales ont été retrouvés dans le camion qui a tué douze personnes et en a blessé une cinquantaine, était connu depuis des mois des autorités allemandes comme un des plus dangereux islamistes présents dans le pays. Un sentiment exprimé y compris par des dirigeants du parti de la chancelière, comme Armin Laschet, chef de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, pour qui  » les informations que nous avons sur la manière dont les autorités ont travaillé sont choquantes « . Tu parles ! Elles ne sont pas choquantes, elles sont tout simplement scandaleuse. Et 12 personnes innocentes l’ont payé de leur vie. Qui sera puni pour ce crime à présent que le terroriste a lui-même été abattu à Milan après avoir, en prime, transité par la France à Lyon et Chambéry ?

2190635-idix-europe-parcoursamri

L’affaire remonte à début mars, quand la police de Rhénanie-du-Nord-Westphalie informe le parquet fédéral de soupçons concernant la préparation, par Anis Amri, d’un casse d’envergure. Installé alors à Berlin depuis quelques semaines, celui-ci est mis sur écoute. Les enquêteurs découvrent alors non seulement que le soupçon est fondé mais qu’Amri envisage, avec le butin, d’acheter des armes automatiques pour commettre un attentat. Au fil des jours, la police en apprend un peu plus sur lui, notamment sur le fait qu’il vend de la drogue dans le parc de Görlitz, à Kreuzberg, un haut lieu du trafic de stupéfiants à Berlin. Une activité qui l’amènera au moins une fois à se battre violemment dans un bar du quartier.

Mais le temps passe et le jeune homme ne commet pas l’acte pour lequel il a été placé sous surveillance. En septembre, la police décide donc…de mettre fin à celle-ci, au lieu de le renvoyer dans son pays. A cette date, pourtant, Amri n’est pas seulement inscrit dans la liste des 550 individus les plus dangereux du pays. Il est aussi, depuis peu, sous le coup d’une procédure d’expulsion, liée à sa demande d’asile qui lui a été refusée trois mois plus tôt.

Cet épisode constitue le deuxième motif d’indignation de ceux qui estiment que les autorités allemandes ont gravement failli. Quand le Tunisien en question dépose sa demande d’asile, en avril, c’est en effet en tant qu’Egyptien qu’il se présente. Or, deux mois plus tard, celle-ci est rejetée, après avoir été qualifiée de  » manifestement infondée « . On s’en serait douté et , d’ailleurs, les fonctionnaires chargés d’étudier son dossier n’ont pas été convaincus par son histoire, trouvant que son arabe avait bien peu l’air de celui d’un Egyptien et qu’il était particulièrement mal informé sur le pays pour quelqu’un qui prétendait l’avoir quitté en tant qu’opposant politique. Schéma classique qui trompe pourtant encore bon nombre de nos fins limiers.

En juillet, un mois après le rejet de sa demande d’asile, le jeune homme est contrôlé dans un bus près de Friedrichshafen, sur les bords du lac de Constance, dans le Bade-Wurtemberg. Il est alors porteur de faux papiers qui le présentent comme italien. La police démasque sa véritable identité et le place en centre de rétention. Mais, pour être expulsé d’Allemagne, il doit toutefois attendre que la Tunisie accepte de le reconnaître comme l’un de ses ressortissants. Légalement, sa rétention peut durer six mois. Il sera mis en liberté au bout de deux jours. Le document exigé des autorités tunisiennes, lui, n’arrivera que mercredi. Moins de quarante-huit heures après l’attentat de Berlin. BRAVO !

Une question taraude aujourd’hui les Allemands en général et les familles des victimes en particulier : compte tenu des informations dont ils disposaient sur Anis Amri, et notamment sur ses liens avec le prédicateur Abu Wala, un prédicateur islamiste lié à la mosquée de Hildesheim – (Basse-Saxe) et soupçonné de recruter des candidats au djihad pour le compte de l’organisation Etat islamique, les Allemands ont-ils tout fait pour presser la Tunisie de répondre à leur demande ?

Si tel avait été le cas, et si la communication entre les deux Etats avait été parfaite, l’on peut en effet imaginer que Berlin aurait disposé d’autres informations non dénuées d’intérêt sur la première vie d’Anis Amri. Celle d’un adolescent d’Oueslatia, un bourg d’une dizaine de milliers d’habitants situé à l’ouest de Kairouan, condamné à un an de prison, en 2008, pour consommation de cannabis, puis à deux ans de prison, en 2011, pour le vol d’une voiture revendue à Gabès pour 6 000 dinars (moins de 3 000 euros). Le jugement sera confirmé en appel mais prononcé par contumace : entre-temps, l’homme a pris la fuite pour rejoindre clandestinement l’Italie sur un bateau de migrants, via la Libye !*

Parti de Tunisie pour échapper à la justice, Anis Amri sera cependant vite rattrapé par celle-ci en Europe. Peu de temps après son arrivée sur l’île de Lampedusa, il met le feu à une école ! Le tribunal de Palerme le condamne en 2011 à quatre ans de prison. Libéré en 2015, il est placé en centre de rétention mais – déjà –, faute de papiers valables reconnus par les autorités tunisiennes, il est remis en liberté (démontrant ainsi que, comme nous ne cessons de le répéter aussi, ce n’est pas mieux en Italie !). Cette fois, il décide de s’installer en Allemagne. Pourquoi pas en France ?…

Et voilà comment la gangrène détruit l’Europe.

 

* Lire « Souvenez-vous de Géraldine Hallot dans vos prières » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2016/09/15/bulletin-climatique-quotidien-15-septembre-2016-de-la-republique-francaise/.

 

Parlons-en d’ailleurs des contrôles à la frontière

Dans un contexte de vigilance renforcée et d’état d’urgence prolongé en France (en tout cas à ce qu’on nous raconte), comment se peut-il qu’un terroriste armé, recherché dans toute l’Europe, ait pu monter à bord d’un TGV français et qu’il ait pu voyager jusqu’en Italie ?

Après l’attentat de lundi soir à Berlin, le ministère français de l’intérieur avait, paraît-il, demandé aux préfets de « prendre toute mesure utile pour renforcer sans délai les contrôles à la frontière franco-allemande ». Pourtant, un porte-parole de la SNCF n’a pas été en mesure de dire si des dispositions spécifiques avaient été prises pour contrôler les passagers des trains transfrontaliers, après ces annonces du ministère…

Guillaume Pépy, Président de la SNCF*, n’a rien dit à ce sujet alors qu’il était interrogé sur RTL. Il a en revanche évoqué la présence « des cheminots de la surveillance SNCF en civil et armés dans les trains », effective depuis quelques jours sans davantage de précision. Il s’agit là de l’une des mesures inscrites dans la « loi relative à la prévention et à la lutte contre les incivilités, contre les atteintes à la sécurité publique et contre les actes terroristes dans les transports collectifs de voyageurs », dite « loi Savary », adoptée en mars.

Le texte avait été élaboré après l’attentat avorté du Thalys, en août 2015, où un ressortissant marocain, Ayoub El Khazzani, avait tenté d’ouvrir le feu sur des passagers du train Amsterdam-Paris, avant d’être maîtrisé par des touristes américains.

Parmi les mesures de sécurité les plus visibles ayant suivi cette tentative, des portiques de sécurité avaient été installés avant l’accès au quai du Thalys, à la gare du Nord de Paris, comme il en existait déjà pour l’Eurostar. Hélas, depuis, ces portiques ont été supprimés car il paraît qu’ils étaient cause de ralentissement du trafic de voyageurs !

La loi Savary prévoit d’autres dispositions. Elle autorise par exemple les entreprises ferroviaires à exiger des billets nominatifs. Elle prévoit aussi que certaines liaisons non TGV pourront passer à la réservation obligatoire en 2017 ; une mesure que les associations d’usagers ont toutefois jusqu’ici toujours rejetée.

Le texte autorise également les agents de la sûreté ferroviaire, à procéder à des inspections visuelles, à des fouilles de bagages et à des palpations de sécurité des passagers. Ces personnels devront pour cela avoir été agréés en amont par le préfet de police Paris ou du département dont ils dépendent, spécifie le décret qui précise les contours de leurs interventions et qui a été publié le 30 septembre dernier. Toujours en retard d’une guerre…

La loi Savary autorise enfin des agents de la SNCF à patrouiller armés et en civil dans les trains et dans les gares, un peu comme il existe des agents armés sur certaines liaisons aériennes. « Ces agents en civil sont, soit des personnels de la sûreté ferroviaire ayant au moins cinq ans d’ancienneté, soit d’anciens fonctionnaires de police ou de gendarmerie. Ils bénéficient d’une formation spécifique éthique, juridique et opérationnelle. »

Mais, ni Guillaume Pépy ni la SNCF n’ont précisé, vendredi, si ce personnel de sécurité a pu être en présence ou non d’Anis Amri, le terroriste de Berlin, lors de son voyage entre l’Allemagne et l’Italie.

Vous l’aurez compris, dans le contexte de totale et  » libre circulation des biens et des personnes  » imposée par la mondialisation, toutes ces prétendues mesures de protection de sont que des effets d’annonce et, disons-le tout net…du pipo.

* Guillaume Pépy, ne l’oubliez pas, est aussi le Grand Prêtre du métissage ethno-professionnel et de l’usage abusif, à cet effet, des emplois aidés offerts par le gouvernement de François Hollande. Ainsi, pour prendre un seul exemple, sur une petite vingtaine d’accompagnateurs des enfants sur les trains de la SNCF (service Junior et Cie), lundi 26 décembre à la gare de Lyon à Paris, nous pûmes compter…18 garçons et filles issus de l’immigration ! Combien de terroristes en puissance parmi eux ? (souvenez-vous de cet animateur scolaire de Strasbourg récemment arrêté avant son passage à l’acte sur le marché de Noël).

 

Mais, en douce…

Un très discret arrêté gouvernemental du 26 septembre, applicable au 1er janvier prochain et qui modifie le calcul du taux d’usure, vient d’être publié. Un sujet technique, mais dont les conséquences sur les consommateurs et le coût de leurs crédits sont bien réelles.

Le taux d’usure fixe le plafond à ne pas dépasser pour les prêts aux consommateurs, aux associations et aux fondations (mais pas aux entreprises, sauf découvert bancaire). Il est actuellement calculé selon la moyenne observée des taux des crédits consentis au cours du trimestre précédent majorée de 33 %. La Banque de France publie, tous les trois mois, son barème qui comprend six valeurs plafond : trois pour les crédits à la consommation selon leur montant – moins de 3 000 euros, de 3 000 à 6 000 euros et au-delà – et trois autres pour les prêts immobiliers (à taux fixe, à taux variable et prêt relais).

Or, dans le contexte actuel d’argent pas cher, la marge de 33 % se révèle trop étroite au goût des banquiers : au quatrième trimestre, la moyenne des tauxdes prêts immobiliers constatée a été de 2,71 %. Ainsi, le taux d’usure n’a pas pu excéder 3,61 %. Les banques réclamaient donc un dispositif moins pénalisant et ont menacé, si elles ne l’obtenaient pas, de restreindre l’accès au crédit, notamment aux catégories d’emprunteurs les plus risquées.

Officiellement, le calcul du seuil d’usure restera le même mais, pour les crédits immobiliers, un nouveau paramètre a été introduit, la  » maturité « , c’est-à-dire la durée des prêts. Trois maturités – moins de dix ans, de dix à vingt ans et au-delà – conduisent donc à trois moyennes différentes. La plus utilisée en immobilier et la plus haute, celle au-delà de vingt ans, conduira, au 1er janvier 2017, à une majoration de 0,2 point à 0,5 point du taux d’usure.

 » Nous ne sommes pas contre la révision des conditions économiques de l’usure, mais nous aurions aimé, plutôt qu’un décret en douce, un débat démocratique devant le Parlement « , remarque François Carlier, délégué général de l’association Consommation logement et cadre de vie, représentant des clients des banques au Comité consultatif du secteur financier.

La voie législative a dû paraître trop risquée aux yeux des banquiers, échaudés par le précédent de l’assurance crédit emprunteur : au cours de la discussion de la loi Sapin 2, adoptée le 8 novembre, les parlementaires ont, contre l’avis du gouvernement et en dépit du lobbying intense des banques, accordé aux clients la liberté de choisir une autre assurance décès invalidité que celle proposée, voire imposée, par le prêteur…

Le Conseil constitutionnel a retoqué ce point, mais il reviendra en discussion, et les banques savent que cette source juteuse de profits qu’est l’assurance crédit emprunteur, avec ses marges de 50 %, leur sera, à terme, coupée.  » C’est curieux comme les banques obtiennent facilement ce qu’elles veulent, en utilisant, d’ailleurs, le même argument pour, d’un côté, relever le seuil de l’usure et, de l’autre, baisser la rémunération des plans d’épargne logement… « , s’étonne M. Carlier.

Quand cessera donc ce pouvoir extravagant du lobby bancaire de faire la pluie et le beau temps sur le dos des citoyens ?

 

Le 27 décembre 2016.

Jean-Yves Pons, CJA.

 

Commentaire    Voir tous les commentaires    J’aime
 

 

 

Arrêt sur Info 27/12/2016:Alep libérée : quand l’AFP qualifie des décapiteurs d’enfants de «rebelles»-et varia:Hoog,patron de l’AFP, a pour devise « Ni Dieu,ni maître »;or il en a beaucoup et surtout la canaille et est candidat à tout,récemment France-Télévisions,mais « il n’a pas eu de bol »,etc

 

 

 

Arrêt sur Info

x

 

1

Arrêt sur Info


Alep libérée : quand l’AFP qualifie des décapiteurs d’enfants de «rebelles»

Posted: 27 Dec 2016 08:20 AM PST

Combattant al-Nosra qui faisaient « du bon boulot » exécutent des soldats de l’armée syrienne en 2013 Si sur le plan humain, l’agence se réjouit du retour de la paix dans Alep, elle déplore la défaite des djihadistes toujours […]
Palestine : Le texte de la résolution 2334 (2016) du 23 décembre 2016

Posted: 27 Dec 2016 07:26 AM PST

Tout le monde en parle, mais qui l’a lue ? Vous trouverez ci-dessous, le texte complet de la résolution 2334 du 23 décembre 2016 du Conseil de sécurité sur la situation en Palestine. Du grand classique, […]
En réponse à la lettre de Julien Salingue à un « camarade » qui s’obstine à justifier l’injustifiable

Posted: 27 Dec 2016 03:25 AM PST

  Cher Julien, Tu ne me connais pas, et moi, avant d’avoir lu ta missive, je ne savais pas grand-chose à ton sujet, sinon que tu étais membre d’Acrimed, qui est un organisme d’utilité publique que […]
(Vidéos) Les horreurs des « rebelles » dévoilées à Alep-Est : des charniers, des mines, un arsenal énorme

Posted: 27 Dec 2016 02:29 AM PST

Un soldat de l’armée syrienne lève le drapeau de l’Etat syrien en regardant les cars transportant les terroristes et leurs familles quitter Alep. DR Vidéos réalisées le 26 déc. 2016   Après le départ des « rebelles » […]
Les charniers de civils torturés par les rebelles «modérés» à Alep (que la RTS ne vous a pas montrés)

Posted: 26 Dec 2016 12:11 PM PST

© Sana Photo d’archive (Syrie) Des fosses communes contenant les corps de dizaines de civils ayant subi des tortures par les rebelles «modérés» ont été découverts dans les quartiers d’Alep libérés par l’armée syrienne, a indiqué le […]
1

 

https://mail.google.com/_/scs/mail-static/_/js/k=gmail.main.fr.5_9EVKwTxZQ.O/m=m_i,pdt,t/am=yOLiAPL_vj-IkwFAWelEhdn3zTef2gf73PPf-wcECvoJ-L_Z_0P8GwAAAAB2UYMC/rt=h/d=1/rs=AHGWq9D9nuE1M5fyrOAW3QIKvXR6mOL9Lwhttps://mail.google.com/mail/u/0/?ui=2&view=bsp&ver=ohhl4rw8mbn4https://mail.google.com/mail/u/0/?ui=2&view=bsp&ver=ohhl4rw8mbn4

Conversation ouverte. 1 message non lu.
Plus

Arrêt sur Info

Boîte de réception
x

Arrêt sur Info <noreply+feedproxy@google.com> Se désabonner

17:50 (Il y a 3 heures)
À brandenburg.ol.

Arrêt sur Info


Alep libérée : quand l’AFP qualifie des décapiteurs d’enfants de «rebelles»

Posted: 27 Dec 2016 08:20 AM PST

Combattant al-Nosra qui faisaient « du bon boulot » exécutent des soldats de l’armée syrienne en 2013 Si sur le plan humain, l’agence se réjouit du retour de la paix dans Alep, elle déplore la défaite des djihadistes toujours […]
Palestine : Le texte de la résolution 2334 (2016) du 23 décembre 2016

Posted: 27 Dec 2016 07:26 AM PST

Tout le monde en parle, mais qui l’a lue ? Vous trouverez ci-dessous, le texte complet de la résolution 2334 du 23 décembre 2016 du Conseil de sécurité sur la situation en Palestine. Du grand classique, […]
En réponse à la lettre de Julien Salingue à un « camarade » qui s’obstine à justifier l’injustifiable

Posted: 27 Dec 2016 03:25 AM PST

  Cher Julien, Tu ne me connais pas, et moi, avant d’avoir lu ta missive, je ne savais pas grand-chose à ton sujet, sinon que tu étais membre d’Acrimed, qui est un organisme d’utilité publique que […]
(Vidéos) Les horreurs des « rebelles » dévoilées à Alep-Est : des charniers, des mines, un arsenal énorme

Posted: 27 Dec 2016 02:29 AM PST

Un soldat de l’armée syrienne lève le drapeau de l’Etat syrien en regardant les cars transportant les terroristes et leurs familles quitter Alep. DR Vidéos réalisées le 26 déc. 2016   Après le départ des « rebelles » […]
Les charniers de civils torturés par les rebelles «modérés» à Alep (que la RTS ne vous a pas montrés)

Posted: 26 Dec 2016 12:11 PM PST

© Sana Photo d’archive (Syrie) Des fosses communes contenant les corps de dizaines de civils ayant subi des tortures par les rebelles «modérés» ont été découverts dans les quartiers d’Alep libérés par l’armée syrienne, a indiqué le […]
You are subscribed to email updates from Arrêt sur Info.
To stop receiving these emails, you may unsubscribe now.
Email delivery powered by Google
Google Inc., 1600 Amphitheatre Parkway, Mountain View, CA 94043, United States
Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.
11,6 Go (77 %) utilisés sur 15 Go
Dernière activité sur le compte : Il y a 4 heures

Détails

https://accounts.google.com/o/oauth2/postmessageRelay?parent=https%3A%2F%2Fmail.google.com&jsh=m%3B%2F_%2Fscs%2Fabc-static%2F_%2Fjs%2Fk%3Dgapi.gapi.en.FgPLF5SwqIU.O%2Fm%3D__features__%2Frt%3Dj%2Fd%3D1%2Frs%3DAHpOoo-9R8fkhlRsCMrG4wpDzgf1RI7BzQ#rpctoken=743324567&forcesecure=1https://clients6.google.com/static/proxy.html?jsh=m%3B%2F_%2Fscs%2Fabc-static%2F_%2Fjs%2Fk%3Dgapi.gapi.en.FgPLF5SwqIU.O%2Fm%3D__features__%2Frt%3Dj%2Fd%3D1%2Frs%3DAHpOoo-9R8fkhlRsCMrG4wpDzgf1RI7BzQ#parent=https%3A%2F%2Fmail.google.com&rpctoken=333484015

DOMTOM NEWS (Global) 27/12/2016

 

 

 

DOMTOM NEWS (Global)

 

 

DOMTOM NEWS (Global)


Les nouveautés arrivées sur la Freebox Révolution en 2016 – Univers Freebox

Posted: 27 Dec 2016 08:44 AM PST


Univers Freebox
Les nouveautés arrivées sur la Freebox Révolution en 2016
Univers Freebox
Il est ainsi devenu le 1er opérateur à inclure les appels depuis la Freebox vers les fixes d’Egypte, du Nigéria, de la Nouvelle-Calédonie ainsi que de Wallis et Futuna. Cela porta à plus de 110 le nombre de destinations incluses. De nouvelles

Bilan 2016 : Le système éducatif national est devenu plus fragile, en 2016, en Haïti

Posted: 27 Dec 2016 08:27 AM PST

Par Betty Désir
P-au-P, 26 déc. 2016 [AlterPresse] — Déjà en proie à un état de stagnation, le système éducatif national est devenu encore plus fragile au cours de l’année 2016, suite aux dégâts provoqués par le passage du cyclone Matthew, les lundi 3 et 4 mardi octobre 2016, selon les donnéesrecueillies par l’agence en ligne AlterPresse. Rien de concret n’a été constaté, au niveau de l’éducation, dans la gestion post-Matthew, plus de deux mois après son passage, critique le coordonnateur général de (…)

-
Perspectives

Australie : un septuagénaire décède après avoir été mordu chez lui par un serpent

Posted: 27 Dec 2016 08:01 AM PST

Australie: un septuagénaire décède après avoir été mordu chez lui par un serpent
Sydney, Australie | AFP | mardi 26/12/2016 – Un septuagénaire australien est décédé six jours avoir été mordu par l’un des serpents les plus venimeux au monde, qu’il avait découvert, chose rare, dans son salon, ont annoncé mardi des responsables australiens.

L’accident s’est produit mardi dernier, selon les services ambulanciers de l’Etat du Queensland, dans le nord-est de l’Australie.

Cet homme de 77 ans, identifié sous le nom de David Pitt, se trouvait dans sa maison de Cairns quand il a découvert un serpent qui était selon les médias un taïpan côtier de 1,5 mètre. Cette espèce est considérée comme la troisième la plus venimeuse au monde.

Il a été mordu entre les orteils alors qu’il tentait de tuer le serpent avec une pelle, selon les services ambulanciers.

Des secouristes lui ont pratiqué un massage cardiaque et lui ont prodigué de l’antivenin avant de l’emmener dans un état critique à l’hôpital de Cairns.

« Il y avait beaucoup de sang, et il est possible que le serpent ait percé une veine et pas seulement les tissus », avait déclaré la semaine dernière Valerie Noble, une secouriste.

Admis en soins intensifs, M. Pitt est décédé lundi, a déclaré mardi à l’AFP une porte-parole de l’hôpital.

Vingt espèces de serpents parmi les 25 les plus venimeuses au monde vivent en Australie. Pour autant, les décès dus à des morsures sont extrêmement rares.

Selon les statistiques officielles, 3.000 morsures sont recensées chaque année en Australie, dont 300 à 500 qui nécessitent l’administration d’un antivenin.

En moyenne, seules deux personnes meurent chaque année en Australie des suites d’une morsure.

grk/jac/jpa

© 1994-2016 Agence France-Presse

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Typhon aux Philippines : au moins six morts et 18 disparus

Posted: 27 Dec 2016 07:59 AM PST

Typhon aux Philippines: au moins six morts et 18 disparus
Manille, Philippines | AFP | mardi 26/12/2016 – Au moins six personnes ont péri et 18 autres sont portées disparues aux Philippines après le passage du puissant typhon Nock-Ten qui a grandement perturbé les célébrations de Noël, a annoncé mardi le gouvernement.

La tempête, rare pour la saison, a frappé l’archipel dimanche, semant le chaos sur son passage, tout en épargnant finalement la capitale.

Un ferry, le MV Starlight Atlantic, a coulé dans la province de Batangas, au sud de Manille, faisant un mort et 18 disparus, selon les garde-côtes.

Cinq autres personnes ont péri dans les inondations ou du fait de la chute d’objets lors du passage de Nock-Ten.

La tempête, qui doit son nom à un oiseau du Laos, a touché terre dimanche au niveau de la province de Catanduanes (est). Elle était accompagnée de vents soufflant à 235 km/h, selon l’agence météorologique philippine.

De nombreuses provinces demeuraient mardi privées d’électricité.

Plus de 429.000 personnes ont été évacuées de leurs foyers par mesure de précaution, et 330 vols intérieurs et internationaux ont été annulés, ont indiqué lundi les autorités.

« De nombreuses maisons ont été emportées par les vents. Des infrastrutures comme des écoles et des hôpitaux ont également été touchées. Nous attendons toujours de savoir le nombre de maisons détruites, le montant des dégâts », a déclaré aux journalistes Mina Marasigan, porte-parole du Conseil national de la gestion des catastrophes.

Les autorités avaient initialement redouté que le typhon frappe la capitale et sa région, où vivent 13 millions de personnes. Mais la tempête a perdu de son intensité et épargné Manille, avant poursuivre mardi matin sa course en mer de Chine méridionale.

En temps normal, des millions de Philippins voyagent chaque année à l’intérieur du pays pour aller passer les fêtes en famille. Il est rare que des tempêtes perturbent ainsi les célébrations de fin d’année, car les typhons frappent généralement l’archipel entre juin et octobre.

Les scientifiques estiment que la virulence des tempêtes de ces dernières années est imputable au changement climatique.

En novembre 2013, 7.350 personnes avaient péri ou avaient été portées disparues lors du passage du super-typhon Haiyan.

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Au Pérou, un musée pour scruter les cerveaux malades

Posted: 27 Dec 2016 07:57 AM PST

Au Pérou, un musée pour scruter les cerveaux malades
Lima, Pérou | AFP | mardi 26/12/2016 – Trop petits, infestés de parasites ou touchés par Alzheimer : près de 300 cerveaux malades sont exposés dans un musée de Lima qui leur est entièrement dédié, un voyage insolite à la découverte de l’organe le plus complexe du corps humain.

Cette « cérébrothèque » de l’hôpital Santo Toribio de Mogrovejo est l’unique musée d’Amérique latine – et sans doute l’un des rares au monde – à exposer des cerveaux de patients décédés de lésions cérébrales ou de maladies du système nerveux.

Au total, 290 cerveaux, sur les 2.912 rassemblés au fil des années par l’établissement, sont exposés à la curiosité des visiteurs, mais aussi des chercheurs.

Fondé il y a 316 ans, l’hôpital Santo Toribio, l’un des plus anciens de la région, a longtemps été connu comme « le refuge des incurables » car il accueillait les malades en phase terminale. Aujourd’hui, son musée offre des pistes pour soigner.

« Touchez un véritable crâne », invite le musée dès l’entrée. On peut palper cette structure osseuse pour imaginer comment tiennent à l’intérieur, savamment repliés, les deux mètres carrés que mesure un cerveau.

A la tête de cette institution pédagogique se trouve la neuropathologue Diana Rivas, qui sélectionne, sur une table d’acier glaciale, les cervelles susceptibles d’avoir un intérêt scientifique et donc d’entrer au musée.

« Ici nous faisons les autopsies, c’est moi-même qui m’en charge », explique-t-elle d’un air serein.

– Géographie fascinante –

Dans ses mains gantées, elle porte justement un cerveau humain qu’elle vient de sortir d’un bocal de formol. Sa taille est celle d’un ballon de football dégonflé et « sa consistance est comme celle d’une gomme », précise Mme Rivas.

Explorer un cerveau, c’est un peu comme peler un oignon : la médecin manipule les deux hémisphères semblables à des noix géantes et unies par un mince membrane, avant de séparer les trois fines couches de méninges de la masse encéphalique.

Une fois ouvert, il offre une géographie fascinante faite de rivières, de sillons, de crevasses et de labyrinthes, un voyage mystérieux dans cet ensemble gris et blanc où se fabrique notamment le langage.

Première leçon : si « un cerveau humain pèse entre 1,2 et 1,4 kilo, en fonction de la taille de la personne et du sexe », celui d’un homme est plus lourd que celui d’une femme.

Mais le cerveau « de la femme est plus évolué que celui de l’homme, car ce qui nous différencie est l’évolution du langage, et nous les femmes l’utilisons plus que les hommes », assure Diana Rivas.

Le musée est divisé en plusieurs salles, l’une de neuroanatomie, l’autre dédiée aux malformations congénitales et la troisième aux pathologies affectant le système nerveux comme les tumeurs, le sida, le virus Zika ou encore la maladie d’Alzheimer.

– Ne pas abuser des graisses –

« Nous montrons aux étudiants à quoi ressemble un cerveau sain et ensuite nous voyons un cerveau malade, comme celui-ci qui est atteint de cysticercose, première cause de convulsions », explique la neuropathologue en montrant un cerveau couvert de taches qui sont en réalité des parasites.

Elle détaille un autre cerveau malade, cette fois atteint d’arthériosclérose : « ce n’est pas bon d’abuser des graisses, des hamburgers », souligne-t-elle, insistant sur les veines du cerveau engraissées et bloquant donc la circulation sanguine.

Ce musée atypique de Lima reçoit chaque année 20.000 visiteurs, en majorité des écoliers et étudiants. Depuis les années 1940, il a recensé des milliers de cas de maladies cérébrales.

Dans l’une des salles, une cervelle de seulement 300 grammes, semblable à une éponge, illustre les méfaits de la microcéphalie, malformation congénitale notamment provoquée par le virus du Zika, dont une épidémie a touché l’Amérique latine ces derniers mois.

D’autres cerveaux, conservés dans du formol, choquent certains visiteurs, comme ceux atteints d’hydrocéphalie, qui fait gonfler la masse encéphalique.

Mais celui qui cause le plus de stupeur est généralement le cerveau malade d’encéphalocèle, une hernie qui fait que le tissu cérébral pend comme une chevelure dans la boîte crânienne. « Quand les étudiants voient ça, 95% réagissent bien mais 5% prennent peur, certains s’évanouissent ou vo

Tahiti-Infos, le site N°1 de l’information à Tahiti

Les accès à la mairie de Goyave bloqués

Posted: 27 Dec 2016 07:50 AM PST

Pas la peine d’espérer pénétrer, ce mardi matin, dans les bâtiments de la mairie de Goyave. Peu avant 10 heures,…

Haïti – Actualité : Zapping politique…

Posted: 27 Dec 2016 07:40 AM PST

Haïti - Actualité : Zapping politique...
André Michel veut la reprise des vérifications – 27 haïtiens sont devenus des citoyens dominicains – Le calendrier sera respecté – Fanmi Lavalas juge les vérifications partisanes – L’OCID estime que tout se passe bien au CTV – Le RNDDH déplore l’opacité…

Teddy Riner 4e personnalité préférée des Français

Posted: 27 Dec 2016 07:29 AM PST

L’acteur Omar Sy reste en tête des 50 personnalités préférées des Français, selon le nouveau classement…

Air Austral : Préavis de grève illimitée des personnels navigants commerciaux à partir du 2 janvier

Posted: 27 Dec 2016 07:26 AM PST

Après la frayeur causée par les autorités de l’aviation comorienne, qui ont bloqué pendant 24 heures le programme de vol d’Air Austral, c’est au tour des syndicats de provoquer des turbulences au sein de la compagnie.

Le 1er Dreamliner d'Air Austral

Le Dreamliner d’Air Austral

La compagnie aérienne réunionnaise annonce un préavis de grève illimitée, lancé par l’UNSA Personnel navigant commercial, à compter du lundi 2 janvier , pour une durée illimitée.

Dans un communiqué, la direction d’Air Austral « déplore le dépôt de ce préavis venant pénaliser la clientèle de la compagnie en cette période en particulier de nombreux départs en vacances, moment clé pour l’entreprise, qui aborde tout juste une des vagues les plus intenses de son activité ».

Selon la direction, « alors que plusieurs discussions ont pu avoir lieu entre la direction générale et les représentants syndicaux et ont permis de parvenir à un accord sur la quasi totalité des 18 points de revendications exprimés, le dépôt de ce préavis marque la volonté du syndicat UNSA, seule représentation syndicale à ne pas avoir signé la charte du Dialogue Social mise en place au sein de la compagnie, de maintenir coûte que coûte un mouvement.

Face à cette situation de blocage, la Direction d’Air Austral précise qu’elle restera comme elle l’a toujours été, ouverte pour aller dans le sens et de l’amélioration de la qualité des relations sociales et de la bonne marche de l’entreprise au bénéfice de sa clientèle. Elle lance un appel à la responsabilité de son personnel navigant commercial de l’entreprise afin de trouver une issue favorable à cette crise. »

A l’heure actuelle, Air Austral tient à assurer à ses clients que, « si le mouvement devait se confirmer », l’entreprise « mettra en œuvre tous les moyens nécessaires pour en minimiser les impacts et garantir leur transport dans les meilleures conditions possibles. » A ce stade, la compagnie prévoit d’assurer le transport de la totalité de ses passagers et les tiendra informés de toute évolution de la situation.

Grève illimitée chez Air austral à partir du lundi 2 janvier

Posted: 27 Dec 2016 07:02 AM PST

Grève illimitée chez Air austral à partir du lundi 2 janvier
Air Austral informe que l’UNSA AERIEN SNMSAC (Union des Syndicats Autonomes – Syndicat du Personnel Navigant Commercial – PNC) a pris la décision de déposer ce jour un préavis pour un mouvement de grève annoncé à compter du lundi 2 janvier 2017 (00h01, heure locale Saint-Denis de la Réunion) et ce pour une durée illimitée.

La direction d’Air Austral déplore le dépôt de ce préavis venant pénaliser la clientèle de la compagnie en cette période en particulier de nombreux départs en vacances, moment clé pour l’entreprise, qui aborde tout juste une des vagues les plu…

 

Entretien téléphonique entre SM le Roi et le Président de la République Islamique de Mauritanie-Maroc Hebdo

 

 

 

Entretien téléphonique entre SM le Roi et le Président de la République Islamique de Mauritanie

 


Maroc Hebdo
NEWSLETTER DU
Mardi 27 Décembre 2016
Flash infos
Entretien téléphonique entre SM le Roi et le Président de la République Islamique de Mauritanie Entretien téléphonique entre SM le Roi et le Président de la République Islamique de Mauritanie

Le Roi Mohammed VI, a eu ce matin, un entretien téléphonique avec S.E Mohammed Ould Abdelaziz,

Lire la suite

Abbas EL Fassi : Les déclarations de Chabat sur la formation du gouvernement en 2012 sont fausses et infondées Abbas EL Fassi : Les déclarations de Chabat sur la formation du gouvernement en 2012 sont fausses et infondées

Abdelwahed El Fassi, Abbas El Fassi et Hamid Chabat L’ancien secrétaire général du Parti de

Lire la suite

Un sentiment de satisfaction en Mauritanie après les clarifications de la diplomatie marocaine Un sentiment de satisfaction en Mauritanie après les clarifications de la diplomatie marocaine

Saleheddine Mezouar et le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz. Un sentiment de satisf

Lire la suite

Benkirane rencontre Akhannouch dans le cadre de la formation du gouvernement Benkirane rencontre Akhannouch dans le cadre de la formation du gouvernement

Le Secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) et chef du

Lire la suite

Dix morts dans un accident de la route près de Chefchaouen Dix morts dans un accident de la route près de Chefchaouen

Dix personnes ont trouvé la mort dans un accident survenu, mardi après-midi, sur la route prov

Lire la suite

Annulation des Vols Dakhla de ce mardi à cause des mauvaises conditions météorologiques Annulation des Vols Dakhla de ce mardi à cause des mauvaises conditions météorologiques

La compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) annonce que ses vols au départ et vers Dakhla de c

Lire la suite

.

 

VT Network Daily Report 27/12/2016:Times of Israel: Netanyahu goes to war with the world-et varia

 

 

 

VT Network Daily Report

 



Times of Israel: Netanyahu goes to war with the world

Benjamin Netanyahu is waging diplomatic war against the world, and notably against Israel’s only vital ally, the United States. We’ve never seen anything like it. It won’t win Israel any new friends.
Read More »»

What Is Doing Your Personal Finance Home Work?
Arnaldo Rodgers – Veterans Today Money – -1138 seconds ago
The Debate – Nuclear Arms Race Threats
Jim W. Dean, Managing Editor – Veterans Today – 20 minutes ago
The Selection Of VA Secretary Will Be Gut-Check Time For Trump
Arnaldo Rodgers – Veterans Today News – 25 minutes ago
Coffee Bunker hosts Christmas dinner in honor of veterans and families
Arnaldo Rodgers – Veterans Today News – 27 minutes ago
New Georgia call center aimed at preventing suicides among veterans
Arnaldo Rodgers – Veterans Today Jobs – 33 minutes ago
smithwesson-600-x-75-2
Israeli Police call for criminal probe into Netanyahu Corruption
Press TV – Veterans Today – 3 hours ago
U.S. Veterans in the Workforce: Why the 7 Percent are America’s Greatest Assets
Veterans Today Network – Veterans Today Jobs – 3 hours ago
Forbidden Videos, White Helmet Executioners and More
Gordon Duff, Senior Editor – Veterans Today – 3 hours ago
RAG RADIO: Searching for Extraterrestrial Life with Astronomers Neal Evans and Cecilia Colome
Thorne Dreyer – Veterans Today Live – 3 hours ago
Can Alex Jones Be Serious on the Middle East?
Jonas E. Alexis – Veterans Today – 3 hours ago
jobs for veterans
1,682 Turks arrested on terrorism charges last week- Duff Interview
Press TV – Veterans Today – 3 hours ago
Sputnik: How US Became ‘a Rogue Superpower That Considers Itself Above the Law’
GPD – Veterans Today – 5 hours ago
US Backed FSA Torture Centers, Mass Graves Uncovered in Aleppo
South Front – Veterans Today – 6 hours ago
President Barack Obama Brings Balance Back To The Force
Rahul Manchanda, Esq. – Veterans News Now – 7 hours ago
Far-right Dutch politician condemns Obama for UN settlement resolution
Ian Greenhalgh – Veterans Today – 9 hours ago
Israel summons ambassadors from UN Security Council member states (not US) over Friday’s resolution
Ian Greenhalgh – Veterans Today – 13 hours ago
TCK RADIO: Ascended Masters « Fallen Angels In The Flesh Amongst Us »
Eric Gajewski – Veterans Today Live – 22 hours ago
Last-minute shoppers scramble to buy gifts
Arnaldo Rodgers – Veterans Today Money – 23 hours ago
THE AMERICAN COLLEGE OF FINANCIAL SERVICES RECEIVES LINCOLN FINANCIAL FOUNDATION GRANT
Arnaldo Rodgers – Veterans Today News – 23 hours ago
Could major changes be coming to Veterans Affairs?
Arnaldo Rodgers – Veterans Today News – 23 hours ago
Join Our Mailing List
Veterans Today Network, 315 E. San Ysidro Blvd.,#300 C-304, San Ysidro, CA 92173
Sent by gm@veteranstodaynetwork.com in collaboration with
Constant Contact