« Loi » RGPD:autorisation ouverte de violer « les misérables tas de petits secrets »-Malraux-et sur ce bloc de sites 1000 « fichiers » d’espionnage par heure:CONNARDS QU’ALLEZ-VOUS DONC FOUTRE AVEC TOUT CE FATRAS?UNE ENCYCLOPEDIE A LA DIDEROT (dixit lui-même)?

Publicités

« Loi » RGPD:autorisation ouverte de violer « les misérables tas de petits secrets »-Malraux-et sur ce bloc de sites 1000 « fichiers » d’espionnage par heure:CONNARDS QU’ALLEZ-VOUS DONC FOUTRE AVEC TOUT CE FATRAS?UNE ENCYCLOPEDIE A LA DIDEROT (dixit lui-même)?

Abattre l’eunuque Macron,sa vieille Jocaste et leur mère à tous la guenon arboricole Lucy:ils bradent la France au tout venant

-Bombes H;

-Barrages;

-Aéroports;

-TGV;

-Alstom;

-Ports;

-etc;

-Et bientôt les cimetières où il veut envoyer les enfants à naître,les vieillards,les malades,les femmes enceintes,les handicapés

 

POUR LE PLUS GRAND BENEFICE DE LA CANAILLE NUMERIQUE,DES LGTB,DES PRO-MORT,DES FINANCIERS VEREUX,DU LUMPEN PROLETARIAT « INTELLECTUEL » , DES NEO-PAÏENS TECHNOLOGIQUES , DES PETASSES FEMINISTES ET AVEC LA COMPLICITE DE FRANCOIS DERNIER

 

« DE TOUS  CEUX QUI REUSSISSENT » A VOUS TUER

 

The Patron Saint of Stubborn Facts by Rev. Jerry J. Pokorsky-The catholic thing:

The Patron Saint of Stubborn Facts

Rev. Jerry J. Pokorsky

Sunday, April 2, 2017

John Adams wrote in 1770, “Facts are stubborn things; and whatever may be our wishes, our inclinations, or the dictates of our passion, they cannot alter the state of facts and evidence.” (“Argument in Defense of the Soldiers in the Boston Massacre Trials”) His observation is useful in our day as we consider the turmoil in the Church with respect to many of those “hot button” issues involving the Sixth Commandment, from the indissolubility of marriage to the very purpose of human sexuality. When a close papal confidant tweets “2 + 2 in #Theology can make 5,” it’s hard to muster confidence in the logic of contemporary theology. What are we to make of the turmoil? To whom shall we turn?

The epic Gospel passage of the cure of the man born blind (John 9:1-41) is particularly instructive about the relationship between the facts of life, our faith, and our current troubles. Jesus – using His spittle to make mud – anoints the beggar who was blind since birth and opens his eyes. But the joy of the cure is eclipsed by anxiety when the man finds himself on trial by angry Pharisees pushing their anti-Christ agenda. The account of the healing and ensuing trials is a profound metaphor for the faithful, struggling to maintain and deepen their understanding of the Catholic faith.

The Pharisees do not allow the facts to deter them. They simply tinker with the laws of logic to fit their unholy narrative: that Jesus was a sinner because He “did not keep the Sabbath” when He healed the blind man. Confronted by the Pharisees, the man born blind initially refuses to make any judgments whatsoever. He simply states the facts: “He put clay on my eyes, and I washed, and now I can see.” But the Pharisees press: “What do you have to say about him?” By reasonably reconsidering the evidence of his healing, under duress, the man takes a significant step in the direction of the fullness of the truth. Jesus healed his blindness. A prophet has the power to heal. Therefore, he concludes, Jesus is a prophet.

After a threatening interview with the man’s parents, the Pharisees fail to prove that the man was not blind from birth. So they scold him with their twisted reasoning: “We know that this man [Jesus] is a sinner.” But the man holds fast to the facts and the rules of logic, insisting: “If he is a sinner, I do not know. One thing I do know is that I was blind and now I see.”

This is what is so amazing: that you do not know where he is from, yet he opened my eyes. We know that God does not listen to sinners, but if one is devout and does his will, he listens to him. It is unheard of that anyone ever opened the eyes of a person born blind. If this man were not from God, he would not be able to do anything.
Healing the Man Born Blind by Vasily Surikov, 1888 [Tretyakov Gallery, Moscow]

The Pharisees, despite their malice, unwittingly became the instruments of God’s grace in sparking the man’s understanding of the Person of Jesus.

The rueful cliché “no good deed goes unpunished” at the hands of sinful men certainly applies to Christ. This Gospel account has an unexpected twist. The man who was blind from birth and healed by Christ doesn’t walk away rejoicing. Sharing in the persecution of Christ, he also becomes the target of the Pharisees. But in God’s loving providence, his suffering has a purpose. As the Pharisees have him repeatedly revisit the evidence, he draws conclusions with increasingly lucid insights. This prepares him for a direct and definitive encounter with the Lord.

Jesus, apparently absent during the man’s tribulations, did not abandon him. After the interrogators throw the man out, Jesus searches for him. His purpose is not merely to console, but to direct and elevate the logic of the man’s faith.

So Jesus asks him, “Do you believe in the Son of Man?” Still requiring sufficient evidential matter, the man responds, “Who is he, sir, that I may believe in him?” The response of Jesus is immediate and without ambiguity: “You have seen him, the one speaking with you is he.”

In an instant, his ponderings under duress are enlightened by the Lord’s grace. He sees clearly for the first time: “He said, ‘I do believe, Lord,’ and he worshiped him.”

The cure of the man blind from birth reveals the ultimate purpose of all the miracles of Christ: engendering a firm faith in the Person of Christ Who saves. The malice of the Pharisees and their verbal abuse bear unintended fruit. Their deliberately faulty logic and taunts serve to provide opportunities for an admirably honest man to repeatedly return to the evidence, allowing him to continue on a path to the fullness of faith. The sufferings the man endured after his cure prepared him to accept Jesus not only as “prophet,” “from God,” and as the messianic “Son of Man,” but as Lord worthy of adoration. Indeed.

Like the man born blind and freed of his infirmity, we may find ourselves unsettled by the negative attention we receive for stubbornly holding fast to the facts of the faith we have received. With honesty and God’s grace, we will be impelled to frequently revisit the evidence of our faith in the beautiful and constant teachings of the Church (beginning with the Gospels and the Catechism of the Catholic Church).

For intercessory assistance, perhaps we should turn to that anonymous formerly blind beggar – now endowed with the eyes of true faith – as the patron saint of stubborn facts.
© 2017 The Catholic Thing. All rights reserved. For reprint rights, write to: info@frinstitute.org The Catholic Thing is a forum for intelligent Catholic commentary. Opinions expressed by writers are solely their own.

About the Author
Latest Articles

Rev. Jerry J. Pokorsky
Rev. Jerry J. Pokorsky

Father Jerry J. Pokorsky is a priest of the Diocese of Arlington. He is pastor of St. Catherine of Siena parish in Great Falls, Virginia.
Comment on this column at:

Copyright 2016 The Catholic Thing. All Rights Reserved. Site designed by Hyperdo Media. Developed by Fiat Insight

Navigation des articles

Laisser un commentaire

:)

À l’occasion des 50 ans de Mai 68, le mois qui a changé la société française, Que sais-je? vous propose de découvrir un parcours culturel interactif et gratuit-parfaitement inutile:des pitreries archaïques sur des « Chemins qui ne mènent nulle part » autre que vers le nihilisme:VIEUX CROUTONS ET JEUNES CONS ALLEZ-VOUS ENFIN CESSER DE NOUS LES CASSER AVEC VOS CHIURES DE MOUCHES-A-MERDE ET SOUS LA BAGUETTE DE L’EUNUQUE MACRON,SA VIEILLE JOCASTE ET LEUR MERE A TOUS LA GUENON ARBORICOLE LUCY,LA SAINTE FAMILLE UBU?

À l’occasion des 50 ans de Mai 68, le mois qui a changé la société française, Que sais-je? vous propose de découvrir un parcours culturel interactif et gratuit-parfaitement inutile:des pitreries archaïques sur des « Chemins qui ne mènent nulle part » autre que vers le nihilisme:VIEUX CROUTONS ET JEUNES CONS ALLEZ-VOUS ENFIN CESSER DE NOUS LES CASSER AVEC VOS CHIURES DE MOUCHES-A-MERDE?

À l’occasion des 50 ans de Mai 68, le mois qui a changé la société française,
Que sais-je? vous propose de découvrir un parcours culturel interactif et gratuit.
Mai 68, c’est quoi en réalité ?
Une révolte étudiante ? Un chamboulement politique ? Une prise de conscience sociale ?
Tout ça à la fois ?
Grâce aux vidéos, anecdotes et à des quiz, revivez au jour le jour Mai 68.
Au fil de 4 chapitres, découvrez 100 notions pour comprendre ce qu’a été Mai 68.
Vous pouvez personnaliser votre programme de révision en recevant une leçon par email à la fréquence et à l’heure de votre choix.
Chaque leçon débute par une « mise en
bouche » qui permet d’introduire le sujet
avec une anecdote mémorable, accompagnée
d’illustrations ou d’extraits vidéo.
Découvrez Mai 68 de manière ludique !
Vous êtes maintenant prêt à tester vos connaissances avec les différents quiz pour peut-être décrocher votre certificat !

Laisser un commentaire

Navigation des articles

Liberté Politique:Macron fait de plus en plus du Hollande-mais comment font-ils pour être tous aussi crétins?A cause du-de la-saint-e-Esprit?

Aller sur le site Liberté Politique Macron l’Américain
Accueil L’association L’information Nous soutenir LP Jeunes Liberté Politique TV Contact Se connecter
Edito

par François Billot de Lochner le 26 avril 2018
Macron l'Américain

Macron l’Américain

C’est sous le vocable de « Sarko l’Américain » que Jean-Philippe Immarigeon avait décrit Nicolas Sarkozy dans son ouvrage paru en 2007, peu après l’élection présidentielle, pour tenter de mettre des mots sur la fascination exercée par les Etats-Unis sur l’ex-président français.

 Suite 
A la une

par Nouvelles de France le 25 avril 2018 dans France
Macron fait de plus en plus du Hollande

Macron fait de plus en plus du Hollande

Sources [Nouvelles de France] En 2012, le changement, c’était maintenant, ou presque. Cinq années plus tard, il fallut se rendre à l’évidence : le quinquennat pédaloflanbyste se traduisait par la même fuite en avant que le précédent sarkoziste.

Suite

Derniers décryptages

Le Rwanda vu par Ancel, l'histoire révisée de l'opération turquoise

Le Rwanda vu par Ancel, l’histoire révisée de l’opération turquoise

26 avril 2018

Rédigé par L’incorrect
dans Société

Suite

Assassinat d'Alfie Evans : Tyrannie médicale et de l’Etat

Assassinat d’Alfie Evans : Tyrannie médicale et de l’Etat

26 avril 2018

Rédigé par Le Salon Beige
dans Bioéthique

Suite

L'attaque de Douma, «une mise en scène» ? Un reporter allemand de la ZDF s'interroge

L’attaque de Douma, «une mise en scène» ? Un reporter allemand de la ZDF s’interroge

25 avril 2018

Rédigé par RT France
dans International et Défense

Suite

« Fraternité » et « droits de l’Homme » supprimés : la Constitution inclusive est née

« Fraternité » et « droits de l’Homme » supprimés : la Constitution inclusive est née

25 avril 2018

Rédigé par Causeur
dans France

Suite

Loi asile et immigration : ce n'est pas de la "fragilité émotionnelle", c'est le refus du réel !

Loi asile et immigration : ce n’est pas de la « fragilité émotionnelle », c’est le refus du réel !

25 avril 2018

Rédigé par Marie Delarue
dans Société

Suite

"Avec de la volonté, on est capable de contrôler une frontière"

« Avec de la volonté, on est capable de contrôler une frontière »

25 avril 2018

Rédigé par Boulevard Voltaire
dans Europe

Suite

Ramadan: la venue de 300 imams étranger suscite l'incompréhension

Ramadan: la venue de 300 imams étranger suscite l’incompréhension

24 avril 2018

Rédigé par BFM TV
dans France

Suite

La Manif pour tous avait raison... et c'est Libé qui le dit !

La Manif pour tous avait raison… et c’est Libé qui le dit !

24 avril 2018

Rédigé par Libération
dans Société

Suite

Comment Macron roule dans la farine l’électorat de droite

Comment Macron roule dans la farine l’électorat de droite

23 avril 2018

Rédigé par Christian Vanneste
dans France

Suite

Nouvelle expertise médicale ordonnée par le tribunal : "L'affaire Vincent Lambert ne fait que commencer"

Nouvelle expertise médicale ordonnée par le tribunal : « L’affaire Vincent Lambert ne fait que commencer »

23 avril 2018

Rédigé par francetvinfo.fr
dans Bioéthique

Suite

Quand le gouvernement laisse libre cours à l'anarchie

Quand le gouvernement laisse libre cours à l’anarchie

20 avril 2018

Rédigé par Sputnik
dans France

Suite

Ce qu’on avait encore jamais dit en Arabie Saoudite. La première fois de Tauran

Ce qu’on avait encore jamais dit en Arabie Saoudite. La première fois de Tauran

20 avril 2018

Rédigé par diakonos.be
dans Église

Suite