L’homme nouveau:Sapeur Pontife

Connexion
Rechercher
Votre panier est vide
  • Accueil
  • Actualité/Décryptage
  • Lectures
  • Qui sommes-nous
  • La boutique
  • Contact
Accueil > Actualité > Humeur > Sapeur Pontife

Sapeur Pontife

Rédigé par Jean de Saint-Jouin le dans Humeur

Sapeur Pontife

Tout jeune, fortement impressionné par le métier des armes, j’avais été particulièrement intrigué par le curieux métier de sapeur. Soldat de l’arme du génie, ces spécialistes utilisent leur art pour créer une brèche dans une forteresse et ainsi faciliter l’invasion en rendant la stratégie de défense inopérante. Posté sur les murailles, le devoir de la sentinelle est de vérifier si on ne trouverait pas quelque trace de travaux sous-terrain potentiels. Et si c’était le cas, d’avertir la garde.

On entend souvent dire qu’il est plus facile de détruire que de bâtir. Si la maxime est habituellement vraie, il n’en demeure pas moins que le niveau de difficulté sera directement proportionnel à la solidité de l’édifice visé. Plus l’ouvrage à détruire sera fortifié et défendu, plus les moyens devront être sophistiqués, subtils, efficaces.

Demandez au loup, il vous le confirmera…. Souffler la maison de paille, c’était facile… Mais la maison de briques, beaucoup moins…On ne s’improvise pas destructeur de citadelle. On conseillera aux loups débutants, alléchés par les promesses de bacon intramuros, de lire Don Quichotte de Cervantes, L’Art de la Guerre de Sun Tzu et Amoris Laetitia de source incongrue.

 

Une citadelle sous attaque

L’Église catholique est un magnifique château fort. Construit selon les plans de l’Architecte céleste, les murailles de Pierre sont d’abord faites de doctrine, c’est à dire de bloc logos cimentés par des arguments logiques. Le tout constitue une imparable défense, une citadelle imprenable.

Dire qu’une citadelle est imprenable, ce n’est certes pas garantir sa quiétude. Bien au contraire! Aussi, l’Église est-Elle l’objet de vagues ininterrompues d’attaques temporelles et spirituelles qui n’ont réussi qu’à ennoblir ses pierres et à solidifier un mortier désormais imbibé du sang des martyrs. Il est vrai que la plupart des habitants de cette cité sont de redoutables crétins (dont je suis, hélas) qui semblent s’évertuer à rogner l’enceinte de l’intérieur. Mais, le maitre veille et, à chaque génération, une nouvelle rangée de pierres s’ajoute, nouveaux joyaux, tirés d’une carrière qui semble inépuisable et qui rajeunit sans cesse des murs dont l’épaisseur trahit les ans.

L’homme déchu trouve dans la lourde harmonie des murailles une sorte d’appel téméraire et viscéral lui faisant battre le tambour de la folie.

Si Vauban introduisit les sapeurs dans l’armée française au XVIIe siècle, Satan, de son côté, planche sur le concept depuis déjà un bail. Plus génial que l’architecte du Roi Soleil, le prince des Ténèbres avait déjà installé ses « Lumières », à l’intérieur de l’Église, pour faciliter le travail à des vagues de termites modernistes, grugeant goulument la balustrade.

Travaillant à leur rythme avec l’appui généralisé des habitants, les sapeurs intra-muros ont été méthodiques. Il fallait en effet ébranler la pierre d’angle, celle sur laquelle tout l’édifice tenait. Le nouveau missel promulgué, tout était en place, moyennant le bon moment.

Le démoniaque stratagème fonctionne à peu près comme suit. D’abord, semer l’idée que le dogme puisse, à l’image des sciences expérimentales, évoluer selon les circonstances. Ce fut le modernisme. Deuxio, affaiblir la résistance en admettant que la vraie Religion pouvait être contenue, au moins en partie, dans les autres. Ce fut le dialogue interreligieux. Puis, finalement, détourner l’attention des fidèles en assurant que l’exercice le plus solennel de la vertu de la Religion, à savoir la liturgie, soit orienté vers l’homme plutôt que vers Dieu.

Reste seulement à creuser en s’assurant que tous ceux qui soupçonnent la sape puissent être accusés d’être de méchants complotistes.

 

Le Tunnel d’Amoris Laetitia ou la joie de la sape

Pour faire tomber une muraille, il suffit de creuser, sous la terre, tout en bas, un passage. Pour faire tomber la doctrine, il suffit de placer, sous le texte, tout en bas, une note de bas de page.

La petite note de bas de page numéro 351 d’Amoris Laetitia est une sape magistrale dont l’objet n’a rien à voir avec le mariage. Vous en doutez ? En fait, il s’agit d’une réponse contradictoire à un faux problème qui n’existe pas et ne peut même pas exister. C’est à peu près comme si on inventait un puissant somnifère pour réveiller les yétis narcoleptiques.

Commençons par le problème qui n’existe pas. Premièrement, quelle est la population touchée ? Prenez la population du monde et retranchez ceux qui ne sont pas catholiques. Des catholiques, on ne garde que ceux qui sont pratiquants. Des catholiques pratiquants, on ne prend que ceux qui sont divorcés. De ceux-ci, on doit restreindre le cercle à ceux qui sont dans une 2e union et qui continuent à pratiquer. De ceux-ci, on ne garde que ceux qui sont encore en âge de… Bon, on s’entend que la population cible n’est pas très volumineuse… N’est-ce pas ?

Bon, de ceux-ci, à savoir les cathos-pratiquants-mariés-divorcés-pseudoremariés-potent (les CPMDPP) on ne doit retenir que ceux à qui on aurait refusé la communion du fait de leur situation irrégulière. Reste-t-il sérieusement quelqu’un dans la salle ? Quelqu’un ? Répondez ?

Mais c’est n’est pas tout… S’il reste quelques curieux spécimens, ils sont accompagnés de ceux qui, par l’excès d’une conscience délicate, se retiennent d’aller communier parce qu’ils savent que pareil comportement serait une offense au Bon Dieu !

Chers habitants potentiels, mais peu probables de ce cercle extrêmement réduit, pourriez-vous m’expliquer pourquoi vous êtes réticents à communier et si attachés à obéir à la discipline eucharistique de l’Église alors qu’à tous les jours vous bafouez les règles divines ? On pourrait vous comparer – si vous existiez (bien évidemment) – à quelqu’un qui n’oserait jamais cracher sur un crucifix mais qui n’aurait aucun problème, par ailleurs, à en piétiner un.

En fait, soyons honnêtes, il n’y a aucun cas de CPMDPP à qui s’appliquent ces supposés règles. Et de toute façon, elles ne veulent rien dire. Comment un cheminement personnel accompagné (blablabla) peut modifier une situation objectivement déréglée. Bref, si le Pape a écrit à Maurice et à Laetitia (sic) et que Maurice est bien content de Laetitia (plus jeune et fort plus jolie) leur discernement personnel ne change rien au sort ignoble réservé à Ginette, la vraie femme de Maurice. Ni au fait que Maurice et Laetitia offensent Dieu, objectivement, mortellement, peu importe l’état de leur conscience dévoyée.

 

Une grande gorgée de réalisme tout le monde…

Ouvrons les yeux. La raison de la note est ailleurs. Si on permet une brèche en admettant qu’il y ait des circonstances où quelqu’un peut commettre des péchés mortels tout en n’en commentant pas, on perce, pour de bon, le mur de la doctrine morale. C’est la fin du concept même de péché mortel, de péché tout court d’ailleurs, car il y aura toujours un chemin potentiel de réconciliation, des circonstances particulières de conscience, etc…

D’ailleurs, les sapeurs ne se cachent même plus. Citons en exemple le Cardinal Reinhard Marx, un proche du St-Père, qui a récemment proposé un rite de bénédiction des unions homosexuelles en utilisant des arguments tirés des raisonnements à ceux d’Amoris Laetitia. En entrant dans ce monde ou le réel doit toujours être supprimé au nom du fantasme accommodant, on en finit par redéfinir le monde de A à Z pour un monde de Z à A ou zébre peut aussi s’écrire aligator. C’est la chute du réalisme vers l’idéalisme. Pourrait-on se surprendre des propos de Mgr. Marcelo Sanchez Sorondo, un autre évêque argentin, qui a récemment déclaré que le régime chinois était la plus parfaite mise en œuvre de la doctrine sociale de l’Église. Pourquoi pas !

Voilà le genre d’arguments qui ne peut exister que dans une Église Kantienne, célébrant la Réforme, Luther et le Communisme, qui n’a plus que l’apparence de la catholicité. Les loups sont dans la bergerie, ils ont même osé enlevé leur déguisement… De temps en temps, ils bêlent, traditions obligent.

Notre Seigneur nous l’avait prédit… « …(quand) le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ?  » (Luc, 18,8).

 

Vous ne passerez pas

Que doit faire une sentinelle qui repère l’ouvrage des sapeurs ? Il faut sonner l’alarme. Parler à temps et à contre temps. Ceci dit, préparez-vous ! Vous serez considéré comme un paria. Votre gentil curé (beau spécimen de la famille des invertébrés) vous accusera d’être un sedevacantiste et consacrera la moitié de ses prêches à convaincre ses ouailles que tout va bien mesdames les marquises1. Et si vous osez en parler à votre évêque, gageons que vous risquez de le découvrir sur un jour un peu moins mièvre qu’à l’habitude. Et oui, même un évêque cuicui contemporain peut se mettre à hurler. Essayez, c’est gratuit !

Récemment, le courageux prélat, auteur de plusieurs beaux livres, Mgr. Athanasius Schneider, rappelait le devoir des laïcs d’exiger des clarifications face à une confusion généralisée. En effet chers amis, ce ne sont ni les loups, ni les mollusques, ni les cuicuis qui nous jugerons à la fin des temps, mais bien le Seigneur Jésus-Christ, Roi de l’Univers. Celui qui a dit « Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom; mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. » (Mathieu 10:22)

Non, vous ne passerez pas comme disait le soldat belge de la chanson.  C’est la cause de la Vérité et de l’Église.

Non, vous ne passerez jamais !

 

1. Si vous voulez sérieusement vous amuser, demander à vos contradicteurs pourquoi St-Paul a corrigé St-Pierre? Il était sédévacantiste lui aussi?

Publicités

L’homme nouveau:Tintoret (1518-1594), naissance d’un génie Rédigé par Céline Vicq

Connexion
Rechercher
Votre panier est vide
  • Accueil
  • Actualité/Décryptage
  • Lectures
  • Qui sommes-nous
  • La boutique
  • Contact
Accueil > Actualité > Culture > Tintoret (1518-1594), naissance d’un génie

Tintoret (1518-1594), naissance d’un génie

Rédigé par Céline Vicq le dans Culture

Tintoret (1518-1594), naissance d’un génie
Tintoret, Esther devant d’Assuérus (v. 1554-1555), détail, Madrid, Museo Nacional del Prado © Museo Nacional del Prado, dist. Rmn-GP/image du Prado.

Il y a 500 ans naissait à Venise dans une famille d’artisans teinturiers Jacopo Robusti qui, à cause de ses origines familiales et de sa petite taille, fut surnommé Tintoretto (le petit teinturier). Probablement fasciné très jeune par les pigments de l’entreprise de ses parents, il se serait montré incroyablement doué pour la peinture. C’est ce que dévoile l’exposition du Musée du Luxembourg à Paris, mettant à l’honneur ses premières œuvres connues.

Autour de ses 20 ans, il réalise une toile fort ambitieuse par sa taille (174 x 203 cm) et sa composition: L’Adoration des mages, conservée au Musée du Prado. Malgré certaines maladresses dans l’échelle de ses personnages, elle montre ses qualités de coloriste et son expression plein de dynamisme qui se développera dans ses créations futures. On ne connaît pas bien sa formation initiale. Il semble qu’il soit passé rapidement dans l’atelier de Titien, dont il garde de belles influences puis chez un peintre nommé Bonifacio de Pitati. Dès 1538, il dispose d’un atelier personnel, ce qui est plutôt rare pour un artiste âgé de 20 ans… Il est décrit par Giorgio Vasari comme un « être extravagant, capricieux, prompt et résolu », mais quoiqu’il en soit son talent est inouï. Il décore de riches demeures, réalise de beaux portraits qui évoquent ceux de Titien, et met en scène, dans des architectures à la perspective et au dallage magnifiques, des scènes bibliques (Le Christ et la femme adultère) ou mythologiques.

La dernière salle présente trois superbes toiles du maître, conservées au Musée du Prado : Esther devant Assuérus, Judith dans la tente d’Holopherne et Suzanne et les vieillards, réalisées dans un format étroit et long. Les compositions, pleines de majesté et de force, révèlent l’admiration du peintre pour ces femmes. Le traitement de la lumière, la coloration des chairs et des étoffes des vêtements renforcent la splendeur de ses tableaux.

À ne pas manquer !

Jusqu’au 1er juillet 2018. Musée du Luxembourg, 19, rue de Vaugirard, 75006 Paris. Ouvert du lundi au jeudi de 10h30 à 18h et du vendredi au dimanche et jours fériés de 10h30 à 19h. Fermé le 1er mai. Informations et réservations : Musée du LuxembourgGrand Palais

=Macron,sa vieille Jocaste,son vieil amant et Lucy,une guenon arboricole,leur mère à tous, la théorie et la mise en oeuvre du chaos « disruptif »-voir sur ce site « Malheur à la ville dont le Prince est un enfant »

=Macron,sa vieille Jocaste,son vieil amant et Lucy,une guenon arboricole,leur mère à tous, la théorie et la mise en oeuvre du chaos « disruptif »-voir sur ce site « Malheur à la ville dont le Prince est un enfant »

Lettre UNAF n° 609 / 19 mars 2018 L’actualité familiale du 13 au 18 mars 2018:Communiqué de presse – Prévention et lutte contre la pauvreté : « Des idées fortes pour les familles »-et varia

La lettre de l'UNAF - Union Nationale des Associations Familiales
Chaque semaine, un regard porté sur la politique familiale,
…L’UNAF, les URAF, les UDAF, au plus près des familles.
Lettre UNAF n° 609 / 19 mars 2018
L’actualité familiale du 13 au 18 mars 2018
Sommaire
A la une / L’actualité de l’UNAF / Relations parlementaires / Autour de la protection juridique des majeurs / Observatoires, recherche et statistiques / Du côté des Unions / A savoir /
Offres d’emploi L’UNAF dans les médias
cette semaine

   A la une
Communiqué de presse – Prévention et lutte contre la pauvreté : « Des idées fortes pour les familles »
photo Le 15 mars 2018, l’UNAF était présente, à la remise par Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la prévention et lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, des propositions des groupes de travail à Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé. Depuis décembre, en s’appuyant sur les initiatives portées par le réseau des UDAF et des associations familiales, l’UNAF a activement participé à cette concertation. L’UNAF est satisfaite de retrouver plusieurs de ses propositions dans les annonces et une convergence sur les grands principes de modèle social. L’UNAF sera très attentive aux arbitrages à venir et aux suites qui seront données par le Président de la République. Retrouvez la contribution de l’UNAF à la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes. Lire le communiqué de presse.
L’UNAF prend part à la mission interministérielle dédiée à la protection juridique des majeurs
Le Premier ministre a décidé d’une mission interministérielle (Justice, Solidarités et Santé, Handicap), pilotée par le ministère de la Justice afin de produire des propositions d’évolution du dispositif pour favoriser la capacité des personnes protégées et leur inclusion dans la société. L’UNAF a participé au lancement de la mission qui s’est déroulée toute la journée du 15 mars dernier.
Lire l’article

   L’actualité de l’UNAF
Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté : Que chacun puisse accéder aux droits communs… – Conférence de presse du collectif Alerte dont l’UNAF est membre
photo La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn et le délégué interministériel Olivier Noblecourt ont reçu, en présence de l’UNAF, les rapports des groupes de travail le 15 mars, dans le cadre de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté. Préalablement, les associations et fédérations du Collectif ALERTE dont l’UNAF est membre, ont rappelé au gouvernement leurs propositions au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue dans les locaux de l’UNAF, et au cours de laquelle la Présidente de l’UNAF s’est exprimée. Retrouvez en ligne le communiqué de presse et les 12 propositions phares d’ALERTE. Communiqué de presse collectif.
L’UNAF réunira les 24 et 25 mars 2018, à Lons-le-Saunier, les présidents des UDAF et URAF et les directeurs des UDAF
photo Le samedi 24 et dimanche 25 mars 2018, l’UNAF réunira pour deux jours de travail, les présidents des UDAF et URAF et les directeurs des UDAF, à Lons-le-Saunier pour leur rencontre annuelle. Ce sera l’occasion d’échanger sur les dossiers majeurs de l’Institution mais aussi d’évoquer au cours d’ateliers, la gestion des activités et des services. Les travaux se clôtureront le dimanche en fin de matinée.
Communiqué de presse – Les familles au cœur des Semaines d’information sur la santé mentale
photo L’édition 2018 des Semaines d’information sur la santé mentale (SISM) vient de commencer. Au programme, deux semaines d’événements variés dans toute la France pour faire la lumière sur les questions de santé mentale sur le thème « Parentalité et enfance ». L’UNAF, particulièrement active sur ces questions, a pris part à l’organisation des SISM 2018. Lire le communiqué de presse.
Vers le Haut : le think tank dédié aux questions d’éducation  – L’UNAF est intervenue lors du petit déjeuner-débat de Vers le Haut sur le sommeil des enfants et des adolescents
photo L’UNAF, représentée par Patricia Humann, coordonnatrice du pôle « Ecole – Petite enfance – Jeunesse », est intervenue le 14 mars dernier lors d’un petit-déjeuner sur le thème du sommeil, organisé par « Vers le Haut », en partenariat avec l’Institut du Sommeil et de la Vigilance, en amont de la journée internationale du sommeil. Pour rappel, l’UNAF s’est particulièrement mobilisée sur ce thème, en créant avec le Réseau Morphée, un DVD interactif « Sommeil de l’enfant et de l’adolescent ».
Lire l’article
L’UNAF a organisé une journée nationale Sécurité routière
photo L’UNAF a organisé une journée nationale le 13 mars dernier réunissant les référents nationaux Sécurité routière du réseau des UDAF, des URAF, des mouvements familiaux et de l’association française de prévention des comportements sur la route et en ville, dont l’UNAF est partenaire. La première partie de la journée a porté sur l’analyse des mesures portées par le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 9 janvier 2018, dont la baisse des vitesses maximales sur les routes à double sens n’est qu’un des aspects, avec l’objectif d’engager tous les acteurs, dont les bénévoles qui en sont parties prenantes. La seconde partie a porté sur les actions menées et en cours du réseau des URAF-UDAF-Mouvements familiaux et des référents sécurité routière. Détail en ligne.
Lire l’article

   Relations parlementaires
Actualités législatives du 12 au 16 mars 2018 : projet de loi pour un Etat au service d’une société de confiance
photo Mercredi 14 mars 2018, le Sénat a achevé l’examen des articles du projet de loi pour un État au service d’une société de confiance. L’ensemble du projet de loi sera soumis mardi 20 mars 2018 à un vote solennel. Détail en ligne.
Lire l’article
Actualités législatives du 12 au 16 mars 2018 : rapports parlementaires sur la situation des EHPAD
photo La Commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale a rendu son rapport sur la situation des EHPAD le 14 mars dernier. Ce rapport comprend 31 propositions. Elles sont en ligne.
Lire l’article

   Autour de la protection juridique des majeurs
UDAF 22 – Côtes d’Armor – Les associations de protection des majeurs du département rencontrent les députés des Côtes d’Armor
photo Les associations de protection des majeurs du département ont rencontré, le 16 février dernier, les députés des Côtes d’Armor. Cette rencontre a notamment permis de présenter les missions et actions des associations de protection des majeurs des Côtes d’Armor, de faire part des préoccupations quant à l’activité et au financement des services mais aussi au traitement des personnes protégées en matière de participation financière à leur mesure de protection et de risque d’exclusion numérique mais aussi d’évoquer la mise en œuvre, dès mai 2018, du règlement européen relatif à la protection des données personnelles (RGPD) qui n’est pas sans conséquence sur l’organisation, le financement et le fonctionnement des services de protection des majeurs.
Lire l’article

   Observatoires, recherche et statistiques
UDAF 38 – Isère – La vidéo de l’enquête « Handicap, maladies chroniques et Parentalité » est en ligne
photo L’enquête « Handicap, maladies chroniques et parentalité » menée par l’Observatoire de la vie familiale (OVF) a impulsé une réelle dynamique en Isère. 1 165 parents isérois se sont exprimés, plus de 220 parents et professionnels ont collaboré lors de la journée de réflexion « Handicap de l’enfant, quelles ressources ? » … Convaincu que la sensibilisation au handicap est un des leviers de l’inclusion, l’OVF a lancé l’idée d’un film, et l’Udaf l’a réalisé. Pour en savoir plus et visionner le film, lire l’article.
Lire l’article

   Du côté des Unions
UDAF 02 – Aisne – L’UDAF rencontre le Président de la Chambre des Notaires
photo L’UDAF de l’Aisne a, aux côtés d’autres associations tutélaires de l’Aisne, rencontré le Président de la Chambre des Notaires. Les échanges ont notamment porté sur les obstacles rencontrés avec les frais de gestion, les successions, l’estimation des biens, les requêtes pour les ventes….
Lire l’article
UDAF 11 – Aude – Forum des aidants familiaux
photo Le premier forum destiné aux aidants familiaux et aux familles aura lieu le mercredi 28 mars à Carcassonne. Programme en ligne.
UDAF 12 – Aveyron – Orientation des jeunes : quelles solutions ?
photo En partenariat avec l’Education nationale et les Chambres consulaires du département, l’UDAF propose tous les ans aux collèges et lycées publics et privés du département, des conférences-débat pour donner aux parents, élèves et équipes éducatives, un éclairage sur l’orientation. Ainsi, l’UDAF Aveyron a contribué à la consultation du Conseil Economique, Social et Environnemental « Orientation des jeunes, quelles solutions ? », en apportant son témoignage sur la plate-forme internet.
Lire l’article
UDAF 41 – Loir-et-Cher – 12e édition de Mille lectures d’hiver
photo Jeudi 1er mars 2018, l’UDAF accueillait dans ses locaux, une séance de lectures Mille lectures d’hiver. Cet événement artistique créé en 2006 en région Centre-Val-de-Loire par l’agence Ciclic, a pour objectif de « replacer le livre, la lecture et l’échange d’idées au cœur des pratiques » et de faire découvrir un(e) auteur(e). C’est donc en ce sens que l’UDAF 41 propose chaque année une séance de lectures à destination des bénévoles « Lire et faire lire ».
Lire l’article
UDAF 50 – Manche – France Alzheimer Manche, AFTC 50 et Habitat et humanisme Manche rejoignent l’UDAF de la Manche
photo L’UDAF de la Manche est heureuse d’accueillir 3 nouvelles associations dans son réseau. Retrouvez-les en ligne ! Après l’accueil en 2016 de Jumeaux et plus et de l’Union des Familles Laïques en 2014, l’UDAF continue de s’agrandir par la force et la diversité de son réseau associatif. C’est aujourd’hui, 21 mouvements et 73 associations, qui composent le mouvement familial Manchois.
Lire l’article
UDAF 54 – Meurthe-et-Moselle – Le nouveau Préfet dans les locaux de l’UDAF
photo Jean-Paul LACRESSE, Président de l’UDAF, a rencontré le 6 mars dernier, Eric FREYSSELINARD, nouveau Préfet de Meurthe-et-Moselle pour un échange autour d’une présentation :
– de l’UDAF : ses missions institutionnelles et ses services,
– de ses diverses activités en Meurthe-et-Moselle.
La rencontre s’est terminée par une visite des locaux. @ : udaf54 udaf54.com
UDAF 56 – Morbihan – Rencontre des bénévoles « Lire et faire lire » avec Jeanne Ashbé, créatrice d’albums pour les tout petits
photo Le 13 mars dernier, dans les locaux de l’UDAF, une cinquantaine de bénévoles a eu la chance de partager la journée avec Jeanne ASHBÉ, venue tout spécialement de Belgique, présenter son travail de créatrice d’albums pour les tout-petits.
Lire l’article
UDAF 69 – Rhône et Métropole de Lyon – La conférence sur le thème de la fin de vie, portée par l’UDAF 69 et en partenariat avec les ADMR, rencontre un franc succès
photo L’UDAF 69 propose tout au long de l’année des conférences sur des sujets d’actualité pour répondre aux interrogations des familles, dans toute leur diversité. Ainsi, le jeudi 1er mars dernier, s’est tenue la conférence « Fin de vie, parlons-en ! » portée par l’UDAF 69, en partenariat avec les ADMR.
Lire l’article
UDAF 71 – Saône-et-Loire – Des portes ouvertes sous le signe de l’inclusion sociale
photo Après avoir inauguré et ouvert les portes de ses nouveaux locaux de l’antenne de Charolles, l’UDAF 71 a organisé des portes ouvertes à son siège à Mâcon et dans ses deux autres antennes : Chalon sur Saône et le Creusot. Ces portes ouvertes ont été organisées conjointement par des salariés et des usagers qui ont assuré invitations, décorations, animations, accueil, accompagnés par des administrateurs.
Lire l’article
UDAF 74 – Haute Savoie – Rencontre territoriale sur la vie associative – Plan Local de Développement Associatif : Accueillir – Animer
photo Le samedi 10 mars 2018, l’UDAF de la Haute-Savoie a organisé une rencontre du réseau associatif pour les associations du secteur du Genevois français et du Chablais, en Mairie d’Arthaz Pont Notre Dame, afin de présenter les objectifs du Plan Local de Développement Associatif –PLDA– et de réfléchir à un plan d’actions autour des axes Accueillir et Animer.
Lire l’article
UDAF 79 – Deux-Sèvres – SISM 2018 : Conférence « Être parent et souffrant d’une maladie ou d’un handicap psychique »
photo Lors de cette conférence, organisée conjointement par l’UDAF des Deux-Sèvres, le Centre Hospitalier de Niort et l’UNAFAM, plusieurs thèmes ont été abordés tels que « la pathologie mentale et les facteurs de risque » et « les troubles de la personnalité et la parentalité ». L’occasion pour les professionnels de la santé mentale et de la parentalité d’approcher des sujets sensibles afin de mieux comprendre et cerner les facteurs et enjeux liés à ces troubles ainsi que leurs répercussions sur le rôle de parents. Communiqué de presse en ligne. @ : M.BOUCHAND udaf79.asso.fr

   A savoir
Concertation sur la pauvreté des enfants et des jeunes : les groupes de travail ont rendu leurs propositions – Retrouvez-les en ligne
Retrouvez en ligne, toutes les contributions aux groupes de travail liés à la Concertation sur la pauvreté des enfants et des jeunes. + Lire.

Fondation IFRAP:Actifs vs. retraités : ne pas se tromper de raisons de critiquer-et varia

Fondation iFRAP

Think tank dédié à l’analyse des politiques publiques, laboratoire d’idées innovantes

Twitter Facebook Google+ Youtube
NEWSLETTER DU 22 MARS 2018
EDITO
ÉTAT ET COLLECTIVITÉS

Grèves : les syndicats jouent-ils l’illégalité ?

Sommes-nous dans un état de droit ? Les mouvements concernant la SNCF nous donnent une nouvelle occasion d’en douter. Car les moyens de droit ne manquent pas autant qu’on le dit pour faire respecter règlementation de la grève, même si cette règlementation provient d(…)

SOCIETE CIVILE N°186

RETRAITE

Aligner les retraites public/privé : Les économies, la méthode, le calendrier

N°186 • 15 mars 2018

Rapprocher les systèmes de retraite privé et public, le président de la République n’y échappera pas s’il veut réformer les retraites. Grâce aux données que la Fondation s’est procurées auprès du ministère des Affaires sociales, nous avons é(…)

DERNIÈRES PUBLICATIONS
ÉTAT ET COLLECTIVITÉS

Réformer le financement des syndicats, une promesse désormais enterrée

Tous les mercredis, avant le Conseil des ministres, Le Macronomètre, l’observatoire des réformes du gouvernement lancé par la Fondation iFRAP, attribue une note aux réformes d’Emmanuel Macron. La note de la semaine du Macronomètre est prés(…)

EMPLOI ET POLITIQUES SOCIALES

Actifs vs. retraités : ne pas se tromper de raisons de critiquer

La baisse des retraites liée à l’augmentation de la CSG a lancé le débat sur le niveau des revenus des retraités comparé à celui du reste de la population. Un sujet qui aurait été, de toute manière, abordé dans la réforme globale des retrait(…)

BUDGET ET FISCALITÉ

Sauver le quotient familial

La cause semble entendue… le 21 mars 2018 la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a annulé sa réunion du mercredi matin consacrée à l’examen du rapport des députés Gilles LURTON (LR) et Guillaume CHICHE (LREOM) relatif à la p(…)

ÉTAT ET COLLECTIVITÉS

Changer ou disparaître

Jean Peyrelevade nous dit avoir pris la décision d’écrire ce livre après une discussion avec Pierre Gattaz tournant autour des demandes du patronat auprès du gouvernement : allègement des charges et de la fiscalité pesant sur les entreprises, simp(…)

Liberté politique:nouvelle loi:le juge pourrait bloquer en 48 h un article ou supprimer un site-après « le temps des cerises », »le temps du mépris »,le temps du « despotisme doux » du FM Colomb-réinventeur de l’oeuf tout petit boutien laïcard,de l’eunuque Macron,sa vieille Jocaste et notre mère à tous la guenon arboricole Lucy:Darwin s’est trompé de sens-et varia

 

 

Pourquoi réélire Poutine ?

 

Sacra-Moneta, numismatique en ligne:3 nouvelles pièces d’or et d’argent d’investissement d’Angleterre-et varia

 

 

Sacra-Moneta, numismatique en ligne